Comment consommer les graines de lin ?

Les graines de lin ont des vertus très nombreuses en matière de santé. Mais pour bénéficier faut-il encore en consommer et pas n’importe comment. Voici quelques conseils de notre diététicienne-nutritionniste.

Rédigé par Emma, le 29 Jan 2016, à 10 h 08 min

Consommer les graines de lin broyée

Pourquoi faut-il broyer les graines de lin ?

Indispensable à faire avant de les manger : les broyer, les écraser ou les moudre ! Sinon, elles seront évacuées intactes, sans que leurs bienfaits ne soient diffusés et leurs bons acides gras absorbés.

consommer graines de lin cuisine

Graines de lin © kzww Shutterstock

L’estomac ne peut en effet pas dissoudre l’enveloppe de la graine, qu’elle soit brune ou blonde – même si la blonde est moins épaisse.

Avantages : le broyage au dernier moment permet de n’utiliser que ce dont on a vraiment besoin. Les graines moulues ne se conservent pas longtemps (1 mois maximum au réfrigérateur). Au contraire, les graines intactes se conservent très bien et très longtemps, dans un endroit sec et frais.

Avec quoi broyer les graines de lin ?

Un moulin à épices est l’idéal. Un moulin à café peut aussi faire l’affaire. Si on n’a ni l’un ni l’autre, le hachoir à herbes reste possible. Sinon, c’est à l’ancienne, avec le pilon ou le mortier. Il faut juste y rajouter de… l’huile de coude !

Des pains à la graine de lin

Les graines de lin brun ou blond sont faciles à consommer dans de nombreuses recettes. Vous pouvez les saupoudrer sur vos plats de crudités ou les salades. On  peut en ajouter aux céréales du petit déjeuner. Si vous faites du pain, des gâteaux, cakes ou tartes, vous pouvez en mélanger dans la pâte.

consommer graines de lin cuisine

Pain et graines de lin © Viktory Panchenko Shutterstock

Elles se mélangent à des crumbles, des panures, des pains de viande, etc.

Le truc en plus : légèrement grillées (avant d’avoir été broyées !), comme toutes les graines, les graines de lin sont encore plus goûteuses.

Bonus : la culture du lin est très écologique

Le lin est une plante qui a plusieurs avantages du point de vue du respect de l’environnement :

Cerise sur le gâteau, la culture du lin exige très peu d’intrants additionnels : très peu d’engrais et pas de besoin d’ajout de potasse ou d’azote.  Le lin repousse naturellement les limaces, ce qui permet d’utiliser moins de pesticides.

On peut semer le lin en automne et le récolter en hiver : pas besoin de labour, ce qui épargne les sols et permet de consommer moins d’énergie. Enfin, quand on a collecté les graines de lin, les fibres de lin servent de matériau de construction isolant de très grande qualité. 

Où acheter des graines de lin bio de qualité, en vrac ?

Illustration bannière : Pain aux graines de lin © anush50 Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

49 commentaires Donnez votre avis
  1. La plupart de ces articles généralistes sont rédigés par des sociétés de rédaction de contenus faisant appel à des gens, certes maniant bien la plume, mais qui improvisent sur tel ou tel sujet en faisant des recherches sur internet, en compilant des données ici ou là… Pas étonnant qu’il y ait des incohérences. D’ailleurs le seul but de ces articles c’est le SEO

  2. Si cela vous dit d’en apprendre plus sur les graines de lin, je vous conseil ce site http://graine-de-lin.com/

  3. Personne pour lire et répondre aux commentaires de l’article ?
    Voire corriger l’article même ?

  4. Bonjour.
    Nous sommes producteurs de lin bio (textile). Le lin se sème au printemps, après labour et est récolté en été, en tout cas en Normandie, sa zone de production principale en France. Le lin conventionnel reçoit herbicide, peu ou pas d’insecticide mais régulièrement un fongicide ainsi qu’un raccourcisseur si c’est un lin textile.Il a gardé une image de culture “propre” car c’était le cas, il y a 20 ou 30 ans mais ce n’est plus vrai !
    Quand à vos graines de lin bio, faites attention à la provenance car elles viennent souvent de Chine. On commence à en trouver de la française de plus en plus.
    Ces infos fausses sur la culture font du coup douter du reste…
    Cela reste vrai en tout cas, qu’il vaut mieux broyer les graines juste avant de les manger pour mieux assimiler leurs bienfaits mais rien n’empêche de se faire plaisir avec de belles graines sur le dessus d’un pain maison. On mange aussi avec les yeux !

  5. Le trempage des graines est une bonne solution pour pouvoir bien les assimiler, il suffit de recouvrir d’eau (minérale ou de source) la veille et le matin elles sont prêtes à consommer, comme ça aucun risque.

    à part ça encore une fois bien déçu par la qualité des informations de ce site.
    Cet article ne mentionne pas la solution du trempage des graines et parle de sa culture en agriculture chimique (celle qui utilise les pesticides et autres produits chimiques cancérigènes) en nous disant que la culture du Lin est écologique car elle utilise moins de pesticides… On nous empoisonne moins donc c’est écologique, quel raisonnement, bravo.
    Pourquoi ne pas parler de la culture du Lin en bio ?
    Les graines de Lin bio, notamment en vrac ne sont pas si coûteuses que ça.

    à force de lire ce genre d’énormités, je passerai dorénavant mon chemin en voyant consoglobe dans les résultats de mes recherches.
    Vos info sont souvent bâclées, dommage.

  6. Je m’interroge après avoir lu cet article et les commentaires !!! La photo montre un pain avec les graines non broyées !! On dit que les moudre risque de les échauffer et donc de les rendre dangereuses , mais on parle de tisane !!! sans les chauffer ??? Franchement , on ne sait plus quoi retenir de cette lecture !!

Moi aussi je donne mon avis