L’huile essentielle de laurier noble, alliée santé

L’huile essentielle de laurier noble est souvent recommandée en hiver pour la sphère ORL, mais ses bienfaits dépassent largement cet usage.

Rédigé par Alan Van Brackel, le 9 Oct 2019, à 18 h 00 min

Huile essentielle de laurier noble : d’autres usages

Huile essentielle laurier noble contre les rhumatismes

Mais aussi les inflammations musculaires, les douleurs, dont l’arthrite et la polyarthrite.

Soigner les problèmes de bouche

Et les infections buccales. L’huile essentielle de laurier noble est tout indiquée en cas d’aphte ou de douleurs aux gencives.

huile essentielle laurier noble

Feuilles de laurier noble – © Leonid S. Shtandel

Lutter contre le stress

Une goutte sur un demi-sucre en cas d’épreuve à venir (un concours, une présentation, un entretien d’embauche, etc.). Cette huile essentielle est connue pour aider à équilibrer le système nerveux.

Aider à la cicatrisation

L’huile essentielle de laurier noble fait partie des remèdes naturels qui vous aideront si vous cherchez comment résorber un hématome post-opératoire.

Précautions d’usage avec les huiles essentielles

Si on présente souvent l’huile essentielle de laurier noble comme inoffensive, sachez néanmoins qu’elle est assez puissante. Elle peut notamment avoir de légers effets narcotiques, soit provoquer le sommeil. Un faible dosage est donc recommandé, surtout en ingestion.

Comme d’habitude, nous ne saurions que trop recommander la prudence également en usage externe à cause des risques allergiques, surtout si vous avez un terrain fertile à ce niveau… Testez toujours par dilution et sur une petite zone, durant 48h.

huile essentielle laurier noble

L’huile essentielle de laurier noble est très puissante. – © Antonina Vlasova

Les huiles essentielles ne sont pas adaptées en cas d’épilepsie, et la majorité d’entre elles non recommandées pour les femmes enceintes, ni pour les enfants de moins de trois ans. Faites également attention si vous avez un chat à la maison.

Dans tous les cas, parlez-en avec votre médecin, l’auto-médication a ses limites !

Illustration bannière : Des couronnes de laurier à l’huile essentielle laurier noble. – © Irina Magrelo
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Chercheur dans l'âme, partagé entre l'Europe et les Etats-Unis. Parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan...

11 commentaires Donnez votre avis
  1. Tiens, on a déjà lu plus haut ce genre de commentaire également « toxique »… il venait de Rose… Serait-elle votre grande copine ? Auriez-vous tous deux intérêt à discréditer ce site qui ose (quel culot ! LOL) dire qu’on peut se soigner avec des plantes plutôt qu’avec les produits chimiques dont les labos nous bombardent à longueur de temps dans toutes les publicités existantes pour nous détourner de la nature et nous INCITER à CONSOMMER leurs produits très toxiques qui effacent les symptômes tout en nuisant fortement à d’autres parties du corps ? autrement dit, qui ne soignent pas, mais abîment peu à peu nos organes, nous obligeant ainsi à consulter de plus en plus et à CONTINUER de CONSOMMER de PLUS en PLUS de produits délétères issus des labos pharmaceutiques qui, ainsi, font leur beurre en grossissant bien leurs chiffres d’affaire ?

  2. Bonjour je vais savoir si le feuille des laurier qu’on me dans les soupe est les potage sont mauvais pour la santé merci est courage pour votre travaille bien fait

    • Alan Van Brackel

      Bonjour,
      le laurier que vous mettez dans la soupe est logiquement du laurier noble, donc bon pour consommer. Tout dépend où vous vous le procurez, ne cueillez juste pas n’importe quelle feuille si vous n’êtes pas sûre 🙂

  3. Pour les chats j’utilise depuis peu des HE en diffusion, notamment un mélange avec de l’eucalyptus, ma chatte e eu depuis les yeux qui coulent ; effectivement le veto m’a confirmé que cela avait un lien mais elle ne m’a pas interdit d’utiliser complètement les HE, je ne diffuse plus de phénols et de cétones, c’est ce que j’ai trouvé dans mes recherches, hépato toxique et neurotoxique. Pouvez-vous me confirmer ou pas que si je diffuse quand le chat n’est pas dans la pièce et peu de temps, ma chatte ne court pas de risque.

    • Alan Van Brackel

      Mieux vaut poser la question à un vétérinaire, au cas par cas, car les risques sont vraiment importants, et encore plus sur le long terme. Bien qu’ayant un chat, je n’utilise pas du tout l’aromathérapie dans la pièce où il se trouve. Je sais qu’il faut éviter les phénols et les cétones absolument car ils sont très toxiques pour lui. Le vétérinaire à qui j’avais posé la question m’avait répondu que dans le doute il fallait éviter et que certains produits vendus comme aromathérapie pour animaux étaient toxiques pour le chat (!). Il m’a conseillé ce livre, que je n’ai pas encore lu : Guide pratique d’aromathérapie de l’animal de compagnie, de Dominique Baudoux et Pascal Debauche. Quoi qu’il en soit : ne diffusez rien dans la pièce où le chat boit et mange (c’est valable pour les humains).

  4. Bonjour,
    Il existe plusieurs sortes de lauriers.Un Mr avait fait greffé un laurier de fleurs blanches par l’écorce d’ un figuier de figues vertes et pas de figues noires.Ce laurier greffé a donné un fruit de figue.Après sa maturité en goutant la figue ,elle était amère.

    Ce que je veux savoir du laurier ,est-ce le laurier dont on utilise des fois dans le potage de cuisine.C’est un grand arbre ,et non pas le laurier sauvage qui pousse dans aux bordures des rivières ou encore que nous faisons pour les décorations dans les pots.
    Merci.

    • Alan Van Brackel

      Bonjour,
      oui, tout à fait, c’est pour ça que je l’ai précisé dans l’article. La plupart des lauriers sont toxiques. Le laurier qu’on utilise en cuisine est bien le laurier noble.

  5. Bonjour,

    Pourquoi faut-il faire attention s’il on a un chat ? Quel est le rapport avec le laurier noble ?
    Merci pour votre réponse.

    Elisabeth

    • Alan Van Brackel

      Les chats peuvent s’empoisonner par diffusion d’huiles essentielles, toxiques pour eux. On peut parfois utiliser des huiles essentielles pour nos animaux, mais avec un dosage faible, adapté à leur poids. Problème : les chats ne peuvent pas éliminer les phénols notamment, à cause de leur métabolisme, cela crée donc des problèmes sur le long terme. Méfiez-vous aussi de certains produits proposant l’aromathérapie pour les animaux, la plupart du temps ils créent des dommages au foie sur le long terme. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire pour plus de précisions.

  6. Et n’oublier surtout pas le fameux savon d’Alep. !fait avec les feuilles de laurier noble. !et l »huile d’olives.
    Bien pour la peau.
    Meme pour laver par exemple le chieb. C’est desinfectant.
    Moi, j’utilise tout les jours.

Moi aussi je donne mon avis