Ce que veulent les hommes (et les femmes) au restaurant

Ce que veulent les hommes (et les femmes) au restaurant

La dernière étude sur les attentes des consommateurs, hommes ou femmes, quand ils mangent au restaurant (1) reflète l’évolution de notre société. Elle confirme des tendances en place depuis longtemps, mais ouvre de nouvelles perspectives en phase avec les préoccupations d’aujourd’hui. Elle montre surtout que le consommateur, en matière de repas, a des idées bien arrêtées, et que ses souhaits font loi  !

Les 4 tendances de consommation au restaurant

  • Manger de plus en plus fonctionnel

70 % des Repas Hors Domicile sont des déjeuners (65 % en 2004), associés à une consommation dans le cadre du temps de travail ; souvent le sandwich prend la place d’un vrai repas assis, comme le montre l’explosion du nombre de sandwichs consommés par les Français.

30 % sont des dîners (35 % en 2004), associés à un moment de consommation «plaisir».

  • Manger de moins en moins cher

Même si le ticket moyen d’un repas en restauration commerciale s’élève à 11€, la majeure partie (56 %) du marché est représenté par les repas à moins de… 8€. C’est l’effet sandwich !

  • Manger de plus en plus vite

Le temps moyen du repas diminue : il passe à 28 minutes en 2012, contre 33 minutes en 2008, et 37 minutes en 2004.

restauration restaurant

La tendance : on veut manger de mieux en mieux

Malgré cela, un nouvel état d’esprit de consommation alimentaire est en train de voir le jour. Bien manger devient synonyme de manger moins et manger mieux , mais ces préoccupations santé sont aussi reliées à des préoccupations environnementales : «C’est bon pour moi, pour mon image et pour ma planète ! »

*

(1) Intervention de Daniel Majonchi, Président du Leaders Club International – Table-Ronde «Consommations alimentaires hors domicile : De la nutrition collective à la nutrition rapide» / JAS 2012. Données GIRA Food Service et NPD Group.

Je réagis

 

Abonnez vous et recevez la lettre hebdo alimentationalimentation nutritionNDLR : la newsletter Alimentation est normalement diffusée chaque jeudi. Elle est gratuite et il est facile de s’abonner (ou se désabonner).
Voir le n°3 de la Lettre hebdomadaire

Veuillez noter qu’Emmanuelle n’exprime dans ces rubriques que des conseils généraux qui ne sauraient l’engager. Pour des conseils personnalisés, il faut soit la consulter en privé, soit interroger votre médecin ou diététicien personnel.