Démarrez votre potager bio : les conseils pratiques

Démarrer un potager bio quand on débute est une aventure qui ne s’improvise pas ! Si vous aussi rêvez d’un beau potager mais ne savez pas par où commencer, on vous donne ici quelques astuces à retenir avant de vous lancer…

Rédigé par Alan Van Brackel, le 7 Apr 2014, à 15 h 07 min

Dépenser moins tout en bénéficiant des bienfaits des légumes bio est à la portée de quiconque ayant un bout de terrain à cultiver. Pour que le jardin bio comporte aussi un potager bio, voici quelques conseils pour bien démarrer.

Commencez votre potager bio en douceur

Pas toujours facile de s’y retrouver dans les conseils en matière de jardin bio. Pourtant, démarrer un potager n’est pas forcément compliqué. Que vous ayez un jardin, un espace sur le balcon, un bout de terrasse, ou un petit bout d’un jardin partagé, voici la marche à suivre…

démarrer potager bio

Démarrer un potager pour de futures récoltes © LDprod

Un terrain de taille raisonnable et un bon sol

Le potager bio nécessite d’apprendre à bien connaître les plantes, les maladies et les insectes. Le mieux est donc de voir petit dans un premier temps, afin que cet apprentissage se fasse plus en douceur. On peut commencer par planter une ou deux sortes de légumes et quelques herbes fraîches.

On crée pour cela un sol convenable. Exit les traitements chimiques qui contaminent les légumes et éliminent les bactéries du sol. Il va falloir être attentif au pH du sol et aux nutriments naturellement présents. Pour faire plus simple, on peut opter pour un potager en carrés !

On apprend notamment à réaliser un bon compost. On prend aussi l’habitude de recueillir l’eau de pluie et on suit les techniques d’arrosage classiques : plutôt le matin, sur les racines, en fonction du temps.

Jardiner sans produit chimique

Certes, cela prend plus de temps, mais désherber à la main est tout à fait possible : une solution simple est le paillis.

démarrer potager bio

Le paillis une étape importante © Jurga Jot

Il va aussi falloir apprendre à identifier les insectes ravageurs et les auxiliaires. On peut aussi se tourner vers les solutions naturelles. Et puis on apprend à cohabiter avec les crapauds, les coccinelles, les lézards et autres habitants naturels du jardin : leur présence est bon signe et ils vous débarrassent d’insectes néfastes.

Si des plants se trouvent malades, arrachez-les et détruisez-les. Il faudra également songer à protéger le potager en hiver.

Que planter dans le potager bio ?

Une fois ces conseils assimilés, on va donc passer à l’action ! On se procure des plants 100 % naturels, ou on achète des semences bio. Il faut alors déterminer ce qu’on va planter et ce en fonction :

  • du terrain dont on dispose
  • de la lumière disponible
  • de l’humidité
  • de la qualité du sol ou des carrés
potager bio

Pensez à aménager votre espace pour gagner de la place © Del Boy

Il faut notamment tenir compte du fait que des plants bien placés seront plus résistants aux agressions. Certains plants auront besoin de plus ou moins d’espace. Si votre espace est limité, pensez aménagement.

Illustration bannière : comment démarrer son potager bio ? – © Del Boy
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Chercheur dans l'âme, partagé entre l'Europe et les Etats-Unis. Parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,Jean-Louis,si ce n’est trop demandé,j’aimerai bien quelques photos de votre jardin en hauteur,et quelques renseignement sur le prix.Merci,salutations

  2. Bonjour,

    J’ai fabriqué des carrés potagers sur pieds (c’est moins pénible pour le dos) en Mélèze de 1m X 1m X 0,75m de haut avec des rebords de 40cm. Cela marche parfaitement. Si vous voulez des photos écrivez-moi.

    Cordialement, Jean-Louis

  3. Cela fait 2 ans maintenant que je paille mon jardin, et cette année tout ce qui pousse est dévoré par les limaces qui logent justement sur le paillis. C’est l’invasion et je me ruine en Ferramol qui n’en vient malgré tout pas à bout. Si quelqu’un connait une solution naturelle et efficace à mon problème…

    • Des cendres de cheminé ou barbecue

    • contre les limaces, mes grands parents et parents et moi meme aujourdhui, on entoure les plantes à préserver de cendres du bois brûlés pendant l hiver, dans la cheminée.
      une fois ces limaces (qui vous ennuient) sont enlevées, poser la cendre en cercle, en principe nous avons depuis des générations utiliser cette méthode, il suffit ensuite de surveiller les plants pour voir l évolution !
      bon jardinage !

  4. S’il on est en maison, et que l’on souhaite démarrer un potager sur un carré de pelouse, la période idéale est l’automne.
    Première étape, allez en forêt ramasser quelques feuilles mortes, les broyer à la tondeuse et les étaler directement sur la pelouse 3-4 cm suffiront, le top est d’étaler du compost mûr avant les feuilles. Si vous n’avez pas assez de feuilles, des cartons non imprimés pourront combler le manque.
    Deuxième étape, attendre le printemps.
    Et le tour est joué.

    Le principe que l’on retiendra : le non travail du sol. Pour les semis, aérez simplement la terre avec une fourche bêche sans la retourner, écartez les feuilles (qui normalement auront fondu depuis l’automne) et semez.
    Ne laissez jamais la terre à nue (Connaissez-vous un endroit où la terre est à nue ? A part le désert, je n’en connais pas). Gardez toujours un sol couvert avec du paillis (feuilles, paille, foin, …) et d’année en année la vie du sol va s’améliorer et les légumes pousseront à merveille.

    • Bonjour je suis un grand paresseux et je m’en fout du jardin et les commentaires.Alors j’achete des des sac de terreau et je plante.Des récoltes des récoltes l’abondance quoi vous voyez.Alors qu’est ce vous attendez

  5. Bonjour, je n ai pour ainsi dire pas la main verte , pourtant je souhaite tout connaitre sur le potager car selon moi c est notre avenir, notre capital sante, merci

Moi aussi je donne mon avis