La vie secrète et croustillante de la frite Mc Cain : visite d’usine

Rédigé par Emma, le 10 Sep 2013, à 12 h 46 min

Comment se fabrique une frite industrielle ? Est-ce le même processus qu’à la maison ? Rajoute-t-on d’autres ingrédients ? Comment arrive-t-on à les couper de la même taille ? Les pommes de terre sont-elles toutes de la même variété ? Les questions ne manquent pas sur les process de l’industrie agro-alimentaire, surtout quand il s’agit de la frite, l’un des aliments préférés des Français.

J’ai pu visiter la plus grande usine française fabricant les frites surgelées Mc Cain. Une aventure passionnante… à faire partager.

Du champs à l’assiette : la vie d’une frite

Une frite, c’est d’abord une pomme de terre. Et une pomme de terre, c’est le résultat du savoir-faire des cultivateurs.

champ-pommes-terre-fritesEn France, la région n°1 productrice de pommes de terre est le Nord-Pas de Calais (37 % de production française*), suivie par la Picardie (27 %). C’est pour cette raison que McCain a installé ses usines dans ces 2 régions : pour être au plus près des producteurs.

3 usines à frites en France

L’entreprise originaire du Canada ouvre une première usine en 1981, à Harnes (505 salariés), dans le Pas de Calais, à côté de Lens. Une 2e ouvre à Béthune (251 salariés) en 1986. Une 3e est implantée à Matougues (196 salariés), dans la Marne, en 2001.

→  Résultats pour l’environnement : moins de pollution liées au transport. Les camions entre les champs et les usines font moins de 110 km en moyenne.

1 million de tonnes de pommes de terre à frites

pommes-de-terre-fritesLa culture des pommes de terre dure environ 6 mois (d’avril à octobre) et ne donne qu’une seule récolte. On ne plante pas des graines, mais des plants, conservés des années précédentes.

> 1 plant peut donner entre 10 à 20 pommes de terre.

Les cultivateurs qui travaillent pour Mc Cain doivent pratiquer la rotation des parcelles de culture, afin de ne pas épuiser la terre. Un bon point pour la préservation  des sols !

Comment assurer la bonne qualité des pommes de terre ?

“Les agriculteurs respectent plus de 60 points pour la conduite de leur culture afin d’être dans la norme (par ex . : du plant certifié, un certain niveau de reliquat, les conditions de stockage des pommes de terre, etc.), via un cahier des charges très exigeant. En parallèle, ils développent de bonnes pratiques d’agriculture respectueuses de l’environnement. le contrôle se fait ensuite via les agents de plaine qui passent régulièrement prélever des échantillons”, explique Christian Derheyden, directeur des approvisionnements France et Belgique.

pommes-terre-fritesA la question sur le nombre et les fréquences de produits phytosanitaires employés, Caroline Skorupinski, marketing manager food service répond que “la pomme de terre, suite au risque  de mildiou, est une culture qui demande une protection importante en  produits phytosanitaires. Donc la culture est traitée, mais de façon raisonnée. Avec l’appui technique du département Agriculture McCain (l’ensemble des personnes du service) qui dispose d’un agrément de l’Etat pour le conseil auprès des agriculteurs”.

On en saura pas plus, mais visiblement, les questions environnementales sont bien prises en compte dans la politique du groupe canadien. Laurent Ferré, directeur marketing et vente Food service précise que ces préoccupations et les bonnes pratiques environnementales ont été soulevées et mises en place par les Européens, avant les Canadiens et les Américains, dans les années 80 déjà, avant d’être étendue à l’ensemble des pays du groupe.

→  Résultats pour l’environnement : des cultures raisonnées, moins polluantes pour les sols.

fritesMcCain achète 1,4 million de tonnes de pomme de terre en Europe, dont 1 million t. en France, fournies par 1 000 cultivateurs français qui travaillent avec McCain (soit les 3/4 des cultivateurs européens partenaires).

Chez Mc Cain, on insiste sur le terme de partenariat avec les cultivateurs, avec lesquels il existe 2 sortes de contrats (sur les rendements ou sur un contrat-tonne). Le but est de garantir la stabilité et la qualité des approvisionnements pour les 2 parties, et donc la garantie de revenus pour les agriculteurs comme pour l’industriel.

→ La plupart des agriculteurs du Pas-de-Calais travaillent depuis 1981 avec Mc Cain, comme Jean-François Baury, cultivateur à Aix-Noulette. Des relations durables !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

26 commentaires Donnez votre avis
  1. Oué c’est bin !

  2. Vous avez oublié la mention “publi-reportage”

  3. ftg athur poisson d’avril

  4. poisson d’avril en retard

  5. je trouve que c’est a chier

  6. je suis vraiment interesent parceque je suis en vus de connaitre bien le procedure pour que je puisse fabrique localement je suis au congo la rdcongo je besoin de medire la verité sur la conservation de frite

  7. “720 tonnes de frites surgelées produites par jour” ?! Ne serait ce pas excessif? Peut-être gaspillage? J’espère que les magasins qui commandent auprès de Mc Cain ne jettent pas à la poubelle les invendus! Et que les consommateurs ne cuisinent pas + de frites qu’ils n’en peuvent manger…

    Ayant constaté la quantité de frites non mangées et foutues dans les poubelles des cantines scolaires, ainsi que de divers lieux de restauration, Flunch, Quick, MacDonald’s, cafeterias diverses, cela me fait mal de voir tout ce gâchis…

  8. C’est un peu facile de dire “Ils disent qu’ils utilisent des phytocide de façon raisonnée, ça doit donc être la vérité ! Après tout, ils ne mentent jamais ces gens là !”

    • Oui nous utilisons le moins possible de produits phytopharmaceutiques.
      D’abord parce que cela coût chers et surtout par nous n’avons pour vocations d’empoisonner les gens mais de nourrir le monde.
      Je vous rappelle qu’avant la découverte de ce légume,le monde connaissait la famine.Aujourd’hui ,nous sommes libres de ne pas manger d’aliments issus de notre agriculture raisonnée.
      Vous pouvez toujours sucer des racines d’arbre ,c’est bio!

  9. Bonjour… il ne peut y avoir emploi raisonné de produits phytos…. En employer même juste un peu c’est déjà détruire la nature… Certes il y a un effort, mais ce n’est absolument pas suffisant… Je ne consommerai pas de frites M.CAIN.

  10. – Bonjour Madame Caroline Skorupinski, que faites-vous dans la vie ?
    – Je suis marketing manager food service chez Mc Cain.
    – Sorry, i don’t speak Globish… and do you speak French ?

  11. EN ce qui concerne les pommes de terre qui sont produites dans le Nord du côté de Saint Omer, nous avons eu l’occasion de faire du vélo dans cette région et les producteurs détruisent les fanes avec des produits qui sont incommodants, donc tout ses produits descendent dans la pommes de terre et je me suis dit je n’achèterai jamais des pommes de terre MC CAIN

    • Tu mange des frites dans les baraque à frite ces du m afin?

    • Tu mange des frites dans les baraque à frite ces du m cain

  12. Bonjour,

    je trouve ça un peu léger que la responsable de maccain annonce que les pommes de terre bénéficient d’un traitement phyto lourd (en prévision du mildiou)
    et que vous annoncez que visiblement ils font attention à l’environnement.
    Malgré le cahier des charges contraignant, les frites sont pas Bio?!

    ça serait intéressant de trouver l’équivalent en frite bio et de faire des comparaison de coûts et de résidus chimiques par exemple.

    Dd

    • Emma

      Bonjour Dd,
      je reviens sur votre commentaire à propos des traitements phyto : les responsables de McCain disent bien qu’il s’agit de traitements raisonnés, donc ils ne sont pas fait n’importe comment. C’est déjà ça.
      Sachez aussi qu’il existe des frites Bio chez McCain. Le produit a été créé pour répondre à la demande en bio, même s’il ne représente qu’une toute petite part de marché. Mais elles ont le mérite d’exister.
      Emmanuelle

  13. Une question ; je croyais qu’il ne fallait pas mettre un produit chaud directement au congélateur. Il y aurait une info que je n’aurais pas ?

  14. Tout à fait d’accord avec vous, Flo, et je pense qu’il faudrait creusé un peu. En effet, peut être ce fabriquant montre qu’il adopte une attitude Eco-Responsable mais qu’en est il du défoliant versé sur les fanes pour accélérer la récolte (aspergé à J, ramassage à J+1 (lu dans “Le livre noir de l’agriculture”)). Ou encore, l’emploi de bennes dont le fond est tapissé de mousse pour éviter à la pomme de terre de s’abimer lors de la récolte, mécanique, qui la propulse dans le fond. Investissement lourd pour l’agriculteur qui doit garantir des tonnages pour que l’usine tourne correctement et que l’approvisionnement en frites soit régulier (pression sur le producteur qui est endetté)…

  15. c ‘est marrant, vs ne parlez pas des produits comme les conservateurs, les exhausteurs de gout et que sais je que nécessite le pret à frire et autre

    • Emma

      Bonjour Flo,

      je ne parle pas de conservateurs ni d’exhausteurs de goût dans les frites au cours de cet article… parce qu’il n’y en a pas dans les vraies frites de pomme de terre pour friteuse.

      En revanche, la composition des frites au four n’a plus rien à voir avec une pomme de terre. Voyez l’article qui lui est consacré: Ce que nous cache la frite McCain.
      Bonne lecture.
      Emmanuelle

  16. J’aimerais bien faire cette visite moi aussi

    • Emma

      Bonjour Martine et Alain,
      Cette visite d’usine est exceptionnelle et a été réservée aux journalistes spécialisés. Le public ne peut pas en bénéficier, malheureusement. Je suis d’accord avec vous qu’il serait tout aussi intéressant d’y aller. C’est exactement pour cette raison que j’ai décidé de le raconter, afin de vous en faire profiter aussi.
      Emmanuelle

  17. ça a l”air super intéressant
    Le public peut-il faire cette visite ?

    merci

  18. euh…. c’est une pub cachée pour Mc Cain cet article ? …

    • Mc Cain meilleures frites…..miammmmm 😉

    • Effectivement… on remarque qu’un géant comme maccain fait tout son possible pour bien faire!!! Mon oeil: qui a financer cette article? et pourquoi autant de bruit pour valoriser la frite industrielle “reconstituéé” alors que de simple PDT fraiches coupées sont bien meilleurs dietetiquement parlant! Sans parler du gout! Tjs le meme en industriel!

Moi aussi je donne mon avis