Légumes oubliés : le cardon mérite le pardon

Il en est du cardon comme de beaucoup d’autres légumes oubliés. Nul ne sait ce que cette plante potagère a fait pour se voir reléguer aux armoires poussiéreuses des remises de jardin. Il a pourtant tout pour plaire.

Description du cardon

Le cardon (cynara cardunculus) est une plante verdâtre cousine de l’artichaut que l’on surnomme d’ailleurs “artichaut sauvage”. Son nom dérive du chardon, car il lui ressemble énormément d’un point de vue esthétique.

Apparu en Afrique du nord, il est avant tout populaire dans les pays du sud de l’Europe mais peu à peu délaissé en France, hormis dans certaines régions du sud de la France.

En Suisse, il est même consommé comme plat de Noël. Le cardon est en effet avant tout un légume d’hiver.

Le cardon est en premier lieu consommé pour ses côtes de couleur verdâtre et non pour ses feuilles comme son cousin l’artichaut.

C’est un aliment fort peu calorique, riche en fibre et qui contient force calcium, potassium et minéraux.

Goût et recettes

Le goût du cardon est fort proche de celui de l’artichaut, fin et charnu.

Les côtes du cardon doivent être larges, fermes, bien charnues et d’un blanc crémeux.

Pour cuisiner le cardon, il y a un peu de travail à la clé :

  • éplucher les cardons (les feuilles et les piquants, en premier lieu)
  • frotter les cardons pour retirer le duvet
  • couper en tranches et les cuire dans de l’eau salée et citronnée afin d’enlever l’amertume du cardon

Le cardon se consomme toujours cuit. Son utilisation est multiple et vous disposez d’un choix de roi : en gratin, en sauce béchamel, sauté, frit, en omelette ou encore dans le couscous.

Le cardon au potager

Pas de grande difficulté à cultiver le cardon. Il vous suffira de lui réserver un sol riche et fertile (rajoutez du terreau, par exemple).

Au moment de la plantation au mois de mai, il convient de séparer les pieds d’environ un mètre.

Lors de la croissance, arrosez lors des éventuelles périodes de sécheresse. Un peu d’engrais ne fera pas de mal non plus.

A partir du mois de septembre, il convient de pratiquer un blanchiment : attachez les feuilles ensemble, entourez les d’un matériau opaque (carton, par exemple) et buttez les pieds sur environ 25 cm.

*

Au sujet des légumes oubliés

Le panais pour charmer votre palais

  • Cultivez les légumes anciens
  • Tous les légumes oubliés
  • Vous aimerez aussi :

    fruits et legumes les plus pollues

    Les fruits et légumes les plus pollués