Santé : zoom sur les plantes médicinales

Santé: zoom sur les plantes médicinales

Traditionnellement, ce sont surtout les pays en développement qui ont recours à la médecine naturelle, par le biais de pratiques transmises de génération en génération. Les plantes médicinales sont les soins les plus vieux du monde et entrent dans la composition de nombreux produits pharmaceutiques d’usage courant. Petit tour d’horizon de quelques unes de ces plantes “guérisseuses”…

Le chou

Originaire d’Europe et réputé pour ses qualités nutritionnelles, le chou, légume d’hiver par excellence, est particulier par sa haute teneur en minéraux et vitamines mais aussi en soufre, auxquelles il doit notamment ses qualités antimicrobiennes.

Anti-anémique, le chou favorise la remontée du taux d’hémoglobine. Sa richesse en vitamines A et B ainsi qu’en substances minérales essentielles pour l’organisme en fait un aliment de choix des anémiés, des asthéniques et des convalescents. Ceux qui redoutent l’absorption de ce légume fort le feront bien cuire et le consommeront au beurre.

Ses propriétés antalgiques et anti-inflammatoires liés à sa richesse en glutamine, un acide aminé précurseur de la glucosamine, une molécule naturelle couramment utilisée dans la prévention et le traitement de l’arthrose. Appliquée en compresse, la feuille de chou est désinfectante et cicatrisante. De plus, elle apaise les douleurs articulaires et soulage également les écorchures et les plaies simples, ainsi que les brûlures légères et les gerçures.

Vous souffrez de gastrites ou d’ulcères à l’estomac ? Dans une centrifugeuse faites le mélange suivant : 1 carotte, 1 ou 2 pommes de terre et un ou deux feuilles de chou crues.

La menthe poivrée

Fraîche et vivifiante, l’espèce la plus courante de la famille des menthes s’adapte partout, au soleil comme à l’ombre. Toutefois, elle préfère les sols riches, légers et humides. Source de fer et de manganèse, la  menthe poivrée appelée aussi menthe anglaise ou encore menthe sauvage, se conserve fraîche, au réfrigérateur, de quelques jours à une semaine.

Récoltée en juin et en septembre, elle peut également être congeler en étalant bien les feuilles ou en les hachant. Les feuilles peuvent aussi être séchées et mises au sec, à l’abri de la lumière.

Appréciée dans de nombreuses préparations telles que le sirop de menthe, les glaces ou encore les salades de fruits, ses principes actifs ont des vertus anti-oxydantes qui diminueraient l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.

Pour bénéficier au maximum de ses bienfaits, il est recommandé de l’utiliser en tisane. La menthe est réputée pour favoriser la digestion, soulager les nausées, calmer la douleur, traiter les infections des voies respiratoires, les gastro-entérites et l’eczéma.

*

La suite p.2> le pissenlit et la réglisse