Astuces naturelles contre la mousse : les bonnes et mauvaises méthodes

La mousse apparaît naturellement dans la pelouse. Si cela vous gêne, voici quelques conseils pratiques anti-mousse gazon pour lutter contre ce phénomène.

Rédigé par Mark, le 12 Sep 2019, à 17 h 00 min

Si vous avez une belle pelouse, la voir envahie de mousse ne vous plaira certainement pas. Oubliez pourtant les produits phytosanitaires agressifs et choisissez un anti-mousse naturel. Adoptez alors ces quelques règles pratiques contre la mousse.

Un anti-mousse naturel pour le gazon : cohabitez en paix au jardin bio

Apprenez à connaître votre « ennemi »

Pour lutter contre la mousse, qui est surtout un ennemi esthétique, il faut bien comprendre ce qu’elle est. Il s’agit d’une plante rhizoïde, c’est-à-dire qu’elle n’a pas de racines classiques, mais des rhizomes. Bonne nouvelle pour nous : cela signifie qu’elle ne possède pas de racines profondes dans la terre. La mousse n’a pas non plus de fleur à proprement parler. Si l’oeil peu habitué ne sait pas les distinguer, on trouve pourtant près de 20.000 espèces différentes de mousse.

anti mousse naturel au jardin bio, anti mousse gazon

Etrange monde que celui des mousses – © Anest

La variété des espèces et le fait qu’elles puissent se multiplier soit par reproduction sexuée avec une spore soit par division d’une cellule fait qu’on la trouve un peu partout, aussi bien sur les arbres, que les pierres, le sol, en forêt, au bord de l’eau et bien entendu dans votre jardin.

Lire aussi : Démarrez votre potager bio : les conseils pratiques

Difficile d’éliminer la mousse complètement car elle se nourrit d’eau et le but n’est certainement pas de priver votre jardin de celle-ci, surtout qu’elle peut attendre longtemps si elle n’en trouve pas et reprendre vie dès que l’eau survient, dans l’humidité de l’air ou la pluie. Elle pousse sur un support mais elle se nourrit grâce aux invertébrés.

On va donc plutôt privilégier des méthodes alternatives : ne pas éliminer toute la mousse mais chercher à maintenir des conditions pour ne pas trop la favoriser. En bref, utiliser la nature et non lutter contre elle car s’il y a mousse dans votre jardin, c’est que le milieu lui est favorable.

La méthode à ne pas suivre #1 : le cuivre contre la mousse

Le sulfate de cuivre a souvent été une solution contre la mousse, puisque le cuivre la tue. Le problème majeur souligné par cette méthode est que le sulfate de cuivre va forcément toucher le reste du jardin et agresser les autres végétaux et surtout le sol.

anti mousse naturel au jardin bio, anti mousse gazon

Sulfate de cuivre utilisé en viticulture, pas l’anti mousse naturel idéal – © Sarah2

Pour lutter contre la mousse et les champignons, bon nombre de personnes utilisent ainsi le plus souvent la fameuse bouillie bordelaise, mélange de chaux et de sulfate de suivre, depuis largement controversée même si ledit sulfate de cuivre est toujours autorisé en agriculture biologique. On peut en utiliser un peu mais le taux de cuivre dans le sol ne doit pas être trop important. Evitez donc le plus possible le ruissellement au sol. A noter : le cuivre va avoir tendance à acidifier le sol et donc potentiellement aggraver la situation.

Lire aussi : 7 astuces naturelles pour chasser les taupes

La méthode à ne pas suivre #2 : couper votre pelouse à ras

Un gazon trop ras est une mauvaise idée pour plusieurs raisons. Tondre trop souvent la pelouse et trop court est une aberration écologique et, s’il n’est pas indispensable, ce simple geste va même avoir un impact négatif sur votre jardin.

anti-mousse naturel, anti mousse gazon et pelouse, astuces contre la mousse au jardin bio naturellement conseils méthodes

Mousse au jardin bio © Roxana Bashyrova

La pelouse va être fragilisée et cela va faire de la place pour la mousse, qui a tendance à envahir les espaces disponibles. Mieux vaut donc garder une coupe moyenne et entretenir le gazon régulièrement. On pourra semer du gazon si certaines zones sont trop clairsemées.

A noter qu’en plus de vous débarrasser des mousses, le fait de laisser un gazon monter un peu plus haut vous évitera également l’apparition de nombreuses « herbes folles » comme les pissenlits !

Page suivante : les bonnes méthodes à suivre, et comment donner sa place à la mousse au jardin

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Oui c’est suffisant

Moi aussi je donne mon avis