Le carrelet fait son retour, mais à consommer avec modération

Pour ne plus hésiter devant l’étal du poissonnier, complétons notre guide d’achat des poissons avec une espèce que l’on peut (de nouveau) consommer avec modération, sans craindre son extinction. Cette semaine: le carrelet ou plie commune !

Rédigé par Jean-Marie, le 11 Oct 2018, à 14 h 15 min
Le carrelet fait son retour, mais à consommer avec modération
Précédent
Suivant

Le carrelet – consommation

Retenons donc que le carrelet est un poisson que l’on peut consommer, mais pas n’importe quand, même si celui-ci est disponible toute l’année.

carrelet

Plies communes © kavring

Mais comme tous les poissons plats, mieux vaut éviter de la consommer pendant la période de reproduction : non seulement les poissons risquent de contenir des oeufs, mais en plus leur chair sera moins ferme et la quantité de poisson mangeable moins importante : c’est donc du gaspillage alimentaire et d’argent !

Valeurs nutritionnelles pour 100 g de carrelet

Le carrelet est une bonne source de protéines avec un faible taux de matières grasses, dont une majorité d’acides gras polyinsaturés et notamment d’oméga 3, dotés d’effets protecteurs sur la santé cardiovasculaire. Parmi les acides gras oméga 3 présents dans ce poisson, il y a l’acide  alpha-linolénique. Cet acide gras essentiel est indispensable à notre organisme et doit forcément être fourni par l’alimentation.

Énergie     84.3 kcal soit 4 % des AJR(1)
Protéines     19 g soit 38 % des AJR
Glucides     0
Lipides     0,925 g
dont Acide Gras saturés     0,241 g
dont Acides Gras monoinsaturés     0,101 g
dont Oméga-3     0,30719 g
dont Oméga-6     0,01811 g
dont Oméga-9     0,0824 g
Fibres     0 g

La chair du carrelet contient également des éléments minéraux, du phosphore et du potassium. Ce poisson plat est également riche en vitamine B6, très bonne pour combattre la fatigue musculaire.

Santé et pollution

Le carrelet est modérément carnivore au bout de la chaine alimentaire et par conséquent, il stocke les polluants dont notamment les métaux lourds (plomb, cadmium, mercure) dans sa chair.

Il est donc déconseillé aux femmes enceintes ou souhaitant procréer.

Choisir et préparer le carrelet

On confond souvent la plie avec la sole qui ne vit qu’en mer Méditerranée. Dans plusieurs pays, une grande variété de poissons plats sont commercialisé sous le non de plie. En octobre 2018, le carrelet vaut environ 9,50-10 euros le kilo.

carrelet

Surtout vendu en filets © kavring

Comment choisir ce poisson sur l’étal ?

Le carrelet frais doit s’acheter brillant ; son corps doit être ferme et élastique, sa peau tendue et aux couleurs bien marquées présente un aspect luisant et gluant. Les points rouges sur les nageoires doivent être aussi visibles que ceux de son dos.

Son odeur doit évoquer la marée, mais il ne doit pas sentir l’ammoniac.

Le carrelet renferme beaucoup d’arêtes. Il est donc souvent vendu en filets frais ou congelés. On appelle les filets du carrelet « filets de plie ».

Manger du carrelet

La chair du carrelet est maigre, tendre, fine et particulièrement facile à digérer.

Écailler la plie avant de l’apprêter. Il n’est pas nécessaire de retirer sa peau. Ce poisson se cuisine frit, grillé, au court-bouillon ou encore au four.

carrelet

Filet de carrelet à la crème citron © kavring

Environ la moitié du carrelet est comestible  Il faut compter environ 300 g de carrelet par personne.

Conservation du carrelet

Le carrelet se conserve au plus 24 h après sa sortie de l’eau. Plus longtemps, sa chair, très fine, s’emmêle, devient molle et perd ses qualités gustatives.

Attention : La congélation du carrelet est vivement déconseillée !

A lire aussi :
Article mis à jour
Illustration bannière : Carrelet ou plie – © Vladimir Wrangel
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. 10 jours plus tard, pas de réponse à ma question !!!!

  2. article bizarre: il y a des périodes où on ne doit pas le consommer. Ce serait bien de préciser quand !!!!

  3. Merci pour les informations.

  4. Pour info, la sole ne vit pas uniquement en Méditerranée, on la pêche aussi en Atlantique !!! Vérifiez vos sources merci!!

    • faudrai apprendre a lire… l article est simple et ne comporte pas d erreur de ce genre.

  5. Excellent article ! Une association ne pourrait-elle pas éditer une affichette avec photo des poissons à éviter, que l’on pourrait mettre sur le frigo pour ne pas oublier ?

Moi aussi je donne mon avis