Qui loue tout ? Les 15 produits à louer plutôt qu’acheter

Qui loue tout ? Les gens malins et écolos ! La location d’objet revient moins cher et aide à réduire son empreinte environnementale. Voici 15 produits à louer.

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 24 Jul 2022, à 14 h 55 min
Qui loue tout ? Les 15 produits à louer plutôt qu’acheter
Précédent
Suivant

Entre le bricoleur qui achète les objets dernier cri et celui qui loue tout, c’est bien le deuxième qui a raison. Pourquoi posséder un objet que l’on utilisera peu, ou qui sera obsolète dans quelques années ? De plus en plus, les consommateurs ne sont plus intéressés par l’achat, mais par l’usage du produit, et les services de location se multiplient. On peut aujourd’hui louer, auprès de professionnels ou via la location entre particuliers, à peu près tout et n’importe quoi.

Location d’objets : quels biens louer de préférence ?

Cette tendance s’inscrit dans la consommation collaborative : avec l’essor d’Internet, louer devient très simple. Mais pourquoi préférer emprunter des objets ?

Tout d’abord pour des raisons économiques : il est souvent plus rentable de louer un objet peu utilisé plutôt que de l’acheter.

D’autre part, pour des raisons écologiques : louer revient à partager l’objet avec d’autres, et ainsi éviter le gaspillage de matières premières qui se fait à l’achat d’un objet neuf.

Enfin, pour des raisons pratiques : pourquoi s’encombrer d’une perceuse ou d’un appareil à raclette que l’on n’utilisera que quelques jours par an ? Voici notre top 15 des produits à louer plutôt qu’acheter.

Louer une voiture plutôt que de l’acheter

En moyenne, une voiture reste stationnée 95 % du temps. Or il s’agit d’un véritable gouffre financier : son achat, les assurances, les réparations, le parking…

louer une voiture, qui loue tout, location objet

Partez en week-end au volant d’une voiture de location électrique © Andrey Yurlov

Lorsque l’on utilise une voiture que ponctuellement, il est préférable de la louer : soit en s’abonnant à un service d’autopartage, soit en se rendant sur l’une des nombreuses plateformes de location entre particuliers comme Ouicar ou Koolicar.

Les vélos en libre-service

Les Vélib’ et autres vélos en libre-service ont enclenché l’économie collaborative et révolutionné les transports en ville. En effet la bicyclette, en plus d’être non polluante, est souvent le moyen de transport le plus rapide pour circuler en ville.

Aujourd’hui, on assiste à la deuxième génération de vélos en libre-service, pouvant être laissés n’importe où, comme ce que propose gobee.bike ou Ofo.

Bonne résolution : je vais au travail à vélo

Louer des objets pour bricoler

Plusieurs entreprises en ont fait leur métier : le bricolage étant une activité plus ou moins ponctuelle, il n’est pas toujours nécessaire d’avoir tout un attirail chez soi. Un bricoleur occasionnel peut très bien se passer d’acheter un matériel souvent coûteux et qu’il ne sortira de sa mallette ou du garage que deux ou trois fois dans l’année.

Dans ce cas-là, on trouve tout sur les plateformes de location sur Internet.

Louer une scie sauteuse

Lorsqu’il s’agit d’effectuer des petits travaux comme poser un parquet ou changer le plan de travail, on a forcément besoin d’une scie. Cependant, on ne change pas de parquet tous les jours !

Au lieu d’investir dans du matériel qui peut rapidement être cher si on n’achète pas du premier prix (les prix commencent aux alentours de 30 euros, mais peuvent allègrement dépasser les 150 euros, selon les modèles) autant louer une scie pour le week-end.

qui loue tout, location objet

Bricolage à la maison, louez des outils et des bras ! © Jack Frog

Louer un échafaudage

Que ce soit à l’intérieur du logement pour des travaux de peinture quand la maison a une grande hauteur de plafond, ou à l’extérieur pour rénover sa façade par exemple, la simple échelle ne suffit pas.

Avec un prix tournant autour de 200 euros pour un échafaudage moyen de gamme en grande surface de bricolage, la location est économiquement intéressante. Et c’est sans compter le gain de place.

Lire aussi : Bricothèque : empruntez vos outils de bricolage !

Louer un pistolet à peinture

C’est décidé, vous allez profiter des 3 jours qu’il vous reste de congés pour refaire toutes les peintures des chambres de la maison. Comme vous avez une surface assez grande à couvrir, vous optez pour le pistolet à peinture.

La fourchette de prix est très large, pour du moyen de gamme, il faut compter de 200 à 400 euros. Là encore, les travaux de peinture au pistolet ne s’entreprennent pas si souvent. La location est une bonne solution pour utiliser un pistolet de qualité, ce qui est d’ailleurs préférable pour éviter les mauvaises surprises.

Louer une shampouineuse pour les sols

Un très bon entretien est indispensable pour les sols recouverts de moquettes ou lorsqu’on possède des tapis. Outre l’entretien plusieurs fois par semaine avec l’aspirateur, moquette et tapis doivent être nettoyés en profondeur au moins une fois par an.

Le coût d’une shampouineuse peut s’avérer élevé. La location est une très bonne alternative.

La location pour les travaux de jardinage

Beaucoup de travaux au jardin ne doivent s’entreprendre que peu de fois dans l’année. Cependant, ils nécessitent un matériel particulier, souvent cher à l’achat et à l’entretien. Comme pour le bricolage, si de nombreuses entreprises proposent de la location d’objets, on peut également louer entre particuliers sur des plateformes comme Zilok ou Allovoisins.

Louer un taille-haie ou une tronçonneuse

Les jardiniers avertis conseillent une taille des haies deux fois par an : une fois au printemps, en avril et une seconde fois à l’automne. Ce type de matériel est assez coûteux : en plus de l’achat, il faut prendre en considération le coût de l’entretien. Il est donc plus intéressant de louer ce matériel. Une autre solution : acheter un taille-haie à plusieurs, entre voisins : à faire si l’entente est bonne !

Louer à la semaine ces objets qui ne vous servent souvent que deux à trois fois par an © Monika Wisniewska

Louer un scarificateur

Un scarificateur sert à griffer le sol. Cette action permet de retirer la couche de mousse qui se forme tous les ans au niveau des racines et qui asphyxie le gazon.

Selon la superficie du terrain, on choisira un scarificateur à main, électrique ou thermique. Ces travaux de jardinage sont à programmer deux fois par an : au printemps après les premières tontes et en automne pour fortifier le gazon avant l’hiver.

Louer un nettoyeur haute pression

Que ce soit pour nettoyer sa terrasse, ses meubles de jardin ou sa façade, le nettoyeur haute pression est souvent utilisé à l’occasion d’un grand nettoyage de printemps. Là encore, il s’agit bien souvent de ne l’utiliser qu’une à deux fois dans l’année. Comme souvent dans ce cas, il est intéressant d’opter pour la location plutôt que pour l’achat.

Pour bébé, le matériel de puériculture à louer

La naissance d’un bébé peut occasionner de nombreuses dépenses… parfois inutiles vu la vitesse à laquelle il grandit. Certains objets, encombrants ou à usage très limité, peuvent faire l’objet d’une location.

La location de ces objets peut également permettre aux parents hésitants de faire un choix entre deux poussettes par exemple.

Pas bête : préférez aussi la location de vêtements de grossesse plutôt que l’achat !

Encombrants, mais indispensables : lit-parapluie ou porte-bébé de randonnée

Pour un usage ponctuel, en week-end ou en voyage ou pour une plus longue durée, on peut louer du matériel de puériculture : des plateformes comme Familib ou Bébé Partage proposent de nombreux objets à la location. On peut aussi penser à l’achat d’occasion pour un usage plus régulier.

louer du materiel pour bebe, qui loue tout, location objet

Location d’un porte bébé spécial randonnée © Vitalii Nesterchuk

Le lit parapluie ou le porte-bébé de randonnée sont indispensables en voyage, mais pas le reste du temps : on peut les louer sur notre lieu de vacances pour éviter de voyager trop encombrés.

Louer un tire-lait

Il peut arriver que les mamans aient besoin d’un tire-lait ponctuellement, juste après l’accouchement. Dans ce cas, il est possible de louer un tire-lait en pharmacie, sous prescription médicale. La location est ainsi prise en charge par la CPAM.

La location pour les loisirs et en vacances

Au ski, au camping, en randonnée… Toutes ces activités que l’on aime pratiquer volontiers en vacances nécessitent parfois un matériel particulier. Au lieu d’envahir les armoires toute l’année, autant louer des articles dont on se sert parfois une seule et unique fois.

Louer un coffre de toit

Avec pour les plus chanceux un départ l’été et parfois un départ l’hiver, la question de la nécessité de posséder un coffre de toit à l’année peut se poser.

Certains modèles peuvent être vraiment onéreux. Bien qu’il soit possible de trouver des modèles souples à partir de cinquante d’euros, le prix d’un coffre de toit peut aller bien au-delà. C’est un produit qu’il ne faut pas hésiter à louer.

Louer du matériel de ski

Là encore, rares sont les personnes partant au ski plusieurs fois dans l’année. Le matériel (skis, combinaisons, chaussures, etc.) peut très fortement alourdir le budget vacances. Il est intéressant de penser à la location dans ces moments-là, surtout concernant les enfants pour qui il faudra changer de matériel chaque année !

louer des skis, qui loue tout, location objet

Louer des DVD et emprunter des livres

Pourquoi acheter un DVD qu’on ne regardera qu’une fois ? Il est préférable de le louer, ou encore de l’emprunter à la médiathèque. Les bonnes vieilles bibliothèques sont en effet des précurseurs en matière d’économie collaborative : pensez-y pour vos CD, DVD, vos partitions ou plus traditionnellement… vos livres !

Article republié

Illustration bannière : Qui loue tout, location objet : autopartage – © Zivica Kerkez
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,
    Votre article et les commentaires touche un problème de fond: la propriété de l’objet.
    Tant que l’acte de location n’est pas prodigué par le concepteur ou fabriquant de l' »objet », il y a aura automatiquement une sur cotation de la location. Le fabriquant voudra toujours « vendre » et donc le plus possible donc intéressé par une forme d’obsolescence et non de durabilité. L’acheteur si c’est un négociant ou distributeur, est prisonnier de ce modèle économique et se retrouve donc à intégrer des niveaux de risques qu’il ne maîtrisent pas (durée de vie du produit, nombre de cycle d’utilisation, maintenance, assurance,…) et qui par conséquent viennent surcharger la facture de location.
    En tant que particulier, il faut que vous intégriez d’autres charges attenantes à l’achat en tant que propriétaire: éco taxe que vous payez à l’achat (certes peu élevée),assurance du bien surtout si vous le partagez (en cas d’accident cela peut coûter très cher), maintenance du bien,gestion de la fin de vie (Taxe ou redevance sur déchets ménagers qui ne va as aller en diminuant) et renouvellement. Si vous achetez un produit peu fiable ou programmé pour tant de cycles d’utilisation mais pas cher vous allez devoir le changer plusieurs fois en 10 ans alors qu’un produit vendu à des pro est souvent bcp plus fiable mais bcp plus cher et le remboursement du crédit si vous devez y recourir pour votre achat. Et sans compter le temps que vous allez passer à l’entretenir en cas de panne ou casse.
    Le calcul comparatif n’est pas à faire entre coût achat et coût location car ce dernier prend en compte toutes les charges durant la durée de vie du produit mais sur le COUT DE POSSESSION de l’objet sur une durée de vie correspondant à l’objet équivalent le plus durable.
    Et là vous verrez nettement la différence.

    • bonjour je trouve que ce que vous dite n’a pas de sens parce que si on loue au lieu d’acheter sa sera plus economique pour le pays et pour les pariculiers surtout qu’on est entrain d’assister a des crises economique partout dans le monde voila c’st mon avis et mes salutations cher monsieurs

  2. Pour l’économie de fonctionnalité, il y aussi la domothèque ! domotek.org

  3. j’ai eu dans le temps a me servir de tous les matériels agricole. Si vous en avez besoin plusieurs jours, le plus rentable est de l’acheter.
    A 20/30/ € qui est une bonne moyenne si vous le loué 8 jours = 240 €.
    Alors je crois, que la location est un procédé a y réfléchir.
    On parle de louer aussi une voiture, mais il ne faut pas oublier, que les prix sont libres.
    Il y a quelques jours, j’ai loué une auto a mon retour, on me demande
    de payer un surplus de carburant! Aie dis a la personne veuillez svp regarder, les klm que j’ai parcourus! Mais je m’attendais a ça, j’y ai mis quelque litres de ma réserve. Il fallait que je paie un plein, la tention devientardu, j’ai falli avoir la police, sur le dos.
    Alors que j’avais fait méme pas 40 klms. Il y a alors eu controle de la carrosserie, mais a quelques métres du garage, j’ai pris des photos
    de la carroserie sous tous les angles, ça m’a aussi servi. Il n’y avait pas le moindre coup de raflure ou autre.Méme là ça ne s’est pas passé devant un verre de champagne, la voiture dedans y est passé a fond…bref je suis reparti sans autre problèmes merci a cette marque R C.

  4. TAILLE HAIE
    il veut mieux acheter un talle haie à plusieurs voisin :
    Démonstration :
    location 20 €/ jour x 2 tailles = 40 € /an
    x 2 voisins = 80 € / an
    Taille haie électrique chez Leroy merlin : entre 30 et 70 €

    Donc en achetant à deux voisins on rentabilise en une tonte,
    sans parler des frais de déplacement pour aller chercher le matériel chez un loueur !

Moi aussi je donne mon avis