La Stévia révolutionne le sucre

Rédigé par Consoglobe, le 15 Nov 2011, à 17 h 30 min

Les qualités nutritives de la stevia

La stévia est utilisée pour ses caractéristiques chimiques et nutritionnelles et notamment sa richesse en éléments nutritifs essentiels : oligo et macro-éléments, huiles essentielles, vitamines. Ainsi la stévia trouve des utilisations médicinales, culinaires ou alimentaires.

Mieux, les steviols auraient  des qualités curatives contre le diabète, l’hypertension et l’artériosclérose.  La stévia est aujourd’hui cultivée partout, aux États-Unis, au Japon, en Russie …

Stevia- Le saviez-vous ?

  • Le Rébaudioside A est un additif alimentaire appelé Rébaudioside 1 qui est extrait de la stevia : c’est un édulcorant naturel qui peut remplacer les édulcorants de synthèse qui ne sont pas sans risque pour la santé.
  • Les stéviols glycosides sont non fermentescibles, non digestibles, ils ont donc un pouvoir calorique quasi  inexistant.

Cristallisée pour la première fois en 1931 par des chercheurs français, la famille de molécules naturelles des steviols, issues de la stevia, a un pouvoir calorique égal à zéro.

A lire aussi :

https://www.consoglobe.com/alimentation-stevia-revolutionne-sucre-3657-cg
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




24 commentaires Donnez votre avis
  1. Merci pour votre commentaire, mais croyez-vous que le stévia que les américains vont nous vendre sera comme celui qu’il vous donnait à prendre. Je suis septique, mais vous pouvez le dire vous qui le connaissez celui du Paraguay. J’ai aussi découvert ce matin un nouveau sucre qui vient de l’écorse du bouleau qui se nomme xylitol et qui me semble très bien et sans danger pour l’humain, mais mortel pour les animaux.IL freine la carie dentaire et reminéralise les dents. J’aimerais que vous me donniez une réponse pour se stévia. Merci

  2. Salut à tous,
    Je suis diabétique insulinodépendant depuis novembre 1988.
    En Décembre 2005, j’ai fais un infarctus.J’étais très fatigué, je n’avais plus de force a cause du manque de souffle que j’avais,tout travail ou effort était très pénible.Comme je ne pouvais plus travailler (mon patron m’a viré), que ma femme m’avait quitté (je viens de me réveiller du coma, une infirmière me passe le téléphone:  » c’est votre femme. » Ma femme:  » je te quitte c’est fini entre nous! » tut! tut ! tut ! Moi Snif ! Snif!
    Bref j me suis acheté un ordinateur et par le biais d’internet j’ai tchaté.
    Par hasard sur un tchat j’ai fait la connaissance d’une femme espagnole, ben forcément j’ai du apprendre l’espagnol avec mon petit dictionnaire.Ensuite j’ai correspondu avec des femmes hispaniques de toute l’Amérique Latine. Et j’ai rencontré Elisabeth qui vie au Paraguay.Elle me dit qui si je viens au Paraguay ils pourraient me soigner avec des plantes que les indiens Guarani utilisent. Puré! 1600 Euros le billet d’avion, j’ai failli mourir pas mal de fois quand même, allé! j’y vais. ( gros découvert à la banque).Et me voila partie pour un mois a Luque pas très loin de Asuncion et du Brésil. Tout les jours,ils me donnaient a boire du maté ( c’est un mélange d’herbes) soit avec de l’eau chaude, un peu comme une tisane, regardez maté sur internet, ou dans de l’eau avec des glaçons.ET MIRACLE aprés une semaine de leur Recette, je suis redevenu comme avant courir, escalader, forcer WAOU!!! Donc ils m’ont fait connaitre le KAAHEE ,pour nous la Stevia. J’en prenais tout les jours avec leur maté et les plats qu’ils me donnaient à manger. Je le prenais en poudre au départ ( cela a un gout d’anis) puis concentré, pur, de l’extrais de Kaahéé. ( gout
    de réglisse. De couleur noir également). Le problème était qu’il était interdit en France ainsi que le maté. Et ils ne m’ont jamais montré avec qu’elles plantes ils me préparaient celui-ci. Aprés ils m’ont emmené dans une usine qui faisait du concentré de stevia et de tout leurs dérivés.
    C’est là que j’ai appris que les USA avait acheté tout les droits et licences d’exploitation de la stévia et même les agriculteurs avaient obligation de leur vendre toutes leurs récoltes à eux et à eux seul, ainsi que l’usine qui fabrique tous ses dérivés. AH! j’oubliais ont leur rachète une misère et ici une petite fortune. J’espère que je vous ai pas trop saoulé. Alain

Moi aussi je donne mon avis