Alerte au glyphosate dans des crèmes glacées Ben & Jerry’s

Des crèmes glacées de la marque Ben & Jerry’s contiennent des résidus de glyphosate, révèlent des tests réalisés tant aux États-Unis qu’en Europe. La marque s’engage à changer ses sources d’approvisionnement d’ici 2020.

Rédigé par Jean-Baptiste Giraud, le 19 Oct 2017, à 11 h 15 min

C’est peut-être l’arbre qui cache la forêt, ou la partie émergée de l’iceberg, pour reprendre des images connues : on risque de retrouver des traces de glyphosate un peu partout dans notre alimentation au cours des prochains mois, et la découverte de cet herbicide classé potentiellement cancérogène dans des crèmes glacées est en train de servir de déclencheur.

Le glyphosate s’accumule dans l’organisme

C’est aux États-Unis que des tests réalisés sur les crèmes glacées de la marque Ben & Jerry’s ont détecté des traces de glyphosate au cours de l’été 2017. Or, les mêmes tests réalisés cette fois en Europe, sur des glaces commercialisées dans quatre pays (France, Allemagne, Royaume-Uni et Pays-Bas), ont démontré qu’il y avait aussi des traces de glyphosate dans douze échantillons de glaces sur les 14 testés. Dans un pot de 230 ml, les doses de glyphosate retrouvées s’élèvent à 280 ng (nanogrammes).

ben & jerry's

Du glyphosate dans les glaces Ben & Jerry’s © Kate33 Shutterstock

Si ces taux sont inférieurs aux seuils autorisés, le problème que pose le glyphosate, et sa présence dans de nombreux produits alimentaires, c’est l’accumulation des doses. Le glyphosate est en effet liposoluble, c’est-à-dire qu’une fois ingéré, il est stocké dans l’organisme, en l’occurrence, dans les graisses, où il s’accumule. C’est cette accumulation qui est soupçonnée de favoriser le déclenchement de maladies hépatiques ou encore du cancer.

Le glyphosate, cancérogène probable, omniprésent

C’est la députée européenne écologiste Michèle Rivasi, par ailleurs biologiste, qui  tire le signal d’alarme, avec des ONG et des experts européens et américains. Les sources supposées de contamination au glyphosate sont nombreuses : l’eau utilisée dans les glaces, (on trouve régulièrement du glyphosate dans les prélèvements d’eau potable), mais aussi les céréales utilisées dans les biscuits ajoutés aux glaces. 

Ben & Jerry’s, qui appartient à Unilever, contacté par les auteurs de ces études, a pris acte des résultats des tests et s’est engagé à utiliser le plus rapidement possible du lait bio, ainsi que des ingrédients utilisés dans la pâte à biscuits exempts de traces de glyphosate(1). C’est l’horizon 2020 qui est fixé pour l’instant. L’entreprise s’est aussi engagée à plaider la cause de l’abandon du glyphosate comme agent de séchage chimique, auprès des politiques.

Illustration bannière : Ben & Jerry’s – © jiawangkun Shutterstock
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis