10 ans de controverses : où en est la cigarette électronique ?

Rédigé par Amélie, le 22 May 2015, à 11 h 39 min

25 avril 2014 – Pour le HCSP, les effets de la cigarette électronique varient d’une personne à l’autre

Cigarette électronique Décidément, les autorités restent prudentes

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) rend un avis relatif aux bénéfices-risques de la cigarette électronique étendus en population globale (fumeurs et non fumeurs, donc). Sa conclusion est que la balance bénéfice-risques varie d’une personne à l’autre. Reste qu’ils dégagent quelques observations. Ainsi, selon le HCSP, le bénéfice sanitaire le plus élevé lié à la consommation de la cigarette électronique est l’arrêt du tabac. «  En cas d’usage exclusif de l’e-cigarette en substitution du tabac chez les fumeurs, les bénéfices sont clairement la fin de l’intoxication aux goudrons, aux carcinogènes et autres produits toxiques présents dans le tabac fumé. »

Côté risques, l’avis évoque la tentation d’ « initiation nicotinique » pour les plus jeunes, le maintien de la dépendance à la nicotine chez les fumeurs ou encore le danger de la normalisation de la consommation de nicotine dans la société française. L’HCPS estime également que « l’exposition sur une longue période aux produits contenus dans la e-cigarette » pourrait aussi être nocive à terme, étant donné que l’ont « ne connaît pas [leur] toxicité à long terme. » Les effets sur la santé de la cigarette électronique portent donc encore à débat.

Page suivante : 2014, OMS pour réglementation plus stricte, mais OFT adoube

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Originaire de Brest en Bretagne, elle aime sa rade, son port et ce qu’il en reste. La musique et les bouquins aussi. Installée à Lille pour étudier le...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. le soucis c est que vous oublié de précisé que c est un clone chinois ou un truc du genre qui n était pas réglementaire . il n y avait pas de trou de dégazage sur celle ci et forcement vous connaissez la suite . en 2016 pour l instant aucun cas n a été identifié donc n en faites pas une généralité .

Moi aussi je donne mon avis