Surgelés contre conserves : le duel

Les duels écologiques de consoGlobe vous aident à départager deux produits en analysant leurs impacts sur la santé et l’environnement. Les légumes frais et de saison remportent le match, mais faut-il préferer les surgelés ou les conserves ?

Rédigé par Jean-Marie, le 26 Sep 2011, à 12 h 35 min

Pour garder des saveurs d’été en plein hiver, on peut surgeler ou mettre en conserve les fruits et légumes. De même, quand l’offre en produits de saison se réduit, on peut se tourner vers ces produits. Que privilégier pour la qualité des aliments : la surgélation ou la mise en boîte ? De même, qu’est-ce qui est meilleur pour la santé ? L’environnement ?

Que choisir : conserve ou surgelés ?

Les Français consomment en moyenne 50 kg de conserve chacun par an. Quant aux surgelés, ce sont 50 kg qui sont consommés chaque seconde par l’ensemble des français.

conserves

Difficile de choisir selon l’intuition : heureusement une étude (1) apporte des éléments objectifs pour départager surgelés et conserves. Chaque forme de conservation possède ses inconvénients et ses avantages.

Le critère Nutrition

Avantage : Surgelés

Selon une idée reçue très répandue, les légumes surgelés sont toujours meilleurs.

Par rapport à la congélation, la mise en conserve entraîne initialement la perte d’un plus grand nombre de nutriments. Les pertes pendant l’entreposage sont moins importantes pour la mise en conserve que pour les légumes frais et surgelés1.

Le lycopène, un antioxydant présent dans les tomates, est présent à des taux qui se sont révélés supérieurs dans les tomates en conserve que dans les tomates fraîches. Cela peut être dû au fait que la disponibilité du lycopène augmente lors le processus de conservation, ce qui confirme sa stabilité.

Minéraux et fibres : minéraux et fibres restent également stables lors du processus de mise en conserve ou de congélation. Les nutriments sont mieux préservés dans les produits surgelés, mais les légumes en conserve restent une bonne alternative et un moyen de facilement cuisiner et manger des légumes.

Avantage : Surgelés

Le sel : L’une des soucis liés aux légumes en conserve tient davantage à ce qu’on y ajoute du sel sous la forme de saumure qui fait partie du processus de conservation, ce qui augmente forcément la teneur en sodium. Les industriels s’efforcent de trouver des moyens de réduire la teneur en sel de leurs conserves. Avantage Surgelé.

Un autre composant pose problème : le bisphénol A, BPA, qui se trouve à l’intérieur des boîtes de conserve dans les revêtements en résine. Le bisphénol est interdit dans les biberons mais se trouve toujours dans certaines conserves.  Des cas de contamination de femmes enceintes ont été relevés. (4) Avantage Surgelé.

Le critère Recyclage

Avantage : Conserves

Les conserves sont bien plus faciles à recycler que les emballages de surgelés, en plastique et qui sont brûlés. En effet, les conserves sont « mono-matériaux » (acier, aluminium) et sont donc bien plus simples à trier dans les usines de traitement de déchets ménagers.  Plus énergivore à la fabrication, la boite de conserve en aluminium est en théorie recyclable à l’infini. Dans la réalité, elles ne le sont qu’à 60 % en France.

Lire page suivante : Les critères de conservation

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

10 commentaires Donnez votre avis
  1. Mais au niveau gustatif, qu’est-ce qui est mieux : des petits pois en conserve ou des petits pois surgelés ?

  2. JE VEUX UN DEVIS COMPLETS D’UNE USINE DE CONSERVE SURGELER

  3. bonjour je constate qu’une fois de on noie le poisson personnellement avec la quantite des sel surgeles ou conserves c’est niet

  4. Les conserves faites soi même présentent l »avantage du choix de ses propres légumes frais, d’une méthode conservation plus longue et non dépendante de l’électricité, et sans bisphénol !! Alors que ce soit avec la conserve le  » parfait  » en verre ou tout autre marque : la conserve reste gagnante.

  5. Je pense qu’il faut différencier 2 types de conserves :
    – les produits préparés (cassoulet, choucroute, raviolis, etc..) qui présentent les plus gros défauts (sel, sucre, graisses)
    – les légumes au naturel qui sont beaucoup moins nocifs, mais qu’il faut cuisiner.
    De manière générale il faut toujours faire un effort pour bien vivre.

  6. Le match est serré, mais la conserve l’emporterait plus nettement si le bisphenol A, le sel et le sucre étaient systématiquement enlevés
    Quand on sait les dégâts que fait le bisphénol A, ne devrait-on pas réduire sa note ?
    A noter que pour les légumes dans son jardin, il est facile de les congeler ou des les mettre en bocaux en les préparant comme nous ou le souhaite.
    Cordialement

    • Jean-Marie

      Oui, Paul, c’est tout à fait vrai, mais de plus en plus de conserves ont proscrit le bisphenol, c’est pourquoi ça ne pèse qu’un peu dans le match conserves / surgelés … (et tant mieux !) car, c’est vrai que de toutes façons, le légume frais est ce qu’il y a de mieux, mais l’objet du match consistait à confronter les 2 alternatives aux fruits et légumes frais 🙂

  7. Tout à fait d’accord avec Bertrand. Les surgelés, y’a rien de mieux. Avec les conserves, vous pourrissez votre santé à petit feu.

  8. … être en meilleure santé (surgelés) ou d’abord penser à la planète (conserves) ??? Bah je préfère les surgelés. Quand les industriels et les gouvernements seront volontaires pour prendre soin de la planète (et dépasseront le stade du « on en parle car c’est bon pour notre image / notre électorat ») alors là j’y repenserai. Ce qui ne m’empêche pas de recycler mes déchets comme tout bon mout… citoyen.

    Au passage, merci vivement pour ce duel très instructif 🙂 Continuez !

    • Jean-Marie

      Merci, Bertrand, de vos encouragements. On va essayer d’en faire d’autres … 🙂

Moi aussi je donne mon avis