Alimentation bio. Les bonnes raisons de s’y mettre

Rédigé par Consoglobe, le 16 Apr 2008, à 16 h 25 min

 Au moment où la question des OGM n’a jamais fait autant parler d’elle et où des émissions de télévision décortiquent la composition des plats surgelés, plutôt inquiétante ; il paraît judicieux de se demander pourquoi manger bio. Car si abondance alimentaire il y a, chez nous tout au moins ; cela ne signifie pas pour autant la disparition des carences. En effet, manger Bio est bien plus qu’une mode.  Pourquoi ?

Que nous garantissent les produits bio ?

Biologique désigne tout un « procédé de fabrication ».C’est un concept global qui s’appuie sur certaines valeurs comme le respect de la terre, des cycles biologiques, de la santé, du respect de l’environnement et du bien être animal. Les animaux sont élevés à l’air libre, nourris avec des aliments bio et ne reçoivent pas d’antibiotiques ni d’hormones de croissance. Les fruits et les légumes sont récoltés à maturité.

L’activité de l’agriculteur biologique est très surveillée afin d’obtenir sa certification auprès d’un organisme contrôlé : ECOCERT, QUALITE France et ASCERT en France.

Quant au logo AB, il vous offre la garantie d’acheter des produits sans OGM, sans conservateur, ni additifs de synthèse ; ce qui est déjà rassurant. L’alimentation biologique vous permet également de renouer avec des produits possédant des qualités nutritionnelles évidentes et surtout du goût …

Quant aux produits transformés, l’agriculture biologique privilégie les technologies de transformation susceptibles de préserver au maximum les qualités nutritionnelles telle l’huile toujours pressée à froid en bio et sans solvant. <

N’est pas bio qui veut !

Pour info : Label AB ou agriculture Biologique : concerne les produits agricoles et les denrées alimentaires. Pour obtenir le label AB, une denrée alimentaire doit être composée d’au moins 95 % d’ingrédients de l’agriculture biologique et ne s’obtient qu’au bout de deux à trois ans. Le logo « Bio » lui, concerne des produits transformés ayant plus de 70 % d’ingrédients d’origine biologique.

Pourquoi acheter bio ?

Pour notre santé et celle de nos enfants (encore plus fragile) car les produits biologiques (selon une étude de l’AFSSA) sont dépourvus de résidus chimiques. On peut donc manger les fruits et les légumes bio sans les éplucher, sans danger. Intérêt d’autant plus grand que l’on sait désormais que c’est sous la peau que se concentrent les vitamines et les minéraux.

Ils sont également dotés d’une qualité nutritionnelle supérieure de 30 % par rapport aux produits issus de l’agriculture conventionnelle (selon l’INSERM). En résumé : plus de vitamines et de minéraux antioxydants dans les fruits, légumes et céréales bio, moins de graisse dans la viande bio et acides gras de meilleure qualité dans les huiles et les oeufs bio.

Pour le goût : les fruits et les légumes contiennent plus de matière sèche et moins d’eau car ils sont moins arrosés. Les animaux élevés en plein air donnent des viandes plus fermes plus savoureuses et plus goûteuses.

Pour l’environnement : l’agriculture bio respecte la nature et favorise la biodiversité en choisissant des variétés végétales et des espèces animales adaptées aux terroirs. Au contraire de l’agriculture intensive qui pollue les nappes phréatiques avec des engrais chimiques, qui décime les abeilles avec les pesticides …

Les produits bio sont plus chers ?

Oui sauf si l’on décide de diminuer la quantité de viande, que l’on évite les produits transformés, que l’on préfère le riz complet plus nourrissant, le pain bio également plus nourrissant ; il se conserve mieux, contient davantage de fibres et on en mange moins. De même les fruits contenant moins d’eau rassasient plus vite.

Où acheter des produits alimentaires bio ?
Il existe de plus en plus de sites, de magasins bio vous proposant des produits alimentaires bio

Et bien sûr notre boutique dans laquelle nous vous invitons afin de découvrir nos produits sélectionnés et les essayer …

 

Qu’est-ce que l’agriculture biologique ?

En 2006, l’agriculture biologique représentait 31 millions d’hectares dans 120 pays et constituait un marché de 40 milliards de dollars. Le marché français estimé à 1,6 milliard d’euros en croissance de 10 % par an depuis 1990. Selon le baromètre 2007 de l’Agence Bio, en 2007 comme en 2006, 4 Français sur 10, 42 % exactement, ont consommé un produit bio au moins une fois par mois. Selon ce sondage du CSA, 2 Français sur 3 déclarent qu’ils prévilégient l’achat de produits respectueux de l’environnement ou des principes du développement durable.

La plupart des consommateurs achètent des produits BIO parce qu’ils ne nuisent pas à l’environnement et car ils sont sûrs d’obtenir des produits sans pesticides ou produits chimiques ET parce qu’ils sont meilleurs pour leur santé que les produits traditionnels. Les normes définissant le BIO sont un bénéfice pour l’environnement car elles excluent tout pesticide, fongicide, fertilisant, antibiotique, polymère, etc…

La France est le 1er pays européen pour l’utilisation de pesticides avec 78 000 tonnes de produits phytosanitaires répandus dans les champs. Les produits phytosanitaires, qui sont présents dans 2/3 des produits classiques non bio, ne se retrouvent pas dans les produits bio.

Un rapport officiel du Department for Environment, Food and Rural Affairs (DEFRA) britannique confirme que la production de produits biologiques a moins d’impact sur l’environnement que la production conventionnelle moderne qui utilise utilisant engrais et pesticides. L‘IFEN, Institut français de l’environnement, confirme l’intérêt de l’agriculture bio alors que plus de 96 % des rivières et 61 % des nappes d’eau souterraines sont contaminées.

Lire

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




6 commentaires Donnez votre avis
  1. Vous dites que les produits biologiques sont “dépourvus de résidus chimiques”. Cela n’est pas exact : la plupart des études qui recherchent des résidus NE RECHERCHENT PAS les molécules chimiques autorisées en bio, que ce soit ceux de chimie minérale comme le sulfate de cuivre, ou de chimie naturelle comme le pyrèthre. Ce qui ne les empêche pas d’en trouver dans certains produits bio (3% des fruits bio dépassent même les limites autorisées en conventionnels !).
    Les études plus complètes détectent bien évidemment du cuivre sur les produits bio qui en bénéficient (raisins, pommes,..).
    Les pesticides autorisées en bio ont l’avantage certain (c’est le seul d’ailleurs) d’être lavables. IL FAUT DONC laver les fruits et les légumes bio avant consommation.
    Pour le goût et la qualité nutritionnelle, plus que la différence bio/non bio, ce qui compte, c’est le rendement à l’hectare : plus il est faible, plus le taux de matière sèche, et donc la qualité nutritionnelle (minéraux, vitamines, polyphénols ) sont importants. Comme le bio a souvent de faibles rendements à l’ha, ce taux est plus élevé enmoyenne. Mais des produits conventionnels avec de faibles rendements auront une meilleure qualité nutritionnelle qu’un bio avec des rendements élevés. Pour que ces études soient sérieuses, tout devrait être “égal par ailleurs” : mêmes sols, mêmes rendements. On ne peut se contenter de prendre des fruits dans les étals sans tenir compte de comment ils ont été produits.
    Pour l’environnement : l’agriculture bio n’est pas radicalement différente du reste de l’agriculture : elle peut polluer les nappes phréatiques avec les nitrates d’origine organique, d’autant qu’une partie importante est libérée à l’automne quand les cultures n’en ont plus besoin. Et les insecticides naturels comme le pyrèthre ne sont pas sélectifs et peuvent aussi décimer les abeilles si on les emploie sur les cultures en fleur. De plus, du fait de sa faible rémanence (5 jours), les agriculteurs bio sont amenés à en multiplier les applications.

    • Bonjour

      On trouvera à redire .tout n’est pas parfait.
      Je suis consommatrice en bio depuis 40 ans mais privilégie aussi le local , quand j’ai pu aller sur l’exploitation agricole et me suis rendu compte de leurs pratiques.
      Le bio s’est plus constructif pour ma santé et notre environnement
      A bientôt
      Jasmin17

  2. Etre bien il faut le faire pour soi pas pour faire plaisir aux autres.

  3. maxou, je sais sans te connaître, que tu es obèse…. Bravo !

  4. J’adore les hamburgers frites avec de la mayo. Et pour le dessert, un bon PARIS BREST

  5. merci de me laisser des infos sur ma messagerie, je suis très soucieuse du respect de la nature, des animaux, bref,de notre planète.
    Je vais de ce pas visite votre site.
    Respectueusement

Moi aussi je donne mon avis