La raie, un poisson à éviter

Devant l’étal du poissonnier, c’est souvent l’hésitation : quels poissons est-il encore possible de consommer sans nuire à l’espèce et menacer la biodiversité ? Pour vous y retrouver, consoGloble.com vous guide parmi les espèces à privilégier ou à éviter. Complétons notre guide poisson par une espèce menacée et qu’il faut donc éviter : la raie.

Rédigé par Annabelle, le 30 Nov 2017, à 14 h 35 min

Majestueuse en mouvement, la raie se déplace lentement avec grâce et légèreté, en faisant onduler ses nageoires pectorales, qui s’apparentent à des ailes, formant un disque ovale, rond, triangulaire ou cunéiforme selon l’espèce. Animal magnifiquement adapté à la vie sur le fond, ce poisson est du point de vue évolutif, un requin aplati.

On la prend souvent pour un poisson plat et osseux, à l’instar de la sole ou de la plie, mais contrairement à ces dernières, la raie est un poisson aplati et cartilagineux  : sa chair est dépourvue d’arêtes, et outre les ailes, les joues et le foie sont également comestibles. Mais car il y a un mais, et de taille : l’état des stocks est très préoccupant !

La raie menacée par la surpêche © kirpad

Guide poisson : la raie, une espèce menacée

La raie fait partie de la longue liste des poissons menacés. Il existe de nombreuses espèces (+ de 650) que l’on regroupe sous ce terme générique. Les eaux européennes en comptent une douzaine pouvant faire l’objet d’une exploitation commerciale :

  • Raie fleurie (Leucoraja naevus)
  • Raie bouclée (Raja clavata)
  • Raie lisse, aussi appelée raie blonde (Raja brachyura)
  • Raie douce (Raja montagui)
  • Raie mêlée, aussi appelée raie bâtarde (Raja microocellata)
  • Raie circulaire (Leucoraja circularis)
  • Raie chardon (Leucoraja fullonica)
  • Raie radiée, aussi appelée raie épineuse (Amblyraja radiata)
  • Raie brunette, aussi appelée raie ondulée (Raja undulata) => stock épuisé
  • Raie blanche (Rostroraja alba) => stock épuisé
  • Pocheteau noir (Dipturus oxyrinchus)
  • Pocheteau gris (Dipturus batis) => stock épuisé
  • Pocheteau de Norvège (Raja nidarosiensis)
  • Ange de mer (Squatina squatina)

Les raies bouclée, fleurie et douce sont les espèces majoritairement débarquées et vendues dans les criées françaises. La Bretagne et la Normandie sont les principales régions de production.

L’habitat de la raie

Les poissons de cette espèce fréquentent les eaux de l’Atlantique Nord-Est, la Manche, la Mer du Nord, la Mer Blanche, la Mer Baltique, la Mer de Barents, et l’Atlantique Nord-Ouest. On les trouvera, selon les espèces, de la Norvège aux côtes africaines et en Méditerranée.

Elles vivent sur des fonds meubles (sable, cailloutis, galets et roches) sur tout le plateau continental, de la côte jusqu’à 100 mètres de profondeur, parfois beaucoup plus.

raie

Raies enfouies dans le sédiment © Vladimir Wrangel

Plutôt nocturne, elles sont des poissons carnivores qui guettent leurs proies (petits crustacés, tacauds, soles…) légèrement enfouis dans le sédiment qui recouvre le fond de l’océan.

Leur reproduction est ovipare, c’est-à-dire que les oeufs éclosent hors du corps de la femelle. Le taux de fécondité est faible par rapport aux autres espèces marines, ce qui les rend très vulnérables à l’activité de pêche.

L’espèce de raie la plus connue est la raie bouclée. La plupart des raies bouclées sont prises dans moins de 10 mètres d’eau.

Lire page suivante : état des stocks et pêche

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

25 commentaires Donnez votre avis
  1. Une fois, j’ai eu l’occasion de voir une raie se déplacer et franchement, quelle grâce ! Je ne savais même pas que c’était possible d’en manger. J’espère qu’on trouvera une solution très vite.

  2. Si vous pouviez éviter de choisir des photos sans rapport direct avec vos articles (ne reprenant souvent que des banalités glânées ici et là, sans cohérence ni vérification), vous seriez plus crédible : un bac de poissons italien pour ponctuer un texte sur un poisson majoritairement péché en Manche et Bretagne… bravo ! Et expliquez-moi pourquoi le fait de ne pas acheter un poisson sur un étal va faire baisser les taux de pêche… Seuls les quotas (que les Français sont parmi les seuls à respecter – en râlant-) sont efficaces.

  3. moi j adore se poisson la raie pecher sur la cote atlantique mais j ai un soucis quand j en donne a mes petits enfants sa les demmange sitot sur le visage et rougissent qui peu me dire pourquoi(je les cuits au court bouillon)merci pour vos reponses

    • Tu veux la solution ? : tu t’en passes. Tes petits enfants s’en porteront que mieux et les raies surtout aussi !..

  4. moi j adore se poisson la raie pecher sur la cote atlantique mais j ai un soucis quand j en donne a mes petits enfants sa les demmange sitot sur le visage et rougissent qui peu me dire pourquoi(je les cuits au court bouillon)merci pour vos reponses

  5. j aimerai savoir si la raie noir de mediterranee est comestible merci

  6. Pourtant une bonne aile de raie aux câpres ou avec une sauce ravigote quel régal ….
    Ce qui est bizarre c’est que l’on voit de moins en moins ce poisson au menu des cantines ou dans les restaurants.
    il y a surement une baisse de consommation depuis 10 ans, donc l’argument d’espèce menacée ne tiens pas. Je fais confiance aux pêcheurs aussi pour la conservation des espèces.
    Par contre on commence à trouver des raies fraiches dans certaines poissonneries et même en supermarché.

    • Bonjour.
      Je sais que je n’oserais pas manger de la raie; car j’ai eu l’occasionde nager de concert avec ce paisible mais très spectaculaire poisson.

  7. p

  8. La raie Raja spp n’est pas sur votre liste achat congelé chez Picard qu’en est-il?

    • Toujours pas de réponse à ma question, je ne dois tout de même pas être la seule à acheter la raie chez Picard surgelés !
      elle est certes très bonne mais est-elle en surpêche cette raja spp (tel qu’indiqué sur la pochette)?

    • Parrot
      j’ai eu exatement le meme probleme je pense qi il n en vente pas!!!!

    • Parrot
      j’ai eu exatement le meme probleme je pense qi il n en vente pas!!!!

  9. Chère Anabelle,
    Sachez que la raie est déjà une espèce protégée soumise à des quotas de pêche, tout comme le maquereau, le cabillaud, la coquille St Jacques…Peut-être effectivement que vous préfèrez manger des filets de panga, du saumon d’élevage (nourri aux farines animales), du homard canadien…La pêche artisanale française est extrêmement encadrée, mais il est certain qu’elle ne perdurera pas avec de tels commentaires…

    • Oups, je ne suis pas « anonyme » mais patron pêcheur…

  10. Arretez de croire tout ce que vous pouvez lire à l avenir vous mangeraient plus que du poisson d élevage « le goût ne seras pas le même  » , un pêcheur en colère de voir l extinction de son métier si beau et très dur à la fois à cause de tout ces commentaires

  11. qu’ il y ai des stocks de poissons menacés: assurément.
    en ce qui concerne le stock de raie en manche , je pense pouvoir dire qu’ il ne s est jamais aussi bien porté.
    le saumon(d élevage) ou bien encore le filet panga
    voilà des espèces que les consommateurs peuvent
    craindre.
    chère annabelle :revisez donc vos tablettes

  12. Avant d’écrire de telles âneries concernant le stock de raie en manche vous devriez consulter les professionnels qui sont quoique l’on en dise
    des gens responsables et respectueux de l’environnement ,qui pourront vous prouver qu’ils n’ont jamais vu autant de raies quand ce moment.Cette abondance très importante de cette espèces est gérée par un quota annuel ,hé oui les marins pêcheurs ne sont pas des gens qui ont pour habitude de scier la branche sur laquelle ils sont assis.Alors les grands donneurs de leçons qui n’ont jamais doublés la porte de leur bureau venez voir près des côtes ce qui s’y passe ça vous évitera de dire n’importe quoi.BTM

  13. La lamproie et la lotte ne sont pas le même poisson, non.
    Mais baudroie et lotte oui

  14. La lamproie et la lotte est le même poisson, or dans l’article sur la raie, l,un est dangereux, l’autre a éviter !

    • La lamproie et la lotte sont des poissons aussi différents que le vélo et la voiture. Vous dites n’importe quoi!…

  15. oui et achetez sa nourriture local et aussi essayez d’avoir un bout de terre pour legumes etc… merci aux gens qui sont respectueux cordialement

  16. cette interdiction ecologique et je dirai meme scientifique,de consomner de la raie,rejoint tout simplement cette interdiction biblique de ne consomner que les poissons (de mer et de rivieres)
    possédant aà la fois des écailles et des nageoires
    CORDIALEMENT /jOSEPH

  17. ayant nagé avec des raies au cours de vacances d’été j’avais déjà pris la décision de ne plus en manger trouvant cet animal gracieux et plutôt placide, cet article me confirme ma décision afin de le protéger, merci de m’informer sur ce point afin d’être encore plus en accord quotidiennement avec mes convictions.

    • Bien de votre avis Caroline; car j’ai eu souvent l’occasion de nager paisible poisson.

Moi aussi je donne mon avis