Quelles protéines verrons-nous demain dans nos assiettes ?

Quelles protéines verrons-nous demain dans nos assiettes ?

Préparez-vous, notre façon de consommer des protéines va bientôt changer !Les faits sont là : depuis 1998, les français mangent de moins en moins de viande(1). Les explications sont multiples : crise économique (la viande est chère, d’où une augmentation des ventes de la viande blanche, plus abordable), changement de nos modes de vie (moins d’envie et de temps pour préparer les repas), crises sanitaires à répétition (si bien que l’on n’est plus très sûrs de la qualité de la viande que l’on mange), désir d’évolution vers une consommation éthique et durable, …

Protéines : des innovations très attendues

Il y a urgence ! Les experts de la FAO, l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, s’alarment.

Les chercheurs et les industriels doivent absolument innover pour :

En 2020, le marché mondial des protéines issues de sources innovantes devrait se situer aux alentours de 1,71 milliards d’euros.

tofu-soja-aliments-riches-en-fer-04

Les français, friands de nouveautés ?

Innover, c’est très bien mais… nous voilà un peu inquiets.

Le pôle de compétitivité Vitagora à Dijon a commandé une enquête internationale(2) à Ipsos dans cinq grands pays : la France, l’Allemagne, les États-Unis, le Japon et la Russie. Objectif : appréhender au mieux les attentes des consommateurs d’ici à 2020.

Verdict :

« Ce qui domine dans tous les pays interrogés, c’est l’importance de trois paramètres : l’aspect gustatif avec la notion de plaisir alimentaire, la préservation du capital santé, et enfin le bien-être environnemental. Le consommateur ne se fait plus plaisir s’il sait que le produit a dégradé l’environnement. On constate donc un retour aux racines qui émerge dans tous les pays avec la préférence donnée aux circuits courts, aux productions locales, au retour à l’authentique et au naturel. Et le français apparaît comme le plus réfractaire à la nouveauté ».

Réfractaires à la nouveauté, nous ? Alors lisez vite la suite…

> Suite : Alimentation : les protéines du futur