Savez-vous vraiment combien les boissons gazeuses sucrées nuisent à votre santé ?

Vous consommez régulièrement des sodas et boissons gazeuses ? Savez-vous que ces boissons sont mauvaises pour la santé des os et accélèrent le vieillissement des cellules et sont liées, entre autres, au cancer de l’oesophage, à l’obésité, à l’hyperactivité et à la carie dentaire. Pourquoi sont-elles si néfastes ?

Savez-vous vraiment combien les boissons gazeuses sucrées nuisent à votre santé ?

La consommation de boissons gazeuses et sucrées tient une grande place dans nos comportements alimentaires. Elles arrivent juste après l’eau et le thé, parfois même devant dans certains pays comme le Mexique.

Elles sont très populaires particulièrement chez les jeunes, et bénéficient d’un soutien marketing sans pareil, qui permet de les propulser comme un allié de taille à toute heure de la journée et pour tous les profils.

Les méfaits des boissons gazeuses

Du jus d’orange du matin jusqu’au Redbull pour rebooster le coup de barre de 14 heures, en passant par le Coca Cola allégé de la formule du midi, sans oublier le verre de thé glacé au goûter et le cocktail alcoolisé de la soirée… Bref, à la fin de la journée le compteur glycémique s’est considérablement alourdi sans qu’on ait forcément pris conscience des dangers d’une consommation excessive des boissons sucrées et autres sodas

Car prendre la mesure du risque est en soit déjà un premier pas vers une consommation plus raisonnable. Pourtant les effets indésirables sur la santé de la consommation de boissons sucrées ne sont pas totalement inconnus du grand public. On connaît tous l’impact qu’elles entraînent sur la prise de poids, en conduisant parfois à l’obésité, elle-même étant un vecteur de nombreuses autres pathologies comme le diabète et les maladies cardio-vasculaires.

Une étude accompagnée d’une infographie présentant les dangers des sodas(1), nous rappelle comment le corps, en recevant des « shots » de sucre, ne parvient plus à le réguler correctement et développe un syndrome métabolique.

Le syndrome métabolique

Ce syndrome est caractérisé par la conjonction de divers troubles d’origine glucidique, lipidique ou vasculaire, souvent associés à une surcharge pondérale. Il préfigure plusieurs maladies, comme le diabète de type 2 ou l’athérosclérose.

Elle nous montre aussi que les sodas ont des effets similaires à des drogues sur le cerveau, créant en nous cet état de manque et de grand plaisir au moment de décapsuler une canette. Ce qui est plus surprenant, ce sont les autres effets moins évidents que l’infographie met en avant et qui pourtant mériteraient d’être connus.

boissons gazeuses sucrées

Des dangers sous estimés

Prenons l’exemple de l’ostéoporose. Si à première vue le lien ne saute pas aux yeux, les boissons pétillantes sucrées ont pourtant un effet sur la décalcification et la perte de densité osseuse. Autre exemple frappant, l’asthme et plus globalement, les troubles respiratoires. Enfin, les sodas conduisent également à des troubles de la reproduction.

En cause : une composition douteuse

En effet, les boissons gazeuses sont pleines d’agents chimiques et n’ont que très peu, pour ne pas dire aucun, élément naturel. Les substances allergènes comme le benzoate de sodium provoquent ce type de réactions allergiques qu’est l’asthme.

Des acides phosphoriques apportant la pointe d’acidité tant appréciée en cas de grande soif, viennent pourtant court-circuiter une absorption normale du calcium, qui disparaît de notre organisme. Enfin, d’autres éléments pathogènes et toxiques comme les très controversés caramel ME-I et bisphénol A, sont autant de dangers pour notre santé. Ces derniers sont des perturbateurs endocriniens qui entraînent des troubles du système reproductif, et même certains cancers.

Difficile d’imaginer qu’en buvant une canette de soda ou un verre de jus d’orange, nous exposons notre organisme à ce type de troubles pouvant être très graves si cette consommation est régulière. Car ce n’est pas que la quantité de sucre avalée qui pose problème, mais la régularité de l’apport en sucre et en autres éléments nocifs qui viennent sur long terme s’installer et endommager notre corps.

Lire page suivante : Les bons conseils ; Même la planète en pâtit

Références :