Cas pratique nutrition : un célibataire qui mange n’importe quoi

Rédigé par Emma, le 24 Jan 2013, à 11 h 59 min

Préparer les repas à l’avance

faire les courses alimentatiion1- Faire les courses. Une fois la liste de menus établie, on fait des courses si besoin. D’où l’idée de faire tout ça un jour d’ouverture des magasins, mais aussi quand on a le temps de cuisiner.

2- Faire la cuisine. Une fois les ingrédients rassemblés, passez aux fourneaux. Mettez-vous dans la peau d’un cuisinier dont vous êtes l’invité principal. Et mitonnez vos plats pour vous-mêmes en pensant que chaque repas sera bon et vous fera plaisir. Cette positive-attitude vous facilitera la tâche !

Augmentez les quantités

Les plats d’hiver, souvent mijotés, sont meilleurs et plus facile à faire en grande quantité. Pourquoi se priver d’une blanquette ou d’un pot-au-feu, même quand on est célibataire ? Cuisinez ces plats un dimanche, dégustez-le le midi, et gardez les reste pour plus tard.

Congelez les restes

Fractionnez le reste des plats en portion d’une personne et mettez-les au congélateur. Vous les ressortirez dans la semaine ou plus tard, quand vous en aurez envie.

2 conseils :

1- s’équiper en boites avec couvercles qui vont au congélateur.

2- faire de la place dans son congélateur.

voir aussi : .La durée de conservation des aliments congelés…
. Congélateur : comment le choisir et l’utiliser ?…

Préparez les produits frais

Il n’y a pas que des plats chauds dans les menus, mais aussi des salades ou des légumes frais. Épluchez-en (si nécessaire) la plus grande partie pour les transformer en produits tout préparés, comme ceux que vous pourriez acheter en magasin, sous-vide.
> Mais n’en faites pas trop, ni pour trop longtemps : les légumes épluchés se conservent mal. Préparez-les pour 2 jours, 3 maximum.

Pour les plus pressés :

Si vous n’avez pas le temps – ou pas envie – de préparer les légumes frais, pensez au légumes surgelés ou en conserve. Ils sont préparés juste après avoir été cueillis et conservent la plupart de leurs qualités organoleptiques et leurs nutriments et vitamines. Mais préférez-les bruts, pas cuisinés, afin de les préparer à votre convenance, selon vos goûts. Il y aura surtout moins de produits ajoutés. C’est bon pour votre santé, mais aussi pour la planète, encore une fois !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Les produits de saison pour une bonne alimentation c’est essentiel ! Les produits importés on pour la plupart perdu toutes leurs vitamines avec le temps, le transport, la température, etc..

Moi aussi je donne mon avis