Les substances que nous cache le pain de mie du supermarché

Pratique, moelleux et décliné en pas mal de variétés, le pain de mie fait partie des aliments très présents dans les placards. Intéressons-nous de plus près à la composition d’un des produits industriels star de la consommation courante.

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 29 Jan 2021, à 7 h 55 min
Les substances que nous cache le pain de mie du supermarché
Précédent
Suivant

Il est légitime de penser que les ingrédients du pain de mie se limitent à de la farine, de l’eau, du lait et de la levure. A peu de choses près, c’est en effet le cas du pain de mie que l’on achète chez son boulanger préféré, ou que l’on fait soi-même. Mais quand il s’agit de pain de mie industriel, c’est une autre histoire !

Composition du pain de mie du supermarché

Nous ne sommes pas dupes et avons bien conscience que le pain de mie n’a rien d’un aliment santé. Mais après tout, il est important de se faire plaisir. Alors, on peut très bien craquer pour des toasts à la confiture ou des croque-monsieur de temps en temps.

Toutefois, la liste d’ingrédients plus longue des pains industriels type pain de mie harrys ou pain de mie jacquet et surtout leur qualité doit nous alerter.

Liste d’ingrédients d’un pain de mie marque distributeur

Farine de BLE 69 %, eau, sucre, huile de colza, arôme naturel (contient alcool), sel, levure, GLUTEN de BLE, émulsifiant : mono- et diglycérides d’acides gras, farine de fèves, levure sèche désactivée, agent de traitement de la farine : acide ascorbique.
Peut contenir des traces de LAIT, d’OEUFS et de graines de SESAME

Comme nous pouvons l’observer, les bonnes choses que l’on peut retrouver dans le pain de mie artisanal sont remplacées par des ingrédients dont la qualité nutritionnelle et gustative est bien moindre. Et la liste s’allonge d’additifs de toutes sortes.

Eh oui, comme on l’a beaucoup vu dans notre série d’articles sur les substances que nous cachent les produits stars, le but est de donner du goût et de la texture à un produit médiocre fabriqué à moindre coût.

Rien de bon pour la ligne

Le pain de mie, quand il est fabriqué de façon artisanale, n’est déjà pas très light à la base. Il contient de la farine, certes, mais aussi du beurre, du sucre, du lait et un peu de sel. Finalement, pas plus méchant qu’une brioche. Malheureusement et comme c’est souvent le cas, ça se gâte dans la version industrielle.

En effet, pour obtenir ce côté moelleux et fondant qui plaît tant, tout en maîtrisant les coûts, les industriels utilisent des matières premières moins chères.

Beaucoup trop de sucre et de sel

Ingrédients pain de mie supermarché

Ingrédients pain de mie supermarché passés au crible  – © antoniodiaz

Le pain de mie sans croûte de supermarché contient une bonne quantité de faux sucre. Si le sucre est essentiel à la fabrication du pain de mie, celui entrant dans la composition du pain de mie industriel est le fameux sirop de glucose-fructose. Ce sucre ajouté est bien connu par la communauté scientifique pour ses effets néfastes sur l’organisme. Il conduit en effet à une surproduction de graisses qui vont particulièrement s’accumuler dans le foie.

De la même manière, le sel, essentiel à la recette, se trouve en quantité bien trop importante. Mais comme le sel est un exhausteur de goût, il permet de faire illusion…

Pain mie supermarché : pas d’intérêt nutritionnel

Résultat : manger du pain de mie industriel n’apporte rien d’intéressant d’un point de vue nutritionnel. Dans le paquet, sel, matières grasses et sucres simples représentent la moitié du produit final. Le nombre de calorie pain de mie équivaut à peu près à celui d’une baguette blanche. Mais comme cette dernière, il s’agit de calories vides.

En outre, les pains de mie de supermarché contiennent des conservateurs comme le propionate de calcium, dont les effets à long terme sur la santé sont encore mal connus.

Pain de mie industriel : que du vent !

Le pain de mie industriel contient aussi une quantité astronomique de levure. Pas de quoi en faire tout un fromage ?

Le problème n’est pas tant la levure en elle-même. C’est plutôt la raison pour laquelle les fabricants en mettent autant. Il s’agit, là encore, d’un petit tour de passe-passe. Comme en se nourrissant de sucre, la levure produit du gaz carbonique, en en mettant beaucoup, on obtient une sacrée quantité d’air ! D’ailleurs, il suffit de comparer pains de mie artisanal et industriel rien qu’en les soupesant. L’industriel est beaucoup plus léger.

Moralité : le pain de mie industriel doit rester un article de dépannage. Essayons de réduire notre consommation de produits transformés et tournons-nous autant que possible vers les produits bruts.

Illustration bannière : Pain de mie supermarché – © NTPs
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Il existe des applications qui permettent de découvrir en un clin d’œil la note qualitative des produits en scannant le code-barre. Cà aide réellement à faire le tri dans nos placards et la sélection des produits les moins nocifs pour la santé. Il convient d’adopter du coup une rigueur pour éviter d’acheter des produits de mauvaise qualité trop souvent en promotion dans les rayons.

Moi aussi je donne mon avis