Du bon usage du frigo : les aliments qui n’ont rien à y faire

On a tendance à placer beaucoup d’aliments dans les réfrigérateurs, par souci d’une meilleure conservation. Pourtant, parfois c’est inutile voire contre-indiqué : connaître les aliments qu’on n’a pas besoin de mettre au frigo permettra de gagner de la place et de préserver toutes leurs saveurs, mais aussi de réduire sa facture et son empreinte écologique.

Rédigé par Sonia C, le 24 Jun 2017, à 13 h 15 min

En cette période quasi estivale, la tentation est grande de conserver ses aliments au frais. Les salades froides et colorées s’invitent dans nos assiettes, les fruits de saison remplissent les étals et nous font de l’oeil avec leurs arômes alléchants. Pourtant, mettre au frigo certaines denrées leur fait perdre de leurs qualités organoleptiques et nutritionnelles. Voici un passage en revue des aliments qui supportent mal le réfrigérateur.

Petit guide des principaux aliments qu’on n’a pas forcément besoin de mettre au frigo

Si vous avez pris l’habitude de tout stocker dans le frigo, oubliez ce geste en rentrant des courses. Certains aliments s’en porteront mieux et la saveurs de vos petits plats aussi.

Les oeufs

Inutile de garder les oeufs au réfrigérateur, sauf si la chaleur devient caniculaire.

mettre au frigo, aliments à proscrire

Les oeufs ne s’achètent pas au rayon frais. Pourquoi les conserver au frigo ? © Tachjang

Le chocolat

Le froid fige le beurre de cacao et le fait ressortir, ce qui a pour effet de blanchir le chocolat et d’enlever une partie de l’arôme du cacao. Conservez le chocolat dans un endroit sec et à l’abri de la lumière jusqu’ à 25°C, il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Au-delà, placer le dans un sac isotherme pour le protéger de la chaleur.

Les si fragiles herbes aromatiques

Pas besoin de les mettre au frais. Il suffit de faire tremper leurs tiges dans un verre d’eau et de les consommer assez rapidement avant qu’elles ne se flétrissent.

Les fruits et les légumes qui supportent mal le réfrigérateur

Tous les fruits et légumes ne se conservent pas de la même façon et pour la même durée. Certains n’aiment vraiment pas le réfrigérateur et préfèrent l’air ambiant de la maison, et encore mieux, celui de la cave !

L’avocat

Si vous l’achetez encore dur, laissez-le à proximité d’un fruit comme la banane qui, en libérant de l’éthylène, favorisera son mûrissement. Une autre technique consiste à l’emballer dans du papier journal : l’avocat se conserve ainsi plus d’une semaine. Une fois à point, quand il est un peu mou sous la pression du doigt, on peut le mettre dans le bac à légumes pour stopper le processus de mûrissement.

N’oubliez pas de l’ouvrir au dernier moment, lors de la confection de votre salade ou lors du dressage dans les assiettes, car sa chair s’oxyde rapidement au contact de l’oxygène et noircit. Aucun risque, mais le visuel serait gâché ! Une astuce si vous voulez tout de même le préparer en avance : comme pour les pommes, le jus de citron le protégera de l’oxydation.

La banane

Justement, elle aussi déteste le froid. Mettez une banane au réfrigérateur et vous retrouverez à coup sûr un fruit à la peau humide et noircie. Malgré son aspect peu engageant, elle reste bien sûr comestible sans danger, mais elle aura perdu de sa fermeté.

Les tomates, les fraises et les concombres

Tomates et fraises perdent la plus importante partie de leur saveur dans une atmosphère en-dessous de 10°C. De plus, au frigo, elles ramollissent et leur qualité texturale se modifie, tout comme les concombres d’ailleurs.

Les fruits à noyau

Abricots, pêches, prunes, etc., gagnent à rester à l’air libre : ces fruits conserveront ainsi toute leur saveur, sinon altérée par une mise au froid. Il en va aussi de même pour les agrumes en hiver.

mettre au frigo, aliments à proscrire

© Olga Bondarenko

Les cucurbitacées

Melons, et pastèques seront plus savoureux si vous les gardez non entamés dans une pièce aérée. Quelques heures avant le repas, rien ne vous empêche de placer des tranches au réfrigérateur pour les déguster bien fraîches. Une fois entamé, conservez le reste, bien emballé, dans le bac à légumes.

Les pommes de terre et patates douces

Même s’il n’est pas contre-indiqué mais vaut éviter le frigidaire. Le froid provoque sur les pommes de terre des taches bleues, similaires à celles qu’elles peuvent avoir lorsqu’elles prennent des coups, altère le goût, qui devient légèrement plus sucré et donne une texture granuleuse une fois cuites. Mieux vaut les conserver dans l’obscurité, à une température entre 5 et 12°C.

Les condiments

L’ail, l’oignon ou encore les échalotes préfèrent également être à l’air libre, éventuellement dans des caissettes en bois, pourquoi pas dans le cellier ou un placard, à l’abri de l’humidité. Au frigo, ils risquent de ramollir, de donner une odeur aux autres aliments, voire de moisir pour l’ail.

Illustration bannière : Femme rangeant son frigo – © Iakov Filimonov
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Sonia C., passionnée de biologie et de nutrition, j’aime l’idée de rendre les sciences accessibles à tous sans pour autant en édulcorer les grands...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis