Légumes et fruits d’été : l’abricot pour le tonus

Délicieux en tarte ou en salade, frais, séché ou en confiture, l’abricot et sa jolie couleur orangée n’en finissent pas de nous régaler de fraîcheur chaque année pendant la pleine saison de juin à août.

Rédigé par Consoglobe, le 24 Jul 2019, à 14 h 35 min

Fruit du nord-est de la Chine,  aussi appelé « Oeuf du Soleil » par les Perses, l’abricot est arrivé en France au XVIe siècle, après s’être parfaitement acclimaté au climat du pourtour méditerranéen. Il est composé d’eau à plus de 85 %. Sucré, rafraîchissant, moelleux, c’est le fruit idéal quand il fait (trop) chaud !

Abricot – L’un des plaisirs gourmands de l’été

Consommé frais, séché, en  marmelade,  en jus de fruit ou en confiture, l’abricot fait partie des fruits préférés des Français. Chaque année, 160.000 tonnes sont produites en France, ce qui en fait le 3e pays producteur en Europe, mais l’abricot étant un fruit très sensible aux aléas climatiques et les volumes peuvent varier fortement d’une année sur l’autre. On estime que près de 3,5 kg d’abricots sont acheté durant la saison par ménage français. Découvrons aujourd’hui les bénéfices de choisir l’abricot en été.

abricot

Le fruit de nos étés © Rostislav_Sedlacek

Abricots – Le saviez-vous ?

Le mot Abricot est issu du grec « abros », qui signifie délicat. Les Romains l’appelaient « praecoquum » qui signifie précoce.

Faire pousser l’abricotier : c’est un peu sorcier !

L’abricotier (Prunus armeniaca) s’il est apparu à l’état sauvage demande aujourd’hui une grande attention de la part des producteurs. Il se plante en dehors des périodes de froid, généralement à l’automne et au printemps.

 

Il peut être auto-fertile ou auto-stérile (à associer dans ce cas avec des variétés pollinisatrices au verger) et se couvre de magnifiques fleurs au printemps.

Le fruit est disponible de mi-mai à mi-septembre en fonction de la variété.

Lire aussi : Comment faire germer un noyau d’abricot ?

L’abricot : un fruit, plusieurs variétés et couleurs

Le grand nombre de variétés d’abricots permet de pouvoir déguster ce fruit de mi-mai à mi-septembre ! Il existe trois familles distinctes : les variétés précoces, de saison et tardives. Elles sont près d’une quarantaine disponibles en France, cultivées sur des territoires privilégiés. Parmi toutes les variétés, les plus célèbres (et cultivées) sont :

Le Bergeron

C’est le plus cultivé, essentiellement dans la vallée du Rhône, et on le retrouve sur les étals de mi-juillet à mi-août…Il est tout rond et orange clair. Très fondant arrivé à maturité, il est moyennement sucré et légèrement acidulé.

L’Orangé de Provence

Il est cultivé entre la Drôme et le Vaucluse pendant tout le mois de juillet. De couleur orange claire avec quelques ponctuations rouges, il reste assez ferme et sa chair est aromatique, bien sucrée et légèrement acidulé.

Les vertus nutritionnelles de l’abricot

L’abricot est un aliment alcalinisant, nutritif, énergétique et rafraîchissant.

Un abricot de « taille normale » ne fournit que 30 Kcal tout en apportant une agréable sensation rafraîchissante grâce à sa légère acidité. Peu calorique donc (47 Kcal/100 g), il apporte aussi de nombreux nutriments et ce qui fait de lui un allié pour le tonus. Comme la plupart des fruits, l’essentiel de son apport énergétique provient des glucides : glucose, saccharose, fructose, sorbitol.

abricot

les abricots séchés aussi sont une excellente source de tonus © Nedim Bajramovic

Particulièrement riche en potassium (237 mg/100 g),  il est aussi une excellente source de fibres de très bonne qualité et parfaitement digestes puisque la moitié sont des pectines qui agissent contre la paresse intestinale.

Ce fruit est également riche en antioxydants, en Provitamine A (bêta-carotène), en fer et cuivre. 2 abricots suffisent pour couvrir la moitié des besoins quotidiens en carotène.

Séché, l’abricot est apprécié des sportifs pendant et après l’effort pour l’énergie qu’il apporte et pour sa forte teneur en fer et en cuivre.

Préconisé pour les femmes enceintes et les fumeurs, l’abricot est bien assimilé par l’organisme et convient aussi parfaitement aux plus petits sous forme de purée.

L’abricot : source de beauté

Par ailleurs, l’huile vierge extraite du noyau d’abricot constitue un véritable cocktail d’acides gras essentiels, de vitamines A et E, qui en font un produit de beauté indéniable.

L’abricot facilite le bronzage et protège la peau des rayons UV. Il est aussi riche en vitamines B,C, PP, en sucres, protides et lipides.

L’huile de noyau d’abricot a d’extraordinaires vertus régénérantes, hydratantes et assouplissantes pour la peau. Émolliente, elle tonifie l’épiderme et lui redonne de l’éclat et la rend lumineuse.

De texture très légère et soyeuse, elle est facilement absorbée et ne laisse pas de film gras sur la peau.

coup de coeur
Huile de noyaux d’abricot

S’il fallait n’en retenir qu’une…ce serait elle ! L’huile de noyaux d’abricot est incontournable en Slow Cosmétique.

Huile végétale riche mais pénétrante, très efficace et polyvalente, elle est bien tolérée par tous. Elle convient autant pour le corps que pour le visage, apportant bêta-carotène et vitamine A (effet bonne mine) et des acides gras complexes nourrissants et adoucissants.

À découvrir sur Slow-Cosmetique.com

 

L’abricot en cuisine

L’abricot se consomme aussi bien cuit ( poêlé, poché, compoté…) que cru.

En version salée, l’abricot accompagne notamment les viandes blanches (veau, porc) et les volailles.

L’abricot s’accorde également bien avec le chocolat et les amandes, soit cuit, en compote, salé ou sucré et il est très bon dans un riz basmati ou avec du poulet !

Comment choisir ses abricots ?

Si possible, favorisez toujours un achat sur le marché, auprès du producteur : l Un abricot bien orange, souple, charnu, parfumé et à la peau lisse sera sans doute bien mûr. Sachez que ce fruit ne mûrit plus une fois cueilli.

Le parfum et la souplesse sont les meilleurs critères de sélection de l’abricot,  ne pas se fier à la couleur !

Comment conserver les abricots ?

Pour les conserver, évitez le froid. Le passage en réfrigérateur ou en chambre froide de la grande distribution retire sa saveur.

Laissez les abricots à l’air ambiant à l’abri des moucherons, dans un compotier par exemple.

Des recettes à base d’abricots

Article republié
Illustration bannière : Panier d’abricots – © Nitr
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis