Les duels produits

Duel écologique : Surgelés contre conserves

Les duels écologiques de Consoglobe vous aident à départager deux produits en analysant leurs impacts sur la santé et l’environnement. Ici, on sait que les légumes frais et de saison sont bien meilleurs, mais les surgelés et les conserves sont parfois pratiques et rapides à préparer, et offrent de la diversité pendant l’hiver. Alors, petits pois en boîte ou surgelés ?

Surgelés contre conserves

Que choisir ? Les surgelés ou les conserves ? Quand l’offre en fruits et légumes de saison est trop réduite, on peut se tourner vers ces produits. Dans ces cas-là, lequel est meilleur pour la santé ? Pour l’environnement ? Voici de quoi départager ces deux modes de conservation des aliments.

Que choisir : conserve ou surgelé ?

Les Français consomment en moyenne 50 kg de conserve chacun par an. Quant aux surgelés, ce sont 50 kg qui sont consommés chaque seconde par l’ensemble des français.

 

Difficile de choisir selon l’intuition : heureusement une étude (1) apporte des éléments objectifs pour départager surgelés et conserves. Chaque forme de conservation possède ses inconvénients et avantages.

 

Critère Nutrition

on aimeAvantage  : Surgelés

Selon une idée reçue très répandue, les légumes surgelés sont toujours meilleurs1,2.

Par rapport à la congélation, la mise en conserve entraîne initialement la perte d’un plus grand nombre de nutriments. Les pertes pendant l’entreposage sont moins importantes pour la mise en conserve que pour les légumes frais et surgelés1.

Le lycopène, un antioxydant présent dans les tomates, est présent à des taux qui se sont révélés supérieurs dans les tomates en conserve que dans les tomates fraîches. Cela peut être dû au fait que la disponibilité du lycopène augmente lors le processus de conservation, ce qui confirme sa stabilité.

Minéraux et fibres : minéraux et fibres restent également stables lors du processus de mise en conserve ou de congélation. Les nutriments sont mieux préservés dans les produits surgelés, mais les légumes en conserve restent une bonne alternative et un moyen de facilement cuisiner et manger des légumes.

Critère Nutrition

on aimeAvantage  : Surgelés

Le sel : L’une des soucis liés aux légumes en conserve tient davantage à ce qu’on y ajoute du sel sous la forme de saumure qui fait partie du processus de conservation, ce qui augmente forcément la teneur en sodium. Les industriels s’efforcent de trouver des moyens de réduire la teneur en sel de leurs conserves. Avantage Surgelé.

Un autre composant pose problème : le bisphénol A, BPA, qui se trouve à l’intérieur des boîtes de conserve dans les revêtements en résine. Le bisphénol est interdit dans les biberons mais se trouve toujours dans certaines conserves.  Des cas de contamination de femmes enceintes ont été relevés. (4) Avantage Surgelé.

Critère Recyclage

on aimeAvantage  : Conserves

Les conserves sont bien plus faciles à recycler que les emballages de surgelés, en plastique et qui sont brûlés. En effet, les conserves sont “mono-matériaux” (acier, aluminium) et sont donc bien plus simples à trier dans les usines de traitement de déchets ménagers.  Plus énergivore à la fabrication, la boite de conserve en aluminium est en théorie recyclable à l’infini. Dans la réalité, elles ne le sont qu’à 60 % en France.

La suite > critère Conservation