Huiles alimentaires : des vertus insoupçonnées

Huiles alimentaires : des vertus insoupçonnées
Réagissez :
Donnez votre avis
Partagez :

Les acides gras apportés par les lipides sont des nutriments indispensables pour l’homme au même titre que les vitamines. L’homme n’étant pas en mesure de les fabriquer, ces acides gras essentiels (AGE) doivent être fournis impérativement par l’alimentation, notamment par les graines végétales.

Selon le docteur Dominique Lanzmann, « le plus important dans la nutrition est la qualité des corps gras que l’on ingère« . Petit tour d’horizon des principales huiles alimentaires…

L’huile de colza, l’huile riche

L’huile de colza est une huile végétale contenant plus de 2% d’oméga-3 (acide alpha-linolénique, ou ALA), et peu d’oméga-6 (acide linoléique, ou LA). Cette écart positif en faveur des omégas-3 aux dépends des omégas-6 est très bonne pour la santé, car nous avons tendance à trop ingérer d’omégas-6 et pas assez d’omégas-3.

Elle est obtenue le plus souvent par pression, en petit quantité. Elle est de couleur variant du jaune au jaune d’or.

Ses vertus sont nombreuses :

  • Sa consommation pourrait réduire de 70% le risque de maladies coronariennes et préviendrait le cancer, selon de nombreuses études.
  • Selon une autre étude, un régime enrichi en acide alpha-linolénique (ALA = oméga-3) réduirait de 62% le nombre d’accidents cardiaques et de 50% le nombre d’infarctus du myocarde.

Mais la chaleur la détériore.

L’une des caractéristique majeur de l’huile de colza, est de ne pas supporter la (forte) chaleur. Au-delà de 120°C, c’est-à-dire pour toutes les cuissons en friture ou grillée à la poêle, elle se détériore. Elle prend un goût amer et perd surtout tous ces bienfaits.

C’est pourquoi elle est recommandée pour les emplois à froid. Elle est très appréciée pour assaisonner les salades, en mélange avec l’huile de tournesol ou d’olive.

Les industries agro-alimentaires l’utilise aussi pour fabriquer des margarines, des sauces, des condiments, et même des produits intermédiaires (farine, pâtes…)

Huile de colza – Le saviez-vous?

L’huile de colza étant riche en vitamine E, elle est par conséquent excellente pour la peau. Appliquée quotidiennement, elle est un puissant antioxydant.

*

La suite >> L’huile d’olive

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


9 commentaires Donnez votre avis
  1. Beaucoup d’erreur dans cet article !!!
    L’huile d’Olive ne contient pas d’oméga 3 mais en revanche ; elle est assez pauvre en oméga 6 et contient beaucoup d’oméga 9, c’est pour cela que c’est une bonne huile.
    L’huile de Colza n’est pas la plus riche en oméga 3 mais c’est celle qui a le meilleur rapport oméga3/ oméga6 : 1/5 ou 1/6 : ce qui en fait une huile intéressante. Mais elle est fragile, s’oxyde facilement et les oméga 3 sont détruits, à ne pas faire trop cuire.
    « Huiles alimentaires: des vertus insoupçonnées » Arachide / maïs/ tournesol ? c’est du n’importe quoi !!!!
    Quant aux huiles d’arachide ou de maïs, elles sont à bannir, beaucoup trop riches en oméga 6 et le plus souvent issues de l’agriculture OGM ….idem pour l’huile de tournesol en France …
    En résumé : colza pour la salade et olive pour la cuisson et un peu d’huile de noix ou de lin…et à acheter BIO en bouteille en verre et de première pression à froid … sinon attention au Bisphénol du plastique ou des solvants hypertoxiques ( utilisés pour obtenir la maximum d’huile de la graine) …

  2. Que penser de l’huile de pépins de raisins, qui à l’avantage de ne pas laisser d’odeur désagréable lors de fritures ?

  3. Pourriez vous nous faire un article sur l’huile d’avocat et de macadamia svp ?

  4. J’aimerais savoir si l’huile d’arachide peut être consommé à volonté. De peur qu’elle ne contienne du cholestérol. Car je veux une huile qui ne contient pas le cholestéroel comme l’huile de coton communément a^ppelé savor. Pourrais-je la consammer sans crainte.
    Merci de me répondre

  5. Bonjour , j’aimerai avoir des reseignements sur l’huile d’argan ..peux t-elle être l’utilisé en cuisine et ou peux t-on en trouver? MERCI

  6. huiles

  7. Concernant l’huile d’olive, vous dites :
    « l’apport calorique de l’huile d’olive est faible, 9 calories pa gramme. »

    C’est faux :
    – Toutes les huiles ont ce rapport calorique
    – 9 calories par gramme c’est le plus grand apport calorique possible, le sucre blanc apporte 4 calories par grammes.

    Consultez http://fr.wikipedia.org/wiki/Apports_caloriques_et_vitaminiques_de_divers_aliments

    Par contre l’index glicémique (vitesse de difusion dans le sang) est bien plus lente que le sucre.

    Cordialement.

  8. Pourriez vous nous faire un article sur l’huile de cameline svp ? il parait que c’est bien aussi
    merci
    emma

  9. Article très intéressant, cependant, il vous manque l’huile d’avocat !!! :p

    Peu être sans doute encore trop peu connu en France ??

Moi aussi je donne mon avis