La sole à acheter à tout petit filet

La sole à acheter à tout petit filet

Vous connaissez la rubrique : peut-on consommer la sole ou vaut-il mieux éviter ? La sole commune est courante et elle fait partie des poissons les plus chers. Et pour cause : elle reste étroitement surveillée, surexploitée notamment dans la Manche. C’est donc un poisson à mettre dans notre liste Feu orange.

La sole, un poisson très surveillé

La sole… mais quelle sole ?

Derrière le mot “sole”, on a tendance à classer un bon nombre de poissons plats : la sole du Portugal, la sole du Sénégal, la sole tropicale… En France, légalement, ce qu’on appelle “sole” est une “sole commune“.

Description de la sole commune

La sole est un poisson plat : elle possède un corps aplati et allongé en forme d’ovale. Une face (dorsale) est recouverte de petites écailles et regroupe les deux yeux, contrairement à la face ventrale qui est plus blanche et aveugle (et se pose sur le fond).

© CC, Appaloosa

© CC, Appaloosa

La sole commune est généralement vendue entière, et on la reconnaît bien à sa couleur gris uniforme. Elle est plate mais se distingue des “soles tropicales”, souvent tachetées, avec une peau marron ou plus rouge, souvent présentées en filets.

Habitat et moeurs de la sole

La sole a une mauvaise vue et se nourrit grâce à son odorat. Elle vit surtout la nuit.

La sole peut pondre jusqu’à 130.000 oeufs pélagiques. Les alevins sont symétriques mais leur oeil gauche va passer à droite. Les larves vivent au sol plus loin des côtés.

On la trouve essentiellement en mer du Nord, dans la Manche, en Atlantique et en Méditerranée. Elle aime les estuaires, couloirs de sable et plages, les fonds sableux, les fonds de gravillons ou les chenaux.

© CC, Hans Hillewaert

© CC, Hans Hillewaert

La sole est un peu menacée

La sole se reproduit entre avril et juin, on ne la consomme donc pas en cette période. On la pêche donc plutôt entre janvier et mars et en arrière saison en septembre et octobre.

Etat des stocks et pêche

Attention : feu orange pour la sole ! Tout dépend de son habitat et du mode de pêche. On a tendance à la pêcher au chalut et comme nous vous l’avons déjà expliqué, le chalutage n’est bon si pour les poissons ni pour l’environnement. On la pêche aussi au filet : n’hésitez pas à demander à votre poissonnier local.

La sole fait l’objet de plusieurs plans de surveillance, notamment en mer du Nord. La sole de la mer du Nord était surexploitée, tout comme celle de l’Atlantique Nord.

© CC, Takeaway

© CC, Takeaway

La Commission Européenne a donc mis en place des quotas ces dernières années. En 2013, le quota de l’Union Européenne était par exemple de 28237 tonnes, un nombre légèrement en baisse après une remontée en 2012.

Le tiers de ce quota est pêché par les Pays-Bas, suivi par la France. La taille minimale de capture est de 24 cm. On vous conseille même de les choisir d’au moins 30cm, avec un poids souvent supérieur à 250g, afin d’être sûr que le poisson ait eu le temps de se reproduire.

*

Je réagis pagre

Retrouvez tous les poissons à consommer un peu, beaucoup, ou pas du tout :

illustration bannière : © CC, Hans Hillewaert