Jeter la nourriture, un immense gâchis d’eau

Rédigé par Guillaume, le 3 Jun 2011, à 16 h 58 min

Jeter des aliments, ce n’est pas que jeter de la nourriture, c’est aussi une perte considérable en eau. Cette eau servant à la production de ces aliments, en quelque sorte “cachée” dans les aliments est appelée “eau virtuelle“.

Une récente étude anglaise* vient ainsi de montrer que le gâchis de nourriture représente une quantité d’eau supérieure à la consommation domestique pour le lavage ou la boisson des ménages anglais.

L’eau utilisée pour faire pousser des fruits et légumes ou lors de l’élevage du bétail vient donc s’ajouter à la perte de nourriture “solide”.

Le gâchis de nourriture, un problème mondial

Ce constat accablant n’est pas une nouveauté. Un rapport du Stockholm International Water Institute (SIWI)** daté de 2008 pointait déjà du doigt les gigantesques gâchis en eau qu’induit la nourriture non consommée.

Et le pire est que la nourriture vient parfois d’endroits où l’eau est bien plus rare que dans nos contrées, comme le sud de l’Espagne ou le Maroc.

Vous ne le saviez peut-être pas, mais vu sous cet angle, le Maroc et l’Espagne, pourtant en manque chronique d’eau, sont de grands exportateurs nets d’eau, y compris vers des pays comme la France ou l’Allemagne.

Ces pays sont obligés de construire des aménagements coûteux voire de trouver des solutions extrêmes (tel que le dessalement de l’eau de mer) pour arroser leurs oranges ou leurs tomates.

Que représente le gaspillage alimentaire dans le monde ?

Gaspillage d’eau virtuelle, le saviez-vous ?

  • Pour produire 1 tonne de céréales, il faut 1 000 mètres cubes d’eau qui peuvent provenir soit de la pluie, des nappes phréatiques, les cours d’eau, la pluie ou de l’humidité du sol ;
  •  Le régime alimentaire des Américains qui comprend beaucoup de viande (les protéines animales) impliquent une importante consommation d’eau : environ 5,4 mètres cubes par jour.
  • Un régime alimentaire végétarien nécessite environ 2,6 mètres cubes d’eau par jour.

Le gâchis de nourriture est une situation d’autant plus absurde que l’on sait que plus d’un milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau.

Passé cet écueil, différentes causes sont pointées du doigt pouvant expliquer cette gabegie.

La destinée inutile de nombreux aliments

  • dans les pays en développement, la raison première du gaspillage alimentaire serait un sous-équipement en ppareils de conservation (réfrigérateurs, chambres froides, etc.) ou encore en véhicules de transport efficaces.

Voir : Sans gaspillage, le monde mangerait à sa faim

  • dans les pays développés, la raison première viendrait du gaspillage lié à l’agriculture intensive (la production de viande de boeuf, en particulier) et aux pratiques commerciales ou de la restauration collective.

*

La suite >> une prise de conscience qui se fait attendre
Quel est l’impact en eau des produits du quotidien ? 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Guillaume dès la fin de ses études a eu envie d'écrire pour partager ses connaissances et ses convictions. Guillaume est notre spécialiste Habitat durable...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. DEBOUT, LES MORTS !!!

  2. Quelle foutaise! « 20Kg de nourriture gâchées par habitant et par an », ça veut dire que moi, par exemple , je gâche 55 Grammes de nourriture par jour, et c’est là la source de nos problèmes !!!!!…de qui se moque t-on?
    Allez donc voir ce qui se gâche dans les grands restaurants parisiens de nos « élus » et de leur valetaille, où on ne se pose pas vraiment ce genre de questions…et après, ….REFLECHISSEZ ! (si c’est encore possible)…
    REVEILLEZ-VOUS BON DIEU !!!!!

Moi aussi je donne mon avis