La Stévia révolutionne le sucre

La Stévia révolutionne le sucre

Vous connaissez l’aspartame, l’édulcorant utilisé par l’industrie alimentaire pour remplacer le sucre.  La France a autorisé en 2009 la stévia dont est extrait un édulcorant naturel. Sans calorie, plus sucré que le sucre, la révolution stévia est en route.

Le désir de sucre

La consommation de sucre est satisfaite par 2 types de produits sucrants :

  • Les glucides de charge  : tout d’abord,  le sucre (sucrose) et également les polyols (alcools de sucre), les isomalts, le lacitol et l’erythritol.
  • Les édulcorants intenses, qui n’ont pas de qualité nutritive comme les glucides mais dont dont le pouvoir sucrant est beaucoup plus grand que celui du sucrose. Les édulcorants peuvent être utilisés en toutes petites quantités. Ils sont très peu caloriques, mais leur prix est bien plus élevé que celui des glucides de charge.

Les édulcorants de synthèse, (‘aspartame, lsucralose, acesulfame K, saccharine, cyclamate) ont dominé le marché mondial depuis l’après-guerrre mais ces dernières années les édulcorants d’origine naturelle, qui pour certains étaient consommés de manière traditionnelle depuis fort longtemps, commencent à être utilisés par l’industrie agro-alimentaire.

La stevia, un faux sucre meilleur que le sucre ?

La stevia, qu’est ce que c’est ?

Stevia

La stevia rebaudiana est un arbuste qui pousse dans les forêts du Paraguay et du Brésil et dont les feuilles séchées servent aux indiens Guarani pour sucrer leurs aliments depuis toujours.  En Amérique du Sud les ancêtres appelait la Stévia « herbe sucrée » et en mettant dans les breuvages médicinaux. La stévia prospère en plein soleil,  sur des sols plutôt pauvres, mais il n’aime pas les sols trop secs.

Les molécules qui leur donnent cette propriété sont les “Steviols glycosides“*, 200 à 400 fois plus sucrantes que le sucre lui-même ! La Stévia est une herbe édulcorante naturelle, sans calories
ni glucides.
De très petites quantités de stevia suffisent à apporter une saveur sucrée à vos aliments.

La stevia longtemps interdite en France

La poudre de stevia, issue de cueillette sauvage et 100 % naturel, est pourtant caractérisée par l’absence totale de toxicité et d’effet hypoglycémiant, ce qu’ont montré des expérimentations répétées de 1931 à 1982. L’extrait de « Stévia Rébaudioside A » est désormais autorisé en France en tant qu’édulcorant. Ce n’est qu’avec l’arrêté du 7 septembre 2009 que l’utilisation du rébaudioside A* a été autorisée en France par les autorités sanitaires (Affsa et Efsa).

Pourtant, pour remplacer le sucre, les Japonais l’utilisent depuis les années 70 car les édulcorants chimiques y sont interdits.  La stévia n’a pas d’effets secondaires, n’est ni mutagène ni cancérigène. La Stévia est très utile dans les régimes pour diabétiques et dans les régimes hypoglycémiques.

Combien peut-on consommer de stévia ?

En 2008, une dose journalière admissible (DJA ou ADI en anglais) a été définie (1) : la dose est de 4 mg/kg poids corporel.

Une personne de 60 kg peut donc consommer sans risque une dose de 240 mg. par jour.

Bruxelles autorise l’utilisation de la stevia dans toute l’UE

La commission européenne vient tout juste d‘autoriser l’utilisation de la Stévia dans toute l’union européenne.

Suite à un avis favorable de l’Agence européenne de sécurité des aliments, la commission a donc adopté le 14 novembre dernier “un règlement autorisant son usage dans diverses catégories alimentaires”.

Qu’est ce que cela va bien pouvoir changer ? Et bien, vous trouverez désormais des extraits de stevia en remplacement de l’aspartame ou d’autres édulcorants dans vos yaourts, céréales, boissons, etc.

Cette autorisation entrera en vigueur le 2 décembre 2011.

Les extraits de la stevia sont déjà très courants dans les produits en Asie, en Amérique du Sud et aux Etats-Unis, selon l’industrie du secteur, souligne l’AFP.

(1) par le comité international mixte des experts de la FAO et de l’OMS.

La suite p.2 : les qualités nutritives de la stevia