Tout le bétail du monde en un coup d’oeil

Rédigé par Jean-Marie, le 27 Sep 2014, à 15 h 12 min

Où sont les milliards de porcs, poulets, veaux, vaches, zébus, que les hommes font grandir dans des élevages ? Un projet international a réussi a cartographier tout le bétail mondial avec une résolution d’1 km2. Grâce à ce projet, on sait quels est la densité de porcs, de bovins, … en tout point du globe !

Les élevages cartographiés

Les cartes ont été établies à partir de données et d’inventaires nationaux et de modèles statistiques.

betail-vivant-monde

Leur résultat est fort utile pour embrasser d’un coup d’oeil les zones à risque : celles où des épizooties peuvent se déclencher, celles où trop d’élevages ou de troupeaux pèsent sur l’environnement (nitrates, eau, méthane…), celles où les ressources vétérinaires sont insuffisantes, etc.

1,4 milliard de bovins recensés

Ci-dessous, les élevages de porcs en Europe

porcs-europe

Les organismes impliqués dans le projet Livestock sont l’i International Livestock Research Institute (ILRI), la FAO et l’Université Libre de Bruxelles (ULB-LUBIES). En savoir plus sur : http://livestock.geo-wiki.org/

Les élevages de bovins en Europe

bétail-europe

 Les élevages de poulets en Europe

poulets-europe

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,
    Je ne vois pas sur la carte les élevages de l’Inde ? Ce n’est pas spécifie et c’est dommage

  2. L’élevage intensif, que je préfère appeler les productions animales, est bien sûr une nuisance considérable en termes de consommation d’eau et d’énergie, en termes de confiscation de terres pour les cultures destinées à l’élevage au lieu des humains (avec pollutions aux engrais et pesticides), et en termes de production de gaz à effet de serre. On peut ajouter que ces productions permettent à la plupart de se gaver de 100kg/an de viande bas de gamme, avec des conséquences sur la santé (et le trou de la Sécu ?)
    En face il y a les végétariens voire végétaliens, pour qui l’élevage est presque un crime.
    Entre les 2 il y a des agricultures et des élevages biologiques, respectueux des animaux et de l’environnement. On peut fournir à tous une ration correcte (15-20kg / an) amplement suffisante de protéines animales, et surtout des protéines végétales. La FAO, des gens comme Marc Dufumier, l’ONG Agronomes et Vétérinaires sans frontières et bien d’autres le préconisent depuis longtemps. Mais cette révolution est considérable car elle implique la disparition des grandes surfaces en monoculture et le retour de fermes à taille humaine en polyculture-élevage. Cultiver du blé fourrager sur des sols sans humus en Beauce pour le donner aux élevages de Bretagne qui ne savent que faire du lisier (dont la méthanisation est une grosse erreur) est un non sens économique et écologique, je dirais même social (voyez Gad). Il faut aussi repenser toute la distribution et venir à des circuits courts. Ce n’est pas Leclerc ni personne de la grande distribution, soit disant défenseurs du consommateur, qui vont encourager le changement de système. Il y a du boulot,à commencer par une vraie pédagogie pour expliquer les enjeux au grand public. Le gouvernement en 2012 avait un boulevard devant lui pour lancer ce chantier, lié en grande partie à la trnasition énergétique et qui aurait pu mobiliserle pays. Ce n’est pas avec Stéphane Le Foll (agriculture) ni les ministres de l’industrie soumis aux lobbies qu’on y arrivera. La situation de l’élevage et de l’environnement en général a régressé depuis 2012 alors qu’elle avait progressé après le Grenelle tenu sous Sarkozy…

  3. 3 millions d’animaux sont tués chaque jours en france pour leur viande 35 par seconde) 1 millard par an.
    Plus de 60 millards par an dans le monde …. le plus grand massacre jamais organisé par l’homme avec la complicité de tous dans l’indifférence la plus totale pour remplir nos bide de morceaux de cadavre…. c’est une honte
    Une honte quand on voit toute l’eau et les céréales nécessaire pour produire de la viande alors que chaque heure ce sont 600 enfants qui meurent de faim à travers le monde …. combien aurait pu être sauvé avec, ne serait ce que les quantité d’eau et de nourriture d’un boeuf ?
    Devenez donc végétalien !

    • Malheureusement ce genre de commentaire , rentre dans le courant d’Anthropophobie actuel…
      Et ces cris de révolte moralistes et de solutions toute faite tiennent plus de l’idéologie que d’une réelle reflexion.
      Le chiffres et statistiques ne veulent pas dirent grand choses.
      On pourrait aussi parler et sortir les statistiques étonnnates de tous ceux qui meurt d’AVC à la selle, du a une montée trop brusque de la pression artérielle et en conclure qu’il ne faut plus péter en allant aux toilettes ou en prenant les chiffres des déchets interdire ou limiter la culture des fruits et légumes dans la mesure ou on les arrose, on les transporte et que les hommes en jette plus de 60 % dans le circuit des décharges.
      Y en a plein les sacs, des chiffres statistiques alarmants qui en final ne sont que des abstractions mathématiques…..

    • On sent bien que Vincent aime trouver de la barbaque dans son assiette d’occidental bien nourri. Je ne vais pas donner de chiffres puisque c’est trop abstrait pour lui mais notre consommation de viande a plus que doublé depuis les années 50 (pareil pour les aliments sucrés). On en mange trop et de surcroît cette consommation dépasse souvent nos besoins en calories.

    • Sourire !
      Gromit a raison et alors ?????
      Ce qui est scandaleux n’est pas que l’on mange, que l’on « consomme » comme ils disent (ce qui veut tout dire) de la viande, ce qui est scandaleux c’est la déshumanisation de notre civilisation qui fait des animaux, des « produits », qui fait que l’on les traite comme des objets que l’on ait industrialisé tout cela.
      Quand le chasseur indien ou Esquimau fait une prière et remercie l’ours qu’il vient d’abattre pour le bon repas qu’il pourra faire en le recommandant dans l’eau delà, moi je trouve que cela a de la gueule et tant pis si l’on mange parfois trop. Eux ils font des repas a plus de 10 000 Kcal.
      Bon ok pas 2 repas par jour et pas tous les jours….
      C’est le rapport a l’animal, a la nature, a la terre qui est devenu fou et inhumain pas le fait de bouffer ou de bouffer trop de viande.

  4. vive le végétarisme !

  5. Le mouton, l’agneau, etc qu’en est-il ?

Moi aussi je donne mon avis