Fast-Food aux Etats-Unis : 11 % des calories quotidiennes

Rédigé par Kathy, le 25 Feb 2013, à 16 h 52 min

Des chiffres à relativiser puisqu’ils prennent en compte aussi bien les consommateurs occasionnels que les habitués. Néanmoins, au global, 11 % des calories quotidiennes sont ingérées dans des fast-food aux États-Unis.

États-Unis : le fast food préféré dans de nombreux cas

(© CC, Jeremy Noble)

(© CC, Jeremy Noble)

Le cliché étasunien par excellence en ce qui concerne l’alimentation, est lié à la consommation de hamburgers. Une image qui ne risque pas de s’atténuer si l’on considère une étude menée par l’Université de New York. Ainsi, 11 % des apports journaliers proviennent de fast-food, soit une petite frite et un hamburger par personne et par jour.

Plus de fast-food chez les jeunes

Évidemment, comme toute étude celle-ci a ses limites. Celle-là a été menée de 2007 à 2010 sur 11.000 adultes qui devaient relever leurs repas quotidiens mais ne permet pas d’être très précis, puisque certaines personnes consomment des produits issus de fast-food au quotidien, voire à chaque repas, et d’autres de manière occasionnelle. L’étude gouvernementale offre simplement quelques pistes. Ainsi, les jeunes (20 à 39 ans) trouvent 15 % de leurs calories journalières dans des fast food. Pour les Américains de 60 ans et plus, ce chiffre descend à 6 %. On aurait pu s’en douter.

(© CC, Michael Dorausch)

(© CC, Michael Dorausch)

Une consommation qui ne dépend pas de l’argent

Pour comprendre les motivations des consommateurs de fast food, l’Université de New York a interrogé les gens sur leurs revenus. Et là, les résultats sont vraiment intéressants. De manière surprenante, il n’y a qu’une différence de 3 % entre ceux dont le revenu annuel se situe en dessous de $30.000 (environ 22.500€) et ceux dont le revenu annuel dépasse $50.000 (environ 37.600€). La différence n’est pas très significative, selon l’Université de New York, qui rappelle que le nombre de fast food est bien plus important dans les quartiers aux loyers peu élevés.

Hasard glauque ou pas, l’étude a été publiée après l’annonce du décès d’un client d’un restaurant de burgers (Heart Attack Grill) par crise cardiaque après l’ingestion d’un burger de 1,5kg (soit 10.000 calories).

Illustration bannière : © CC, Elliot pointnshoot

*
Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Kathy a rejoint consoGlobe en 2012 alors qu'elle cherchait des informations pratiques pour rendre sa maison plus durable et l'entretenir naturellement....

3 commentaires Donnez votre avis
  1. C’ est tout dans le nom , Fast Food , n’ importe quoi et vite fait , trop forts les ricains.

  2. J’apprécie la bonne bouffe, je ne mettrai plus jamais les pieds dans un fast, quel qu’il soit – c’est un choix personnel. Parmi mes connaissances il y en a qui ne mangent QUE du fast – si si. C’est ceux-là que j’invite à ma table et… qui refusent toujours poliment.

  3. Nous n’en sommes pas là heureusement en France, mais il faut être vigilants avec nos jeunes hommes et femmes !! la diététique devrait vraiment être enseignée dès le plus jeune âge à mon avis. Les jeunes filles dont les formes dépassent largement celles de leurs mamans ou de leur mamy (un comble !) sont légion …

Moi aussi je donne mon avis