Ces substances que nous cache… le jambon Herta

Rédigé par Alan, le 27 Nov 2013, à 17 h 28 min

Décomposition du jambon Herta

« Ne passons pas à côté des choses simples« , nous annoncent leurs publicités. Les emballages précisent eux que « Herta s’engage à améliorer la qualité nutritionnelle de ses produits« . Bien entendu, ce n’est pas le pire jambon qu’on puisse acheter, mais ce n’est pas le meilleur non plus. Puisque nous avons celui-là sous la main, autant examiner sa composition exacte.

Un jambon « 100 % naturel » ?

carottesVous vous doutez bien que non.

Le plus léger en ingrédients et additifs est le jambon « Le bon Paris bio« . Voilà de quoi il est « seulement » composé  : « Jambon frais de porc, Sel, Sucre, Conservateur : nitrite de sodium, Antioxydant : isoascorbate de sodium. Sans Gluten.« 

Il est précisé que le jambon et le sucre sont issus de l’agriculture biologique et que les additifs sont « autorisés par la réglementation biologique.« 

100 % naturel, cela signifie seulement que le jambon n’est pas… 100 % artificiel.

Pour « Le bon Paris, à l’étouffée« , l’emballage précise : « Jambon frais de porc, Bouillon : eau, couennes de porc, oignons, os de porc, carottes, sel, persil, ail, clou de girofle, poivre, laurier ; Sel, Dextrose de maïs, Arômes naturels, Conservateur : nitrite de sodium ; Antioxydant : isoascorbate de sodium. SANS GLUTEN.« 

Certaines variétés contiennent aussi des arômes artificiels, et du chlorure de potassium comme conservateur.

Jambon : OGM ou pas OGM ?

etoile143Contactée, la société répond que les ingrédients de synthèse (surtout les édulcorants et épaississants) sont moins présents que dans les autres jambons de ce type, que les arômes sont souvent naturels. Elle ne garantit pas que l’alimentation de ses porcs soit sans OGM, sauf pour le jambon bio (mais c’est inscrit dans le cahier des charges du bio).

 Bouillon de jambon : avec ou sans couenne ?

Rien n’est perdu dans le jambon. Même la couenne. ! La couenne de jambon et les os de porc sont mixés pour être inclus dans le bouillon. De cette manière on n’écrit pas « gélatine » sur l’emballage mais on épaissit tout de même le produit.

Le jambon industriel consiste de toute façon la plupart du temps à mixer les parties immangeables d’un animal et ajouter beaucoup d’eau. Rien d’étrange dans un bouillon, finalement, mais cela rend le jambon plus gras, et plusieurs emballages mentionnent « sans couenne ».

Des conservateurs

fleche-suiteQui dit produit industriel dit conservateurs.

  • Le nitrite de sodium (E250) est admis mais considéré comme cancérigène potentiel. On l’utilise beaucoup pour fixer les couleurs par exemple. On considère que dans les charcuteries, viande en conserve, bacon, foie gras, il peut être admis mais qu’il ne faut pas en ingérer trop souvent (soupçon cancérigène).Il est principalement utilisé comme colorant : Le jambon blanc trop rose pour être vert
  • l’isoascorbate de sodium (E316) est un antioxygène. S’il n’est pas cancérigène, il réduit l’absorption des vitamines.

Sans parler de l’emballage plastique qui migre vers le jambon, un grand classique des produits emballés de cette manière.

Astuces pour repérer un jambon de qualité

Le jambon supérieur doit se composer de grosses noix (les plus beaux muscles) : on les reconnaît à leur couleur très claire.

Si vous trouvez :

> Des petits trous : il peut s’agir d’un excès de sucre, d’un malaxage trop puissant ou de la formation de bulles d’air, au cours du malaxage, lors de l’injection du sel.

> Des petites taches rouges : elles sont peut-être provoquées par l’éclatement des vaisseaux à cause de l’augmentation de la pression sanguine causée par le stress de l’animal l’abattoir.

> Des traces jaunes : elles peuvent découler d’un malaxage ou de l’ajout de gélatine.

Dans un jambon de qualité, qui n’a pas été trop malaxée et ne renferme pas  trop d’eau, les fibres des muscles sont bien visibles.

*

Je réagis

Le sommaire de la série :

Ces substances que nous cachent …. les produits stars

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

47 commentaires Donnez votre avis
  1. Combien de potassium dans le jambon Herta « Le Bon Paris -25% de sel

  2. et aussi j’évite le sucre, je privilégie les allégés en sel…

  3. j’évite tous les E, dextrose, arôme naturel sans autre précision, si on pouvait se passer de ces produits ce serait génial

  4. le maïs contient du gluten

  5. Bonjour,

    ce n’est pas toxique quand ce n’est pas consommé en grande quantité.

  6. La Herta est mon jambon préféré (après le Foué mais je n’en ai pas manger depuis au moins 10 ans).
    Je n’aime pas le Madrange : il est beaucoup trop salé, les tranches trop fines sous cellophanes se déchirent ; il n’a pas trop de goût… Bref comprends pas trop sa réputation.
    Le Fleury Michon est bon aussi, mais c’est le Herta que je préfère (notamment le « Supérieur »).

  7. J’aime les gens qui ne savent absolument pas de quoi ils parlent.

  8. exacte pour la dextrose mes vous oublier le pire le poison les conservateurs salpêtre E 252 qui donne se jolie rose ou les sels nitrité E 249 ou le E 250 E 251 tous très toxique et cancérigène.cherché dans (Google) bienvenue mangez sain. Bon courage et bonne appétit .

    • les sel nitrité y en a dans tous les jambons (presque) et autre charcuterie, même chez le boucher du quartier

  9. Désolé si cela vous choque mais ils faut que tout le monde soit au courant.

  10. je ne comprends pas qu’on laisse passer cette publicité scandaleuse qui jette le pain à la rivière… je n’achèterai plus de produits de cette marque !

  11. Une publicité pour le jambon Herta passe sur A2 que je trouve scandaleuse : elle incite les enfants à jeter le pain pour ne manger que du jambon

    • Entièrement d’accord avec vous. Depuis cette pub, je boycotte tous les produits de cette marque.

  12. Un autre article ( france5.fr/emissions/la-quotidienne/a-la-une/des-produits-trop-haut-en-couleurs_168646 ) mentionne d’autres composants dangereux notamment quand ils sont associés. Le plastique de l’emballage qui migre vers le jambon. Le nitrite de sodium (E250) noté ici comme conservateur est surtout utilisé comme colorant, lors de la digestion (en milieu acide) se transforme en nitrosamines, substance cancérigène.
    Et le saviez vous ? le jambon blanc est… blanc, quand la viande de porc est cuite, elle est blanche, si elle est rose c’est qu’elle est crue ou colorée. Pas un mot sur les colorants dans cet article ? Delphine, vous faites souvent mieux !

    • blanche, voir verdatre un peu .. ce qui est normal .. vous auriez vu la tete de mon conjoint, quand je lui ai ramener une terrine de porc sans nitrite ! Il voulait le jeter car soit disant plus bon mdr .. il me dit, ben oui regarde, il fait vert .. bref, blanche voir verdatre, c’est normal, mais le rose reste plus vendeur .. et les gens connaissent plus la vraie couleur du porc, résultat, sans colorant, difficile a vendre .. bien qu’aujourd’hui, le consommateur commence a se reveiller = on commence a trouver de la charcuterie sans nitrite ..

  13. tout est bon pour être malade herta au revois

  14. « Concernant le « jambon extra » dit « sans gluten« , on est partagés : la mention « sans gluten » est une bonne chose mais c’est plus un argument marketing qu’autre chose : pourquoi ne pas faire certifier le produit, de manière à lui appliquer le logo officiel bien reconnaissable et qui garantit l’absence TOTALE de gluten ? »

    –> parce que pour avoir le droit de poser le logo de l’AFDIAG… il faut passer à la caisse.
    « Sans gluten », c’est déjà bien.

    • Alan

      Dans ce cas, tout le monde peut affirmer « sans gluten », jusqu’à ce qu’on prouve qu’il y en ait. On parle de Herta, ils peuvent probablement trouver le budget pour cela.

Moi aussi je donne mon avis