Manger bio au restaurant, c’est possible ?

Rédigé par Emma, le 30 Oct 2013, à 16 h 20 min

Si les produits bio ont envahi les rayons des supermarchés depuis quelques années, ils sont beaucoup moins visibles dans les restaurants commerciaux. Pourtant, de plus en plus de Français affirment vouloir manger bio à l’extérieur de chez eux (1 Français sur 2 est désireux de manger bio hors domicile (1)). Comment la restauration commerciale répond-elle à cette demande ?

Le bio au restau : des pratiques réglementées

Vert, Plantes, Bio, AmicaleUn produit bio par ci, par là ; ou un plat entier en bio ; ou encore un menu tout bio : pas facile de s’y retrouver pour savoir exactement ce que l’on mange en bio dans les restaurants ! Les pratiques sont très variables et pas toujours bien expliquées.

Un cahier des charges pour la bio en restaurant

C’est pour remettre de l’ordre dans tout ça qu’un cahier des charges spécifique (2) a vu le jour. Il s’agit “d’accompagner le développement de l’offre, d’assurer une communication loyale sur les produits bio dans les restaurants et d’apporter toutes les garanties souhaitées par les consommateurs”, est-il expliqué dans le Mémo Bio de l’Agence Bio.

restauration bioDepuis le 1er octobre 2012, les restaurants affichant la mention “Bio” sur leurs cartes doivent le respecter, à partir du moment où ils utilisent un produit ou un ingrédient bio.

Il existe trois niveaux d’engagement qui dépendent du niveau d’introduction des produits bio :

  • niveau 1 :  ingrédients ou produits bio (ex : pain, farine, pommes, carottes, oeufs, poulet…).
  • niveau 2 : plats ou menus bio (ex : tourte aux légumes, boeuf bourguignon…).
  • niveau 3 : restaurants bio.

Ces niveaux déterminent aussi des modalités de production, de certification et de communication pour les produits bio dans le restaurant.

fleche-suite Le restaurateur n’est pas obligé de faire ses propositions bio tous les jours, mais régulièrement, en choisissant une formule adaptée à l’offre en produits biologiques et aux attentes des convives.

Pour les niveaux 2 et 3, plus exigeants, il doit notifier son activité auprès de l’Agence Bio, et se faire certifier auprès d’un organisme agréé pour que son activité soit contrôlée.

Échappent à ce cahier des charges les restaurants qui ne vendent que des boissons bio (vin, thé, café, chocolat, etc.), ou des produits bio dans leur emballage.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

3 commentaires Donnez votre avis
  1. mon dieu le département 56 la loire atlantique…
    révisez votre géographie !
    et par la même occasion, sachez une bonne fois pour toute que NANTES (loire atlantique) N’EST PAS EN BRETAGNE qu’on se le dise !
    Merci

  2. je veux juste dire que La Gacilly est en Morbihan et non en Loire Atlantique.
    Sur le reste de l’article, rien a dire car je suis convaincue des bienfaits du bio depuis longtemps. A ceux qui trouvent que c’est cher, je leur réponds de manger moins mais mieux …

  3. Bonjour .
    Aujoud’hui trés difficile de trouver un restaurant 100% bio sur Paris tous le monde veut faire du bio car cela et a la monde . mais est ce bien du bio ? Quand j ai ouvert mon e-commerce zenature-bio.com mes clients me demander d’ou venait les produits.Ma réponse etais trés claire TOUT MES PRODUITS SON DE PRODUCTION ARTISANAL 100% FRANCE et la ma clientele etait de suite rasuré. je pense que les clients font trés attention aux produits dit Bio .
    Bon courage a vous et rendez-vous sur zenature-bio.com pour des produits 100% Francais

Moi aussi je donne mon avis