Légumes de juin : le panier de légumes du mois en cuisine

Manger de saison, très bien, mais on trouve parfois un peu de tout dans le panier de légumes. Voici quelques indications sur les bienfaits des légumes et juin et la manière de les cuisiner.

Rédigé par Kathy, le 3 Jun 2020, à 14 h 48 min

Légumes de mai en région Sud-Est : panier de Provence

En Provence et dans la grande région Sud-Est, vous trouverez sûrement dans votre panier :

Des courgettes

Côté cuisine : vous pouvez faire ce que vous voulez avec de la courgette ! Crue, il vous suffit de la laver et de la couper pour agrémenter vos salades. Cuite, préférez-la au four ou à la vapeur mais vous pouvez aussi la consommer poêlée. Découpée en petits morceaux, la courgette agrémente vos quiches et vos cakes, mais aussi vos ratatouilles.

Courgettes fraîches du marché – © effective stock photos

Côté bienfaits : gorgée d’eau, la courgette apporte très peu de calories (moins de 20 pour 100 g). Elle est également riche en minéraux et nutriments comme le potassium, bénéfique au système cardio-vasculaire. La courgette est très digeste grâce à ses fibres.

Des carottes nouvelles

Côté cuisine : la carotte est très facile à déguster. Vous pouvez la consommer crue : râpée ou entière, en jus, ou encore cuite au four, à l’eau, en purée ou à la vapeur. Les feuilles de la carotte peuvent être ajoutées à un bouillon pour plus de goût.

Côté bienfaits : la carotte contient beaucoup de caroténoïdes comme le bêta-carotène neutralisant les radicaux libres du corps. La vitamine A contenue dans la carotte favorise une bonne vision, une meilleure qualité des muqueuses et une bonne croissance osseuse. Les carottes aideraient le corps à lutter contre les maladies cardio-vasculaires, certaines formes de cancer ainsi que les cataractes.

Des concombres

Côté cuisine : le concombre se mange plutôt croquant et doit être dégusté rapidement après achat. Comme crudité, il se mange froid et cru. Pour le faire dégorger, vous pouvez le couper en rondelles et l’assaisonner de sel, de poivre ou de jus de citron avant de servir.

Il se mélange également très bien au yaourt pour une sauce légère. Plus rarement, il se mange cuit, de la même manière que la courgette ou encore farci. Vous pouvez aussi l’utiliser pour de délicieuses soupes froides.

Le concombre, légume d’été par excellence – © Lyubimova Tatiana

Côté bienfaits : riche en fibres et en eau, le concombre est peu calorique et très digeste. Riche en minéraux et oligo-éléments, il contient également des vitamines dont une grande partie dans la peau. Diurétique et dépuratif, le concombre est aussi l’allié des régimes détox.

Des radis

Côté cuisine : le radis se déguste très facilement cru, à l’apéritif ou dans les salades. Pour le consommer, il suffit de bien le laver. Il est très apprécié avec un peu de sel, un morceau de pain et du beurre. Vous pouvez l’incorporer également à vos salades pour apporter un peu de croquant. Il peut être consommé cuit à la poêle.

On peut manger les radis rouges cuits – © Lyudmila Mikhailovskaya

Côté bienfaits : le radis dispose d’une concentration en minéraux très bénéfique pour l’organisme comme le potassium et le calcium. Peu calorique, il renferme également pas mal de vitamine C et de fibres. Le radis préviendrait de certaines maladies cardio-vasculaires et certains cancers comme celui du côlon.

Des oignons jaunes

Côté cuisine : comme l’échalote, l’oignon est plus souvent utilisé comme condiment que comme légume. Il peut être consommé cru, cuit, frit, farci, confit ou mariné

Les oignons sont disponibles un peu toute l’année, mais également en juillet © Sunny Forest

Côté bienfaits : on reconnaît à l’oignon plusieurs bienfaits et notamment son action hypoglycémiante. L’oignon cru serait très bénéfique pour le système cardiovasculaire puisqu’il permet de fluidifier le sang. Il est également antimicrobien et légèrement diurétique.

Des tomates

Côté cuisine : crue, cuite, pelée… la tomate se prépare très facilement et s’adapte à vos envies. Vous pouvez simplement la découper en rondelles avec un filet d’huile d’olive, la farcir, la cuire en tarte, en quiche, à la poêle ou au four. Elle est à la base de soupes et gaspacho.

Tomates farcies à la feta et à la viande © Olga Nayashkova

Côté bienfaits : peu calorique et riche en eau, la tomate regorge également de vitamine C et vitamine E, antioxydante. Stimulante pour le transit intestinal, sa teneur en lycophène permettrait de préserver l’homme de certains cancers. En apéro, à l’entrée ou en garniture, la tomate plait généralement à tous.

Des aubergines

Côté cuisine  : l’aubergine se consomme cuite. Ensuite, tout dépend de vos goûts. Pour les gourmands, elle peut se frire, se transformer en beignet ou être cuite à la poêle. Sinon, la vapeur permet de conserver le goût et les bienfaits de ce légume. Elle entre parfaitement dans le cadre d’une ratatouille et peut se cuire au four, en gratin.

Aubergines grillées recette marocaine – © al1962

Côté bienfaits : l’aubergine est très peu calorique (moins de 20 kcal pour 100 gr), mais entre régulièrement dans le cadre de recettes caloriques (beignets d’aubergine, gratin…). Riche en eau, elle en perd pourtant une grande partie à la cuisson. Source de potassium et de fibres, elle est diurétique et facile à digérer.

Lire page suivante : Île-de-France : un panier AMAP de Seine-Saint-Denis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Kathy a rejoint consoGlobe en 2012 alors qu'elle cherchait des informations pratiques pour rendre sa maison plus durable et l'entretenir naturellement....

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis