Ferme des Mille Vaches : la construction reprend…

Rédigé par Alan, le 14 Mar 2014, à 15 h 50 min

Nouveau rebondissement dans l’affaire de la ferme des Mille vaches dans la Somme. Une première interdiction a été levée et la construction a désormais repris.

Mille Vaches : la ferme de Drucat inquiète les populations

vaches-elevage-animauxPlus de 80 % de l’élevage en France est intensif, ce que déplorent les Français. C’est ainsi que fin août 2011, le projet de construction de la plus grande ferme-usine de France a été reçu plutôt moyennement par les habitats.

Ce devait être un élevage laitier géant, d’où le nom de Mille Vaches, associé à un méthaniseur de puissance industrielle. Le tout dans une petite commune de la Somme, Drucat.

Les risques interpellent la population de Drucat et des villages voisins, qui se regroupent rapidement derrière l’association NOVISSEN, NOs VIllages Se Soucient de leur ENvironnement (plus de 2000 adhérents). Une lutte organisée se met en place, mettant en avant l’environnement, la condition animale mais également la santé ou la sécurité.

Détruire les bâtiments non conformes

vache-animal-herbe-brouter-01Manifestations – notamment au Salon de l’agriculture -, pétition de grande ampleur, réception au cabinet de Cécile Duflot se sont succédé.

Si bien que dans un premier temps, la construction de la ferme-usine des Mille vaches a été stoppée.

L’Etat a ordonné à Michel Ramery, entrepreneur du BTP derrière le projet, de démonter les bâtiments non conformes. En janvier 2014, la décision de stopper la construction des Mille Vaches avait été confirmée par le préfet de la Somme et la ministre de l’Aménagement du territoire.

Ferme-usine des Mille vaches : un permis finalement accordé

Le tribunal administratif n’a pas été du même avis, rejetant la requête en référé de Novissen et la Confédération paysanne. Fi de la zone archéologique, fi des irrégularités… Le projet ne devait même pas être soumis à une étude d’impact… et les « éventuelles irrégularités » qui affecteraient les vache-museau-ferme-animalconstructions en cours d’édification par rapport au permis de construire délivré sont considérées « sans incidence » sur la légalité du permis en question.

ferme des mille vachesLe tribunal administratif considère que le projet ne porte atteinte « ni à la salubrité ni à la sécurité publique« . Il n’y a aucun doute et le permis de construire est bien légitime.

Un permis a été accordé pour 500 vaches et 300 veaux et à terme, 1750 bovins pourraient arriver, pour un projet sur 2 hectares et demi, et une implantation de 19.000 m2. Les travaux peuvent donc se poursuivre, malgré l’opposition des élus locaux et des habitants.

Pour l’instant il ne s’agit qu’un référé et le fond sera traité en audience dans les six mois à venir. Les bâtiments seront donc construits entre les deux et les opposants au projet se montrent pessimistes, supposant que le préfet régularisera, selon les mots de Maître Gégoire Frison, avocat des anti-ferme des Mille Vaches : « Il signera des autorisations provisoires comme beaucoup le font pour des incinérateurs« .

*

ferme des mille vaches

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

80 commentaires Donnez votre avis
  1. un lieu de torture et de souffrance animale au profit de financiers ou de grands groupes des habitants sacrifiés et un non respect de la loi béni par un tribunal en somme une honte

  2. Bonjour CANCER et bonne continuation pour les antibiotiques, bonjour vaches et veaux malsain, et les bébés humains mal nourris ou ayant des problèmes à la naissance. Trop de lait de vache, trop de calcium pour notre progéniture, quand il y a trop de calcium dans le lait de vache, trop d’hormone pour grandir vite ce n’est pas bon pour notre progéniture. Est-ce que tout cela a été vu de près on a tant de scientifiques dans les laboratoires, n’a t-on de renseignement que des mauvais ?

  3. L’humanité s’étiole dans ce monde ou l’homme cherche à améliorer son quotidien en croyant que vivre plus longtemps lui donnera un certain bonheur. Mais à quel prix ? non respect de la flore, la faune, tuer en série pour que certains lobbies des laboratoires pharmaceutiques et des grandes surfaces puissent encore évoluées et s’enrichir en faisant du consommateur un être dénué de bon sens. Nous n’avons pas besoin de viandes tout les jours, ni de matraquage quotidien pour savoir ce qui est bon pour nous.
    En ce qui concerne le travail, cela génère des petits boulots avec Bac+5 payé au SMIC, des agriculteurs qui ne peuvent pas vivre de leur travail, Il faut au contraire rétrécir le champs d’action plus il y aura de proximité plus on pourra gérer notre vie. Cela passera par repenser par soi même et protéger les générations à venir du marketing.
    Heureusement que partie de la jeunesse cultivée se posent les bonnes questions et crées de nouvelles alternatives plus proche de l’homme et de son monde.

  4. une aussi grande exploitation est un non sens économique et agricole car la surproduction de viande et de lait tire automatiquement les prix vers le bas donc moins de revenus pour les agriculteurs.Par contre les primes de la PAC vont profiter à ces industriels de l’ alimentaire qui ne se soucient pas de la qualité de ce qu’ ils produisent.

  5. que dire si ce n’est que les humains sont moins que des merdes

  6. Comment pouvons nous accepter une telle torture pour les vaches et les veaux. Il est fondamentale que ces animaux puissent bouger et vivre dans les champs. Un peu de respect pour eux et pour nous même§

  7. Comment autoriser une telle installation ? Pauvres animaux…Depuis cette autorisation, je ne mange plus de viande ni de laitage.

  8. On fait des élevages de porcs intensif en Bretagne avec une marée d’algue verte sur nos cotes Française .
    Nous entrain de faire la même chose dans la Somme avec ses élevage de vache , que l’homme peut être CON .
    Tous cela pour donner à bouffer aux hommes dans les pays en voie de développement.
    Parce que épandre des lisiers dans des terres nues cela ne sert à rien à part de polluer un peu plus l’environnement avec tous les inconvénients que cela peu encombrer .

  9. Non !

  10. Les vaches doivent vivent en toute liberté , être dans les pâturages broutter l herbe êtres avec leurs petits !! Fouttons leurs la paix

  11. Le projet est tout simplement lamentable ! J’ai d’ailleurs trouvé une pétition intéressante qui vas peut etre empeche cette bêtise! cyberacteurs.org/cyberactions/paysans-vaches-793.html

  12. Bonjour
    On fait bien tant histoire, pour une écurie de 1000 vaches, oui c’est un peut beaucoup, bon ???

    Mais on dit rient, que dans quelque temps, très proche, on va être 9 Milliards d’Habitent

    Aujourd’hui plus de 3 Milliards enfants ne mange pas à leur faim

    Vous dissiez 1000 Vaches bofffffffff

    Pollina

    • Bonjour,

      La faim dans le monde n’est pas une fatalite mais le resultat d’un systeme qui ne prend en compte
      que le marche solvable et qui ne s interesse qu au profit (rentabilite maximum, amoralite, etc…)
      Contester un projet d elevage intensif, c est vouloir justement que cela change et que chacun puisse vivre correctement sur cette terre.

  13. Je ne suis pas particulièrement favorable à l’élevage intensif mais je voudrais un peu temporiser.
    Que ceux d’entre vous qui n’achètent jamais de viande bon marché de la grande distribution ; ne portent aucun vêtement fabriqué en Chine ou en Inde ou au Brésil lèvent la main
    Que ceux qui ne font manger à leurs enfants ni pâte à tartiner, ni produit de restauration rapide, ni pizza surgelée ou commandée qui refusent de manger de la viande au restau maghrébin du coin, lèvent aussi la main
    Enfin que ceux qui prennent leur voiture alors qu’ils pourraient faire le trajet à pied, en transport en commun ou en vélo pour un investissement temps de moins d’un quart d’heure en plus ; qui refusent d’aller en vacances dans ces usines à camping qu’on appelle mobil-homes lèvent aussi la main !
    Hé oui, çà fait pas beaucoup de monde !

    J’ai lu tous les commentaires parus plus haut. Tous ont la nostalgie d’une vie d’antan réputée meilleure. C’est vrai, c’était bien l’époque où l’espérance de vie était de 60 ans, où l’intolérance religieuse allumait des bûchers dans toute l’Europe ; où on mangeait sainement quand on avait les moyens de se nourrir, ce qui n’était pas le cas de tout le monde et bien plus largement que maintenant ; on dégustait la bonne nourriture préparée par une femme qui n’avait pas le droit d’aller à l’école, encore moins à l’université, d’exercer une activité professionnelle, hormis les tâches les plus dévalorisées, et n’avait pas le droit de voter !
    C’était bien ce temps là, pas vrai ?
    Pourtant pour rien au monde je ne voudrais changer d’époque. Et pour ne pas être victime de la dégradation de mes conditions de vie et de santé, je vais à pied ou en transport en commun, voire en vélo ; je mange de la viande quand je peux m’acheter un produit sain qui bien évidemment est plus cher ; j’habite en ville et en immeuble (solution la moins polluante pour la planète). ah j’évite aussi les produits bio élevés à plusieurs milliers de kilomètres de chez moi et qui nécessitent des hectolitres de kérozène pour les acheminer à l’épicerie du coin(du blé ou des pâtes plutôt que des céréales d’amérique du sud par exemple,….).
    Enfin, j’ajoute que PARMENTIER a suscité des réactions similaires à celles émises par l’ignorance de nos contemporains face à toute nouveauté, lorsqu’il a développé la culture de la pomme de terre en France.
    Ce que je veux dire c’est que la vigilance est l’affaire de tout un chacun au quotidien. Observons-nous, corrigeons-nous plutôt que d’élever des anathèmes incantatoires !

    • D accord pour que chacun fasse son auto critique.
      Impossible de revenir en arriere, et pourquoi le ferait on?on vit aujourd hui, non
      Alors si l on regarde ou en est le monde en 2014, on constate: des avancees dans certains domaines (droit des femmes,etc…) mais aussi inegalites flagrantes, exploitation, avidite, competition, non respect des eco systemes, polllution, etc…s opposer a des projets deshumanisants (imaginer 5 a 10 ouvriers travaillant dans une usine a vaches avec leurs veaux entraves!) c est vouloir un monde tout simplement vivable.

  14. Dans tous les secteurs les petits subissent le gigantisme. C’est au tour des producteurs de lait, c’est irrémédiable.
    Je serais contre si tous les producteurs actuels (100 à 200 bêtes) traitaient leurs vaches  » comme avant  »
    Ces gens là n’aiment pas leurs bêtes. Ils peuvent crever !
    Ils ne seront jamais aussi malheureux que leurs vaches !

  15. Ce projet va achever la condition paysanne.
    La condition animal dans ce genre de structure ou est elle?
    Apres avoir vu l’émission hier sur ARTE sur ce genre de fermes aux états unis et constater de la maltraitance sur animal, de la pollution. On ne parle pas des répercutions sur la santé publique…
    C’est une énormité.
    Une vache est un herbivore qui a besoin de pâturer.
    Je suis scandalisée de voir de telles exploitations .
    Qu’allons nous offrir comme agriculture a nos petits enfants.?????
    Je ne suis pourtant pas d’un milieu agricole, mais je me revolte face a ce genre d’agriculture industrielle.

  16. Dans le contexte social et économique actuel, on ne peut qu’être contre un projet de ce type :
    1 Normalement, les vaches sont des herbivores et savent paturer. Dans ce cas elles avalent maïs , soja etc pas de paturage ( ce système consomme énormément d’énergie) donc voué à l’échec à moyen terme.
    2 Socialement, c’est encore pour éliminer l’emploi. Je pense qu’il vaut mieux 40 fermes de 25 vaches que 1 de 1000!
    3 Ecologiquement, on n’en parle pas ,  » + il y a de concentration, + il y a de pollution « . C’est 1 régle physico-chimique
    parole d’éleveur

  17. Plus que jamais il faut prendre en main notre pouvoir, celui de consommateur si celui de citoyen est sans cesse baffoué au nom des intérêts de gens sans scrupules et sans âme : ne pas consommer ce qui provient de ces élevages infernaux.
    Mais avant d’en arriver là activer tous les leviers possibles, juridiques, administratifs et politiques,pour empêcher cette horreur de sortir de terre … c’est monstrueux.

  18. je suis de tout coeur avec les militants de la conféderation paysanne.
    il faut ces « usines animales »
    J C Quizy

  19. Pourvu qu’il y ait du fric à la clef, on peut faire n’importe quoi en France. Il serait peut-être temps de voir les choses autrement.
    Quant à ceux qui sont pour sans réellement savoir de quoi il retourne, et ceux qui regrettent de na pas être en Allemagne ou en Pologne, ils feraient mieux de commencer par s’informer. Ensuite on pourra peut-être prendre leur avis en considération….

  20. On peut etre pour ou contre, mais il n’y a aucune raison pour interdire quelqu’un d’entreprendre une exploitation à cette échelle.

    Avec la fin des quotas laitiers décidée par Bruxelles, alors si en France on n’est pas capable de faire des fermes usines comme en Allemagne ou en Pologne, alors il n’y aura plus une goutte de lait français dans nos magasins.

    Les opposants seront contents car la campagne sera calme, comme les usines et la population au chômage … Mais au fait, qui va payer le train de vie social de la France ?

    Ce qui est terrible c’est que les gens semblent être pour ou contre, sans prendre en considération les changements qui se profilent malgré eux.

    S’ils veulent maintenir l’élevage et la production de lait traditionnels alors il leur faut bloquer la fin des quotas de lait, ou interdire la libre circulation du lait entre les pays de l’UE et la France (autant dire que c’est impossible avec Bruxelles), sinon quoiqu’il arrive la production française est condamnée et puisqu’ils s’opposent aux fermes industrielles alors ce sera aussi sans les emplois des dites fermes industrielles.

    Je ne suis ni pour ni contre, mais je regarde ce qui est en train de venir à l’horizon 2015 …

    • Végétalienne à la maison, végétarienne quand je suis obligée de manger dehors. L’utopie est ma réalité. C’est honteux de faire vivre des êtres vivants dans des conditions pareilles. Une société de merde que je rejette par un mode de vie simple et sain. Votre société de compétition vous en crèverez tous. Moi je vis en ville et profite des parcs et forêts près de chez moi. Je n’ai pas de voiture, je marche : c’est bon pour la santé. Je mange des légumes bio et fait donc vivre les vrais agriculteurs. Ce type, avec sa ferme-usine vient du BTP. Alors ne me faites pas pleurer sur les agriculteurs, car c’est des gens comme lui qui va les faire crever pas moi l’urbaine qui mange des légumes et du bon pain.

  21. quand on propo se du travail dans les campagnes personne n’ est daccord vous preferez peut etre un immeuble de 10 etages en face de chez vous ou vos voitures qui brulent la nuit si vous etes mecontent allez faire un tour en ville

  22. Ou sont les écolos et Greenpace, qu’elles sont les enjeu? a part fric,fric,fric, sacro saint fric, c’est une honte pour l’agriculture ce ne sont pas des paysans mais des exploitants agricole comme tous les éleveurs qui s’approprient la terre avec l’aide de la « SAFFER » quand vous acheter une maison il n’y a plus de terrain, ou quand un ancien prend sa retraite il n’y a personne pour reprendre, a qui la faute?

  23. Pas moyen de faire passer le lien… Donc allez sur le site NOVISSEN et plus particulièrement sur l’onglet « argumentaires »… c’est édifiant !

    Face à une telle monstruosité, si les pouvoirs publics n’entendent pas la voix des citoyens, il faudra parler autrement…

  24. Attendez, vous vous focalisez sur le LAIT… mais le lait, dans le cas présent, n’est qu’un « accessoire » ! … même s’il est de taille…
    La partie la + « rentable » sera le METHANISEUR !

    Alors, « Tous Vegan » n’est, dans l’immédiat, qu’une utopie ! Là il y a urgence ! Sachant que l’immense majorité de la population n’est pas prête à passer au végétalisme, c’est sur les pouvoirs publics qu’il faut AGIR ! Et VITE !
    Je suis consternée de voir et d’entendre qu’il y a si peu de gens qui sont au courant de ce projet, même ICI en Picardie ! Il faut MÉDIATISER, comme pour « l’Ayrault port »
    Alors, informez vos amis et transférez au maximum !

    Je vous donne le lien NOVISSEN et d’autres infos dans mon commentaire suivant.

    • enfin une personne qui a tout compris ! en fait ce monsieur de cette ferme n’est pas du tout fermier ! c’est un entrepreneur, un homme d’affaires, qui veut faire du fric avec le gaz… les vaches ne sont que les instruments de son usine…

  25. pauvres bêtes, c’est un projet bien triste …

  26. a la lecture de ce compte rendu, on comprend très vite que les pressions sut le Tribunal Administratif, ou du moins le juge des référés n’ont pas du relever de l’esprit.

    La puissance des lobbies financiers est telle, que l’indépendance de la Justice n’est plus qu’un lointain souvenir, et la santé des populations reléguée aux calendes grecques, sans parler du bien-être animal.

    Meilleure réponse, le boycott des produits laitiers, provenant de ces élevages dont les personnes de bon sens, ne veulent plus.

  27. Qui donne le feu vert pour des calamités pareilles? Il faut que tous les signataires de ce dossier soient reconnus responsables (de leur deniers et de leur personne) lorsque les effets catastrophiques de cette exploitation seront visible. Que fait Cécile Duflot ? Probablement de futurs « responsables mais pas coupables! ».

    • Les écolos comme d’habitude sont muets il préfèrent enfumer les gens sur d’autre chose comme la circulation alternée après une semaine de pollution.

  28. quel horreur,une production intensive, alors que l’on jette déjà
    des légumes et fruits, tout n’est pas consommer.
    pourquoi un tel gâchis,alors que des petites exploitations
    ferment les unes après les autre

  29. Bonjour, c’est tout simplement scandaleux qu’un juge fasse l’impasse sur les lois qui ne sont pas respectées. Après ça comment la justice peut-elle rester crédible ? Moi j’ai déjà changé ma façon de consommer depuis deux ans. Les produits locaux ne sont pas plus chers que dans les grandes surfaces, on retrouve la convivialité des petits commerces d’antan.Il suffit de regarder autour de soi pour trouver ces producteurs locaux, respectueux de notre santé et de la planète. Portez-vous bien.

  30. IL FAUT ARRETER CETTE CONSTRUCTION !!!!

  31. quand il y a quelque chose de nouveaux personne en veut a chaque fois critiquer les Français save le faire moi je suis pour merci

  32. Décidément,sous ce gouvernement,au niveau écologie pas grand chose de positif, sauf au niveau OGM et gaz de schiste(mais pour combien de temps)

  33. Désolée Delphine..votre article est très mal illustré…trois photos de vaches à viande (et non à lait) et quand même une « blanche et noire’ à lait sauf que là ..elle pâture ce qui ne sera pas le cas dans la ferme aux 1000 vaches…

  34. Abominable et inhumain. Consternant.

  35. be vegan!

  36. Be vegan et se genre d’idiotie ne se pose même plus!

  37. Dois-je croire qu’ils voudraient que l’on soit tous Vegan pour oser nous imposer ce type d’industrialisation qui va forcément mettre des abus au grand jour comme la maltraitance… la pollution… les odeurs, les milliers de mouches ou peut-être que les vaches absorberont-elles directement l’insecticide etc. Après on vient vous dire qu’il faut créer du travail… du travail certes mais pour chacun d’entre nous mais pas pour seulement une dizaine de personnes sous payées qui toucheront quelques fois des primes pour se taire et puis tout le reste sera pour le lobbying qui se cachera derrière…

  38. NON C’EST NON, Y EN A MARRE DE CES MAQUIGNONS CRIMMINELS!

  39. acheter auprès de petits producteurs, consommer bio et local autant que possible, cela rendrait de telles fermes totalement inutiles …

  40. la meilleure façon de s’oopposer, c’est de cesser purement et simplement de consommer des produits laitiers (lait, fromage, beurre, crème fraiche, etc). Les animaux, la plète et notre santé nous en remercieront tous!

  41. Quand va-t-on entendre les appels répétitifs et insistants de ceux qui voient la vérité de notre dégénérescence ? Peut-être serait-il instructif de tenir-compte des avis de ceux qui connaissent et savent les tenants -et-aboutissants de la nature suicidaire de nos congénères et dirigeants , afin d’empêcher que ceux-ci nous conduisent à l’inéluctable !!!

  42. je pensais que pour produire du lait il fallait un quotat laitier celui-ci étant lié a la terre ! et là comment cela est -il possible ?

  43. La France avec tous ses passes droits devient un pays merdique, les élus dans certains endroits font ce qu’ils veulent et font fi des jugement et de la justice, d’autres au contraire essais de faire ce que veulent les citoyens d’un village mais ne sont pas écoutés, l’argent, rien que l’argent, à bientôt la révolte des pauvres, enfin j’espère que les français vont se réveiller, demain, il sera trop tard.

    • Entièrement d’accord !!!!!

    • Tout à fait d’accord, la droite nous a creusé le trou, la gauche nous enterre. Il faut arrêter ce ping pong débile en votant depuis des dizaines d’années pour des incompétents qui détruisent notre futur et notre santé.

  44. BOYCOTT ! BOYCOTT !
    Laissons leurs sous-produits dégénérés en rayon ! Si les stocks ne se vendent pas, il faudra bien changer la production.
    NOTRE CABAS A DU POUVOIR, UTILISONS LE !!!

    • admettons que l’on puisse boycotter les produits issus de cette « usine »(sous réserve de traçabilité)c’est pas grave…puisque les chinois sont friands de nos poudres de lait..ainsi va le monde…

  45. Les industriels se font le plus de bénéf’ possibles tout en nous faisant bouffer de la merde, et en exploitant au maximum les animaux. La seule façon de faire changer les choses c’est déjà de prendre conscience de cela.

    Puis AGISSEZ. J’ai arrêté de manger de la viande (et les études concernant la santé me donne raison puisque les végétariens souffrent de 34% de cancers de moins) et j’achète que du BIO et privilégie les cours circuits (pensez aux paniers solidaires). Je limite ma conso de produits laitiers pour la famille (lait bio, yaourts Les Deux Vaches, fromages BIO, œufs Cocorette). Et il y a de très bons substituts à base de soja pour cuisiner. Des petites actions individuelles font aussi la différence.

    Enfin : aux prochaines élections européennes, je vote pour les Verts. Les députés européens verts font du bon travail. Donnons leur plus de poids!

  46. Nous ne sommes pas en démocratie, il est temps de se réveiller, voter ne sert plus à rien. La seule chose qui fait trembler les politiciens, c’est l’union et la force des citoyens.

    • Le jour où tout le monde aura compris ça…
      L’homme aura fait un bond historique pour l’humanité!!!!

  47. Et voila encore le fric derrière tout ça! les pauvres vaches ne verront même pas passer les trains.
    L’exploitation industrielle des animaux n’est-elle pas réglementée?
    Pauvre bêtes§
    Les citoyens doivent prendre conscience que ce qu’on leur fait manger cache souvent des maltraitances animales.
    aux urnes citoyens!

    • la meilleure façon de voter c’est par des actes… pas en votant, ça sert à rien… mais en refusant de consommer,notre portefeuille est notre arme la plus puissante!

  48. NON NON ET NON !!! Quitte à employer les grands moyens, même illégaux !
    Le gouvernement, les tribunaux, personne n’écoute les citoyens ! On est en DÉMOCRATIE ? Alors prouvez le Messieurs les dirigeants ! Sinon, ne vous étonnez pas que ça pète !

    • Oui vivement que ça pète, sinon, on sera mort avant!!!!
      Tout ce qui compte pour les hommes politiques et les autres, c’est l’argent engrangé et rien d’autre…!
      Le principe de précaution…, n’existe même plus!

  49. Mais que

  50. on en veut pas
    j’ai le souvenir des poulaillers géants
    des porcheries de 500 porcs et plus,ou c’était devenu invivables à plusieurs km à la ronde en bretagne »je l’ai connu »toujours plus grand—–et cette usine pour les vaches »dit 500 vaches+300 veaux »qui dit que ça ne va être multiplié par 2 par 4,il n’y a aucune limite dès l’implantation
    mais en aucun cas on pense à l’animal, JAMAIS
    et je pleins les riverains ou les mouches,les odeurs,les nappes phréatique,
    ce constructeurs ne pense que bénéfice
    espérons que quelqu’un va stopper cela,mais en période électoral on connait la suite………………………….

  51. Tant que nos enfants ne sauront pas d’où vient leur lait de vache, il y aura des fermes des 1000 vaches.

  52. Tant qu’on mangera de la viande (et des produits laitiers) ça sera pareil… Les industriels ont confiance : dès les manifs finies, chacun retourne acheter sa barbaque chez le margoulin du coin…
    Les élevages de porcs hors-sol ou les poulets élevés en batterie ont -ils disparus ? A-ton interdit la viande hallal ou la production de foie gras ? je ne crois pas. Les animaux n’ont pas fini d’en baver…
    Mmmh Charal ! Mmmh Spanghero ! Mmmh McDo !… Faut que ça saigne !

  53. Les maires n’ont plus aucun pouvoir.La commission de Bruxelles a également verrouillé par le bas .Ce sont maintenant les communautés de communes qui détiennent le « pouvoir » que veux bien leur laisser la commission européenne .Donc malheureusement ce projet aboutira avec tous les désagréments possibles.Même si le gouvernement intervenait interdisant la construction, si l’Europe en a décidé autrement hélas cela se ferait.Pensez y fin mai lors des élections du parlement européen!!!

    • C’est clair ! Les élections municipales (hormis dans les grandes villes) ne sont pas forcément politiques ; on vote surtout pour des hommes et femmes qui gèrent correctement leur commune, qu’importe leur « sensibilité »…
      Par contre, aux Européennes en Mai, il va falloir s’exprimer !!! Reste à savoir pour qui voter ???
      Faudrait tout faire péter et reconstruire un monde nouveau…

  54. Il est terriblement choquant que parmi les détracteurs, personne absolument personne ne se préoccupe du bien-être animal. Ces pauvres vaches seront définitivement considérées comme des machines,sans aucun espace de liberté. Il s’agit ni plus ni moins d’un énorme camp de concentration…
    Et apparemment, même les détracteurs du projet se préoccupent plus des incidences économiques que des vraies raisons pour lesquelles il faut rejeter ce projet ignoble.
    Quel horrible monde!

  55. ne rien lacher .

  56. La pétition existe toujours. Signons-la : http://www.novissen.com/Pages/default.aspx

  57. il faut faire comme les bonnets rouge de la poigne bordel

  58. aux armes citoyens ?

    • Oui, mais j’ai bien l’impression qu’il est bien loin ce temps-là!!!
      La dernière fois c’était en 1968, depuis… plus rien, chacun pour soi, et Dieu s’en moque!!!

  59. Navrant….cette mauvaise histoire…..!
    Cela fait remonter beaucoup d’autres questions générales sur l’agriculture:
    Mais que font les paysans: il y en a de moins en moins et ont besoin de plus de surface, et de matériel,….pourquoi se suicident ils?
    Mais qui consomme du lait ?
    Mais qui mange la viande ?
    Ce système existe depuis des décennies avec le porc, et les poules, sans qu’il y ait beaucoup de protestations, alors pourquoi pas les vaches…….?
    Pourquoi on bétonne á mort certaines campagnes, pourquoi tout le monde veut sa maison avec son jardin, où va t’on faire pousser les fruits et légumes,?
    L’intensif avec les fruits/légumes est d’actualité, serres, engrais, pesticides, semences hybrides…….
    Le tribunal a statué sur la conformité du permis par rapport aux règlements et non pas sur la forme ou la démarche du projet.
    Moi non plus, je ne voulais pas de cette ligne TGV, et cette centrale nucléaire a proximité de mon jardin, nous sommes tous partis avec nos familles….!
    Quelle tristesse ce monde…….moderne !
    .
    .

    • Coraline tu as tout dit, sauf… be vegan!

  60. NON pas de ça chez nous
    Il faudrait et vaudrait mieux aider les petits agriculteurs à produire bio que de faire une usine à vaches

  61. Moi je conseil à tout le monde de ne plus consommé de lait de vache, il n’est pas bon entre les vaccins et les antibiotiques à gogo de plus c est animaux ne verront certainement jamais une prairie . Souvenez. Vous de la vache folle . ( il reste le lait végétal bio ) on nous parlent de poulet en batterie et ils font la même chose avec les vaches !!! .

  62. Maintenir la pression sur tous les décisionnaires, interpeller Hollande himself, pour les plus proches du lieu de cette horreur,manifester pacifiquement, et pour tout le monde, alerter au maximum et refaire circuler une pétition d’opposants à cette monstruosité.

  63. Les lobbys sont si puissants qu’ils arrivent à faire plier les politiques locales et nationales, quant au tribunal administratif, l’absence de bon sens et de courage est leur tribu ! Sommes nous si peu conscients du désastre engendré ??????

  64. Une honte, il n’y a aucune limite à la bêtise. Ça ne donne vraiment pas envie de cautionner cela…déjà que la viande commence à me faire horreur….

  65. il ne faut absolument pas se laisser faire ,aujourd’hui cela dépasse les borne ,les abus et les connerie du gouvernement et autre cool blanc qui pense qu a se remplir les poche au détriment de la vie de chacun , c est terminer , sa va pété mais grave , interdiction de construire les mille vache ,les entrepreneur vont en avoir pour leur argent on va bien se marrer, l organisation se met en place. on lache rien ;;;;

  66. non non et non je n’en veux pas !

Moi aussi je donne mon avis