Vélo volé, selle disparue… Comment l’éviter ?

Vous circulez en vélo ? Voici quelques conseils pour éviter le vol de vélo, ou de ses accessoires… Toujours une désagréable surprise !

Rédigé par Pauline Petit, le 15 Oct 2020, à 7 h 50 min

En ville, le vol de vélo est fréquent. Il est pourtant possible d’éviter au maximum ce désagrément en adoptant quelques réflexes simples : attache, boulons spéciaux, marquage antivol

Éviter le vol de vélo : quelques conseils

400.000 vélos seraient volés tous les ans ! Pour ne pas vous retrouver dans cette triste liste, la première des clés réside dans l’attache.

Comment sécurisé son vélo pour ne pas se le faire piquer ?

Tout d’abord, investissez dans un bon antivol, de préférence un U épais. Les voleurs de vélo auront ainsi plus de mal à le casser et ils se décourageront. Ensuite, attachez plutôt votre bicyclette par le cadre et la roue avant, plus facile à voler.

Choisissez de l’accrocher de préférence sur un support dédié aux vélos arrimé au sol ou un poteau solide dans un endroit passant. Si votre vélo est attaché à une grille légère, il est très facile pour le voleur de la couper et de partir avec votre vélo, même pourvu d’un excellent cadenas. De même si votre vélo est  accroché dans un coin tranquille où il ne sera pas dérangé dans son méfait…

Un vélo mal attaché se vole plus facilement © HUANG Zheng

Pour plus de sécurité, vous pouvez utiliser deux cadenas, un antivol en U accroché au support et une chaîne ou un câble qui arrime d’autres parties du vélo. Évitez également de laisser un cadenas au bout d’une chaine ou l’attache du U sur le sol, ces équipements seraient plus faciles à casser avec un marteau que s’ils pendaient près du cadre ou d’une roue.

Comment éviter le vol de la selle de son vélo et autres accessoires

Pour éviter de vous retrouver sans selle, remplacez les attaches classiques de votre selle par des boulons antivol. Ceux-ci nécessitent des clés spéciales pour les enlever, cela peut décourager le voleur ; vous pouvez faire de même avec vos roues.

Pour vos accessoires (panier, sacoches, phares…) le premier réflexe est bien sûr de les retirer lorsque l’on quitte son vélo. Si vous avez le choix, optez, dès l’achat de votre vélo, pour des éclairages intégrés au vélo, qui fonctionnent par exemple à l’aide d’une dynamo. Si vous avez un vélo électrique, pensez à retirer la batterie et le boîtier lorsque vous le laissez.

Marquage antivol vélo : comment ça marche ?

Le marquage antivol de votre vélo sera obligatoire dès janvier 2021 pour les vélos neufs. Il s’agit d’une gravure ou d’un autocollant très résistant apposé sur votre vélo, qui le dote d’un numéro intégré dans un fichier national accessible par la police. Vous pouvez d’ores et déjà faire marquer votre vieux vélo pour éviter qu’il se fasse voler -du moins, que cela décourage un peu le voleur… Un vélo volé qui a été marqué permet à la police de le retrouver plus facilement grâce à son numéro et d’éviter la revente de votre biclou.

Pour savoir où faire marquer son vélo, rendez-vous sur le site de BicyCode.

Illustration bannière : Un voleur de vélo © Rainer Fuhrmann
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis