Deux idées futées pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Comment réduire le gaspillage alimentaire ? Un boulanger fabrique des pains à partir de pain sec, et des chercheurs américains imaginent des emballages qui ne collent pas.

Rédigé par Paul Malo, le 16 Dec 2018, à 8 h 00 min

Comment jeter moins, consommer mieux ? Artisans et scientifiques ont de bonnes idées pour gaspiller moins au quotidien.

Idées futées anti-gaspi : le pain ne sera plus jamais perdu

Jeter du pain, quel gâchis ! Et pourtant, chaque jour, le pain frais durcit, irrémédiablement. Mais un boulanger bordelais adepte de la chasse au gaspillage a imaginé une machine révolutionnaire, baptisée le « Crumbler ». Pas question pour autant de se servir de pain rassis pour faire du crumble !

Le pain frais durcit rapidement © wavebreakmedia

Cette machine, inventée à Montmartre, à Paris, et déjà utilisée par une vingtaine de boulangeries à travers la France, permet de fabriquer, en quelque sorte, une farine « recyclée », confectionnée pour moitié à partir de pains invendus concassés et pour moitié avec de la farine classique.

Le Phénix des pains

Ce nouveau pain baptisé « Phénix » suppose d’abord de broyer le pain sec dans le « Crumbler », afin d’obtenir une chapelure, à laquelle est ajoutée la farine traditionnelle. Une fois hydraté, ce nouveau pain est cuit.

Un pain qui plus est, encore plus digeste, sa levure étant cuite, et qui se conservera aussi plus longtemps.

Au-delà de l’intérêt financier de réutiliser le pain invendu, qui peut représenter jusqu’à 10 % du chiffre d’affaires, l’autre intérêt est sociétal et éducatif : être dans une démarche zéro déchet, et réduire le gaspillage alimentaire.

Avec plus de 30.000 boulangers en France, le potentiel du « Crumbler » et du « Phénix » sont énormes.

Idées futées anti-gaspi : les emballages qui glissent pour gâcher moins

Mais le gaspillage réside aussi dans les emballages. Il suffit de ranger ses courses en ôtant les emballages une fois rentré chez soi pour s’en rendre compte. Pourtant, un emballage peut aussi se révéler utile pour réduire le gaspillage de nourriture. C’est pourquoi, des scientifiques de Virginia Tech ont imaginé, pour réduire la quantité de déchets alimentaires aux États-Unis, un nouveau type d’emballage super glissant.

Des emballages glissants pour éviter le gaspillage © Komsan Loonprom

Comment cela fonctionne-t-il ? Le procédé repose sur le fait de mettre de l’huile essentielle à l’intérieur de l’emballage, de manière à ne laisser aucun reste d’aliments dans leur contenant. Ainsi, rien ne colle au fond de l’emballage.

Le ketchup tant apprécié outre-Atlantique en constitue sans doute l’application la plus évident, mais ces nouveaux emballages glissants pourront servir à tous les types d’aliments, et réduire d’autant la quantité de nourriture gaspillée chaque année.

Illustration bannière : Des idées futées pour lutter contre le gaspillage alimentaire – © neftali
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. trop d’emballages dans nos magasins, il serait bien de revoir la copie, même qu’ils glissent ou pas

Moi aussi je donne mon avis