Le carrelet fait son retour, mais à consommer avec modération

Pour ne plus hésiter devant l’étal du poissonnier, complétons notre guide d’achat des poissons avec une espèce que l’on peut (de nouveau) consommer avec modération, sans craindre son extinction. Cette semaine: le carrelet ou plie commune !

Rédigé par Jean-Marie, le 11 Oct 2018, à 14 h 15 min

Complétons notre Guide poisson avec une espèce qu’il vaut mieux ne pas consommer en excès pour conserver les stocks en bon état : le carrelet (ou plie commune). Si vous ne voulez pas contribuer à vider les océans, apprenez à le choisir ou remplacez-le par une espèce dont les stocks sont encore plus sains !

Guide poisson : le carrelet, un poisson jadis menacé qui reprend du ‘poil de la bête’ !

Le carrelet, Pleuronectes platessa, est un poisson plat aussi appelé « plie » ou « carrelé » dans la famille des Pleuronectidés. Moins délicat que le turbot ou la sole, le carrelet est aussi moins cher.

Description du carrelet

Le carrelet (ou plie commune) est un poisson  aux écailles petites et lisses. Son corps comporte des tâches orange – rougeâtres  et ses deux 2 yeux sont situés sur la face de droite. On peut parfois le confondre avec le flet commun qui lui aussi comporte des taches mais dont la couleur est moins marquée.

carrelet

Un drôle de bouille pour ce poisson qui a les 2 yeux qui lui sortent de la tête du même côté © Henrik Leerberg

Ce poisson pèse 3 kg en moyenne, et 7 kg maximum, sa taille varie de 25 à 50 cm avec un maximum de 95 cm (50 cm en moyenne). Sa durée de vie oscille entre 24 ans pour la femelle et seulement 12 ans pour le mâle.

Habitat et moeurs

Le carrelet est un poisson benthique qui se camoufle dans le sable ou la vase. Par mimétisme, sa peau change de couleur et prend la couleur du fond environnant.

On le trouve dans la Manche, en mer du Nord-Skagerrak, dans l’océan Atlantique, mais pratiquement pas en Méditerranée. Il aime les endroits sableux comme la baie de la Somme ou les plages Normandes.

La maturité sexuelle est atteinte entre 2 et 6 ans pour les mâles et entre 3 et 7 ans pour les femelles en fonction des lieux de vie des plies. La période de frai s’étale de janvier à mai, le carrelet pond de 50.000 à 500.000 oeufs.

Les jeunes carrelets se nourrissent principalement de vers et de crustacés. Progressivement, en grandissant, les carrelets adultes se nourrissent aussi de petits poissons, et surtout de mollusques bivalves.

État des stocks : la pêche au carrelet … des progrès mais à surveiller

La plie se capture surtout au chalut de fond, et également au trémail. Or, on l’a vu dans nos précédents articles, la pêche au chalut a de nombreux impacts négatifs sur l’environnement.

En effet, les carrelets sont souvent capturés par accident dans le cadre de la pêche à la sole. Le maillage des filets étant calibré à la taille des soles, de nombreux jeunes carrelets sont capturés puis (parfois) rejetés. L’amélioration de la sélectivité des engins de pêche a permis de pallier à ce problème. De plus depuis 2016, l’UE interdit les rejets.

carrelet

Bateaux de pêche néerlandais © Rudmer Zwerver

Ainsi, dans les eaux européennes, les stocks se portent assez bien, surtout en mer du Nord. Au Danemark, en Écosse, en Islande et au Royaume-Uni, au total 8 pêcheries sont certifiées MSC.

Ressource : Feu ORANGE

Longtemps surpêché (dans les années 1970-80) en raison des prises accessoires en dessous de la taille, le carrelet, dont la maturité sexuelle tardive accélère la diminution des stocks capturés avant leur reproduction, s’est refait une santé ces dernières années ! La capacité de reproduction du stock est consolidée et la pêche est durable en Manche Est et Ouest, en mer du Nord, Skagerrak, mer Celtique et mer d’Irlande (regardez bien la provenance sur l’étal).

L’ UICN a placé la plie, le carrelet, sur sa liste rouge des espèces menacées d’extinction, mais en notant l’espèce comme « préoccupation mineure »

Taille minimum : OUI

La taille minimale de capture est fixée à 25 cm en mer Baltique, 27 cm partout ailleurs.

carrelet

Le carrelet vit enfoui dans le sable © RCB Shooter

Autrefois, on pêchait régulièrement des carrelets âgés d’un mètre de long et pesant 7 kg. De nos jours, les carrelets capturés ont une taille moyenne de 25 à 40 centimètres.

TAC : OUI

Le Total Admissible des Captures en Europe se monte à un peu moins de 135.200 tonnes en 2018.

Lire page suivante : consommation, nutrition et santé

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. article bizarre: il y a des périodes où on ne doit pas le consommer. Ce serait bien de préciser quand !!!!

  2. Merci pour les informations.

  3. Pour info, la sole ne vit pas uniquement en Méditerranée, on la pêche aussi en Atlantique !!! Vérifiez vos sources merci!!

    • faudrai apprendre a lire… l article est simple et ne comporte pas d erreur de ce genre.

  4. Excellent article ! Une association ne pourrait-elle pas éditer une affichette avec photo des poissons à éviter, que l’on pourrait mettre sur le frigo pour ne pas oublier ?

Moi aussi je donne mon avis