Burgers vs Vétérans : Trump va-t-il devenir végan ?

Il n’est pas nécessaire d’être un fin observateur pour savoir que Donald Trump n’a pas vraiment la fourchette portée sur la salade. Certainement la raison pour laquelle l’organisation Million Dollar Vegan lui a lancé un challenge inédit, en le mettant au défi de faire un (gros) effort pour les Vétérans américains !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 5 Dec 2019, à 7 h 45 min

L’amour de Donald Trump pour la malbouffe (et les Big Mac) n’a de secret pour personne mais c’est tout de même compter sans la santé de ses concitoyens. Si peu avaient trouver à y redire espérant certainement (secrètement) que ce penchant lui soit fatal, l’organisation Million Dollar Vegan a décidé d’essayer d’en tirer parti en lui demandant de « rendre sa santé à l’Amérique » (Make America Healthy Again) !

Trump et la « bouffe », une porte d’entrée !

La campagne Million Dollar Vegan vise à faire connaître les bienfaits d’une alimentation végétale pour la santé, l’environnement, le partage équitable des ressources, l’économie et les animaux en encourageant les leaders internationaux à donner l’exemple.

Après le Pape François en février dernier(1), c’est au tour du Président des États-Unis qu’il est demandé de montrer l’exemple : manger vegan pendant le mois de janvier 2020, en encourageant ses compatriotes à faire de même.

Dès que le président Trump signale son accord « officiel » sur Twitter, l’organisation, qui a provisionnée une donation est à cet effet, se déclare prête à remettre un chèque d’un million de dollars à l’organisation caritative oeuvrant pour les vétérans qu’il désignera : une somme offerte grâce au président Trump, dans le but d’inspirer les gens à travers l’Amérique et le monde entier, à repenser leurs choix alimentaires et à améliorer leur santé.

A decent proposal – L’offre du jeune Evan au POTUS

Cette campagne est menée par Evan, tout juste 9 ans et président du groupe Animal Hero Kids, une association entièrement composé d’enfants et d’adolescents, qui encourage les jeunes à faire preuve de compassion et à agir avec bienveillance.

Cette vidéo parodique reprend quasiment mot pour mot l’offre de Donald Trump à Barack Obama qui se représentait au renouvellement de son mandat en 2012, de donner 5 millions à des oeuvres caritatives si le Président sortant montrait ses documents d’identité.

Porte-parole de la campagne, le cardiologue Dr. Joel Kahn ajoute : « Le président est soumis à un stress quotidien important et bénéficierait de ce changement d’alimentation […] Je lui conseillerais d’augmenter sa consommation de fruits et légumes, de légumineuses et de céréales complètes tout en diminuant sa consommation d’aliments riches en sucres ajoutés et en graisses saturées, comme le fromage, les viandes rouges et les aliments transformés ».

Mais il est des présidents qui se distinguent au sens premier du terme, qui construisent et qui se projettent, et il y a Trump. N’ayant pas vraiment de complexes sur quelque sujet que ce soit, pas plus que, il faut bien le dire, de bon sens, le mettre en porte-à-faux entre un sujet explosif aux États-Unis (les anciens combattants) et un sujet de société dont il se fiche est… un très beau coup  !

Une paille dans le budget, une poutre dans le pied

Les vétérans américains sont tatillons sur la façon dont on les traite car les choses n’ont jamais été particulièrement roses pour eux, c’est d’ailleurs certainement pour cela que les guerres américaines se privatisent de plus en plus.

La façon dont va réagir Trump quant à l’effort qui lui est proposé pour leur venir en aide peut ainsi avoir un réel impact.

Il ne lui est demandé, au final, que de devenir végan durant le mois de janvier à venir. Face à plus de 22 millions d’anciens combattants qui ont perdu bras, jambes, oeil ou sommeil, c’est bien peu…

Mais un million de dollars c’est aussi bien peu pour des vétérans, qui peinent à être indemnisés décemment dans une administration colossale, le Département des Anciens combattants des États-Unis, qui gère 70 milliards de dollars et compte environ 280.000 employés.

En pleine procédure d’impeachment, les végans auront-ils la peau de Donald ?

Illustration bannière : Trump face à l’idée de devenir Vegan © Evan El-Amin Shutterstock
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis