Le millet… une céréale qui tape dans le ‘mil’ !

Le millet est une céréale peu connue dans les pays occidentaux, mais dont l’Afrique et l’Asie ont compris les vertus et l’utilité. Peu allergène et sans gluten, c’est un ingrédient de choix pour les repas, remplaçant le riz ou la semoule !

Rédigé par Flor, le 3 Jul 2019, à 16 h 20 min

Les bienfaits nutritionnels du millet

De nos jours, le millet revient principalement pour des raisons nutritives. Et puis, il permet de diversifier nos assiettes. À l’heure où fleurissent les allergies et intolérances, le millet tombe à pic. Il est sans gluten, très digeste, et contient des protéines, des vitamines et des minéraux. Selon les espèces, la composition nutritionnelle varie.

millet

Sans gluten, le millet est bon pour la digestion © 8H

Cependant, en moyenne la composition pour 100 g secs est celle-ci :

  • 378 kCal
  • 72,8 g de glucides
  • 4,22 g de lipides
  • 11-13 g de protéines

Voici les acides aminés (voire protéines) présents dans le millet perlé :

  • Isoleucine : 256 mg/g de protéine
  • Leucine : 598 mg/g
  • Lysine : 214 mg/g
  • Méthionine : 154 mg/g
  • Cystine : 148 mg/g
  • Phénylalanine : 301 mg/g
  • Tyrosine : 203 mg/g
  • Thréonine : 241 mg/g
  • Tryptophane : 122 mg/g
  • Valine : 345 mg/g

Non seulement, le millet est un aliment aux protéines variées, mais il contient également des vitamines et des minéraux. Il représente aussi une excellente source de fibres.

  • Les minéraux : le millet perlé et commun possèdent de grandes quantités de phosphore, de magnésium, de calcium, de fer et de zinc.
  • Les vitamines : le millet est riche en vitamine B1 et B6.

Comment cuisiner le millet ?

Le millet se présente en grains, en flocons ou en farine. Mais comment l’utiliser ?

C’est très simple, il peut se substituer à la plupart des céréales connues. On le retrouve souvent dans les recettes de muesli mais il peut aussi se cuisiner en bouillie, tortilla ou même risotto. Beaucoup de plats africains sont faits à base de millet, et ressemblent à du couscous, à marier avec plein de légumes.

Dans les magasins, le millet est vendu sous plusieurs formes : grains, flocons, farine, galettes etc. On a donc l’embarras du choix !

Préparation du millet

Rincer abondamment les graines. Mettre un volume de céréale pour 2,5 volumes d’eau. Cuire entre 25 et 30 minutes. (Il est également possible de le faire revenir dans l’huile avant de le mettre dans l’eau.)

millet

Le millet remplace très bien la semoule pour les couscous par exemple © Lora Sutyagina

Une recette pour goûter le millet

En conclusion, une recette à tester pour découvrir de nouvelles saveurs grâce au millet.

Les ingrédients de la recette

  • 4 gros champignons (de paris ou autre)
  • 1 tasse de millet
  • 1 oignon moyen, haché
  • 4 gousses d’ail émincées
  • 4 tasses d’eau
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • quelques feuilles de chou frisé noir ou vert émincé
  • 2 cuillères à café de gingembre émincé
  • 1 cuillère à café de cumin
  • quelques feuilles de basilic frais
  • du poivre

La préparation de la recette

Faire cuire les oignons, l’ail, le gingembre et le chou frisé dans l’huile d’olive jusqu’à ce que les oignons soient tendres. Ajouter les épices et les champignons et cuire pendant 10 minutes.

Incorporez l’eau et le millet et laissez pendant 10/15 minutes. Lorsque le mil est tendre, c’est prêt !

Article republié
Illustration bannière : Le millet, une céréale à (re)découvrir – © Natalia Sokko
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rêvant de voyages aux quatre coins du monde, je me consacre actuellement à l'alimentation et aux sciences sociales. Je m'intéresse en particulier aux...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. Il est nécessaire de faire tremper le millet, comme toutes les autres graines, céréales, légumineuses et oléagineux, une nuit avant de le faire cuire. Ceci enlèvera l’acide phytique et sera plus digeste pour l’organisme

  2. Bonjour, le millet était encore assez largement produit au début du 20ème siècle, notamment en Vendée. Effectivement, l’agriculture d’après-guerre l’a définitivement délaissé au profit d’autres culture plus productives et rentables. Au delà des modes du bien ou mieux consommer, il est évident que notre alimentation « traditionnelle » d’avant les trente glorieuses a été mise de côté et oubliée et mériterait peut-être d’être « réappropriée » (comme on peut s’intéresser, fort justement, à l’alimentation traditionnelle d’autres cultures).
    Il est d’ailleurs toujours possible de déguster du « mell », un laitage à la semoule de millet, en Vendée.
    Bien cordialement.

  3. Comment se fait-il mise à part pour le business, qu’il est fit mention « Sans gluten » alors que sur Wikipédia il est précisé :
    « Le millet contient un gluten… »

  4. Peut remplacer les pommes de terre dans la soupe

  5. pour un diabétique type II traité par insuline 72,8% de glucose, hum !!!

    • Du glucide pas de glucose

    • c’est l’indice glycemique qui compte; ici c’est 71, donc à associer à un aliment d’indice plus bas pour faire une bonne moyenne..pois chiches (28) par exemple…

  6. et la farine de millet brun est pleine de vertus , contre l’ostéoporose entr’autre ……..

Moi aussi je donne mon avis