Le régime de la poule influe sur l’oeuf

Rédigé par Nolwen, le 24 Apr 2013, à 11 h 54 min

Des taux et un ratio de lipides idéaux

"Oeufs pondus en France" : un nouveau label qui peut tromper

Les oeufs Bleu-Blanc-Coeur sont équilibrés en lipides, avec des taux et un ratio d’acides gras oméga-3 et oméga-6 bien meilleurs que ceux des oeufs produits avec des contraintes nutritionnelles différentes.

Le ratio oméga-6/oméga-3 est bien inférieur à 4, avec un pourcentage de graisses saturées qui est le moins élevé de tous les oeufs comparés.

oeufs-teneur-nutritionnelle

Les oeufs Bleu-Blanc-Coeur améliorent le profil lipidique sanguin 

oeufBernard Schmitt, Directeur du Centre d’Etude et de Recherche en Nutrition humaine (CERNh), a démontré en 2002 qu’une consommation d’un oeuf Bleu-Blanc-Coeur par jour, naturellement enrichi en oméga-3, n’avait pas d’incidence sur le taux de cholestérol. « La consommation des oeufs Bleu-Blanc-Coeur fait augmenter le taux de « bon cholestérol » (HDL-C), avec une tendance à l’amélioration du profil lipidique. L’oeuf Bleu-blanc-Coeur a ainsi sa place au quotidien dans une alimentation équilibrée, bénéfique à la santé », précise le scientifique.

L’avis de la diététicienne :

Les lipides de l’oeuf sont souvent incriminés. Il est rassurant de voir qu’il est possible de jouer sur leur composition, en améliorant les taux en oméga-3 et le rapport oméga-6/oméga-3, grâce à une meilleure alimentation des poules. Blanc-Bleu-Coeur a d’ailleurs pu aussi changer la composition des lipides de la viande de boeuf en les nourrissant aussi avec des sources d’oméga-3, comme la luzerne.

Rappelons aussi que l’oeuf est la source de protéines animales la moins chère et la plus digeste. C’est elle qui sert de base à ce qu’on appelle le « coefficient d’utilisation digestive » (le CUD) qui va servir à savoir si les protéines sont bien assimilées par le corps. Les protéines de l’oeuf sont donc les meilleures, avec un coefficient de 99,9 %.

Je recommande donc les oeufs de qualité, bio ou labellisés Blanc-Bleu-Coeur. Deux à trois par semaine est une recommandation raisonnable. L’alimentation doit être variée le plus possible ! Tout comme la façon de préparer les oeufs !

*

Je réagis

Pour télécharger la Fiche Pratique
Bien choisir ses oeufs (PDF) : cliquez-ici

* Ciqual 2012

1. Sur la base d’une consommation de 80 oeufs coquille /Français /an
2. Etude Nomen Research, réalisée du 15 au 20 janvier 2013 auprès d’un échantillon représentatif de 607 Français âgés de 18 à 40 ans. 78 % des Français qui ont comme premier critère d’achat le rapport qualité/prix, et la traçabilité est le 2ème critère de choix.
3. Prix conseillés : oeufs Plein air x6 = 1.62€ et x12 = 2.94€ ; Œufs datés du jour de ponte x6 =1.13€, x12 = 2.20€ et x20 = 3.39€ ; oeufs Label Rouge x6 = 1.81€ et x12 = 3.20€ ; oeufs Bio x6 = 1.93€ et x10 = 3.22€

Sur les oeufs :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. Donner des graines de lin au poules augmente naturellement le taux d’oméga 3 contenue dans leur œufs.

  2. Bonjour.
    Pour les personne qui ont 2 ou3 poules ,que faut il leur donner à manger pour avoir de bons œufs.(inutile de me dire des oméga ce-ci ou cela mais plutôt: du blé, du riz, de l’avoine etc.
    merci pour votre compréhension.
    Vanryssel.

    • Les poules sont des omnivores il faut leur donner de tout (ce qui est commestible bien sur) il faut leur faire confiance ce sont d’extraordinaires machines à réguler la tenneur en matièrs saines contennues dans les oeufs. Plus les aliments sont diversifiés plus elles métaboliseront les meilleures choses pour leurs progénitures.

  3. Il est certain que l’oeuf contient ce que la poule a mangé..Son mode d’élevage, en cage ou en liberté, ne change pas, ou peu, la teneur en nutriments de l’oeuf.
    Alors ces nouvelles marques me font bien sourire…
    Mes poules courent dans les champs, mangent de l’herbe, des insectes et autres vers, du pain dur, du blé en grain et un peu de maïs, pas trop car c’est le maïs qui fait monter le « mauvais » cholestérol..
    C’est souvent le mode de cuisson qui apporte des lipides (au plat, omelette..) chez moi, c’est « mollé » sur une fondue d’épinards, à la coque avec mouillettes de pain sans beurre ou le plus souvent oeuf dur..sans mayonnaise bien sûr !

    • Je ne suis pas sûre que le mode d’élevage n’influe pas sur les nutriments contenus dans l’oeuf. Je constate en effet que depuis que je prends des oeufs de poules élevées en plein air, les coquilles ne se fendent plus dans l’eau bouillante quand j’y mets les oeufs. Donc elles sont plus solides car je n’ai pas varié ma façon de procéder. Ou alors, les éleveurs (qui ne sont évidemment pas les mêmes) ne donnent pas la même alimentation aux poules élevées en plein air ou en « camp de concentration ».

Moi aussi je donne mon avis