Autopartage : les Français prêts à prêter leur voiture

Une étude montre que les Français sont de plus en plus enclins à prêter leur voiture ou à utiliser des plateformes d’autopartage : vers un nouvel usage de la voiture?

Rédigé par Pauline Petit, le 29 Jan 2020, à 14 h 40 min

Il est révolu, le temps où l’on utilisait seul sa voiture particulière. Aujourd’hui, la crise, les préoccupations écologiques et le changement de mentalités ont vu évoluer l’utilisation de la voiture : les usages mutualisés se développent. Covoiturage, prêt de voiture, location entre particuliers ou autopartage : de plus en plus de Français sont prêts à partager leur voiture… et les frais qui vont avec.

L’autopartage entre dans les moeurs

Deux sondages viennent confirmer l’engouement des Français et des Européens pour l’autopartage : en 2018, Clem, une plateforme d’autopartage rural, a réalisé un sondage auprès de 500 Français(1) : 64 % sont intéressés par l’autopartage. Au niveau européen, d’après une enquête réalisée par Ford en 2016 auprès de 10.000 Européens, 55 % des sondés sont prêts à partager leur voiture contre une somme d’argent : c’est l’autopartage entre particuliers.

L’autopartage, utiliser la voiture pour sa valeur d’usage

L’autopartage peut en effet soit être réalisé entre particuliers, à travers des plateformes web mais aussi tout simplement entre voisins, soit à travers un service d’abonnement avec une flotte de véhicules mutualisés qui appartiennent à une société.

L’avantage est que l’abonnement revient souvent bien moins cher que la possession d’une voiture avec tous les frais que cela implique : parking, assurance, réparations, etc. D’autre part, le stationnement est bien souvent facilité dans les grandes agglomérations.

Conscientes de l’enjeu en termes de coût et de pollution, de nombreuses collectivités ont développé des services d’autopartage sur leur territoire, sous forme d’entreprises ou de coopératives (Citiz, Lilas…), parfois même avec des véhicules électriques. Le site annuaire-auto-partage.fr recense toutes les initiatives d’autopartage ayant lieu en France. Les plateformes web comme Ouicar ou Drivy proposent la mise à disposition de voitures de particuliers dans toute la France.

autopartage borne

Une femme loue une voiture sur une borne d’autopartage ©Scharfsinn

Les Français plus enclins à partager leur voiture

L’étude Ford citée plus haut montre également que 76 % des sondés seraient prêts à utiliser un service de covoiturage et 72 % un service d’autopartage. Les Français sont les plus partageurs : 87 % d’entre eux acceptent de conduire d’autres passagers contre rémunération. 82 % sont même prêts à transporter des colis contre quelques euros.

 « En ce qui concerne la mobilité, l’autopartage, le covoiturage ou encore le transport de colis pour des particuliers offrent une alternative plus économique qui peut potentiellement aider à réduire les embouteillages », explique Will Farrelly, en charge de l’expérience client chez Ford Smart Mobility.

Lire page suivante : La nécessaire adaptation des constructeurs automobiles

Illustration bannière : Prêter sa voiture un geste de plus en plus courant – © fongberrredhot

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. A Montpellier j’utilise le site https://montpellier.rent qui est top. Il propose des petites citadines adaptées à la ville et des utilitaires pour déménager. Les voitures sont près d’Odysseum.

  2. bonjour, Le covoiturage, encore, ça va, même s’il est possible qu’on mette certains passagers en liste rouge.

    Mais la location de sa voiture, pas pour moi. Une voiture peut être ramenée en ayant l’air impeccable, mais si on tombe sur quelqu’un qui accélère et freine à tout bout de champs, ou qui bousille l’embrayage, on aura tout gagné. Et je ne parle pas des pneus qui avec certains ne font pas long feu.
    Il y a les gens « qui s’en foutent » et aussi les maladroits, il faudrait pouvoir éviter ces deux catégories.

    Louer une brouette, oui, il n’y a pas grand risque, louer une voiture non pas question. Ce n’est pas parce que c’est à la mode que je vais suivre.

  3. Partager ma voiture pour la rependre à l’état de poubelle, non merci, quand on voit le peut de respect qu’ont les gens quand seulement ils louent du matériel, je ne suis pas prêt de partager ma voiture, pour le faire il faudrait que j’ai à faire à des personnes qui de conaisance et qui respectent le véhicule confié

  4. Pour moi personnellement je ne trouve pas cette idée bonne, mais évidement je trouve le concept pas mal.

  5. toutes les initiatives en région sont indiquées sur ce site.
    http://www.mieuxdepenser.com/3AutoPartage.html

  6. Depuis un an à LILLE il existe aussi l’autopartage pour toutes les bourses puisque l’inscription est à 15€ et l’abonnement à 5€ par mois
    Pas cher et sympa j’ai revendu ma voiture
    c’est du libre service le site est :
    http://www.lilas-autopartage.com

  7. Il existe une autre société qui propose une offre d’autopartage top à Paris: Mobizen. Leur site est http://mobizen.fr

    Allez regarder leur site.

    Pour 9eur de l’heure, on a une Mercedes Classe A (sans abonnement, frais de prise en charge et trafif kilometrique). Moi je suis fan.

Moi aussi je donne mon avis