Un million de bouteilles en plastique est écoulé chaque minute dans le monde !

La production de bouteilles en plastique dans le monde atteint des chiffres vertigineux. Un problème écologique majeur qui ne va qu’en s’aggravant.

Rédigé par Séverine Bascot, le 29 Jun 2017, à 10 h 45 min

Selon une étude du journal The Guardian, plus de 480 milliards de bouteilles en plastique ont été vendues en 2016 à travers le monde, un chiffre en hausse par rapport à 10 ans plus tôt, quand environ 300 milliards ont été écoulés. Placées de bout en bout, ces bouteilles parcouraient plus de la moitié de la distance vers le soleil.

Les chiffres vertigineux de la bouteille en plastique

Près d’un million de bouteilles en plastique sont achetées à travers le monde toutes les minutes, et ce nombre va aller en augmentant encore de 20 % d’ici à 2021 pour s’élever à près de 600 (583,3) milliards, selon les estimations les plus récentes du rapport sur les tendances mondiales de l’emballage d’Euromonitor International. Un phénomène hors de contrôle qui, pour certains, pourrait être aussi grave que le réchauffement climatique.

À donner le vertige : les chiffres des ventes mondiales de bouteilles en plastique

En effet, à ce rythme, la consommation annuelle de bouteilles en plastique risque de dépasser largement les efforts de recyclage et de compromettre les océans, les côtes et d’autres milieux.

Le recyclage des bouteilles à la peine

La plupart des bouteilles en plastique utilisées pour l’eau et les boissons gazeuses sont fabriquées en polyéthylène téréphtalate (PET), qui est hautement recyclable. Mais, au fur et à mesure de leur utilisation dans le monde entier, les efforts de collecte et de recyclage des bouteilles ne réussissent pas à se maintenir et à suivre le train en marche.

Ainsi, moins de la moitié des bouteilles achetées en 2016 ont pu être collectées pour recyclage, et seulement 7 % d’entre elles collectées ont été transformées en nouvelles bouteilles. Au lieu de cela, la plupart des bouteilles en plastique finissent dans les décharges ou dans les océans.

La crise de la pollution plastique concurrence la menace du changement climatique, car elle pollue tous les systèmes naturels et un nombre croissant d’organismes sur la planète Terre
Hugo Tagholm, Surfers Against Sewage

 

Résultat : le plastique est partout, même dans les endroits les plus reculés, et la Fondation Ellen MacArthur prévient que d’ici 2050, l’océan contiendra plus de matière plastique que de poissons. Plastique ingéré par les animaux et organismes marins, les oiseeaux, et qui se retrouve déjà dans notre chaîne alimentaire, sous forme de microparticules !

Pour Hugo Tagholm, du groupe de conservation marine Surfers Against Sewage : « La crise de la pollution plastique concurrence la menace du changement climatique, car elle pollue tous les systèmes naturels et un nombre croissant d’organismes sur la planète Terre« .

Comment en est-on arrivé là ?

La majorité des bouteilles en plastique utilisées dans le monde entier sont destinées à l’eau potable, et il semble que la Chine soit responsable de cette augmentation spectaculaire, avec une consommation d’eau en bouteille représentant près d’un quart de la demande mondiale, selon Euromonitor International. En 2015, les consommateurs en Chine ont acheté 68,4 milliards de bouteilles d’eau et en 2016, cela a augmenté à 73,8 milliards de bouteilles, en hausse de 5,4 milliards. L’Inde et l’Indonésie sont également témoins d’une forte croissance.

bouteilles en plastique

Bouteilles en plastique : la demande du marché chinois explose © humphery

Les principales marques de boissons produisent le plus grand nombre de bouteilles en plastique. Les six premières entreprises de boissons dans le monde, dont Coca-Cola, utilisent, selon Greenpeace, une moyenne combinée de seulement 6,6 % de Pet recyclé (RPet) dans leurs produits. Elles ne cherchent pas non plus à augmenter leur utilisation de plastique recyclé et aucune ne vise le 100 %.

Pour Greenpeace, « Il est clair que l’industrie des boissons gazeuses doit réduire son empreinte plastique« . Et pour nous aussi : alors, en vacances, oubliez les bouteilles en plastique et pensez à emporter des gourdes !

Illustration bannière : Pollution par les bouteilles en plastique – © Smit
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Qu’est ce qu’on attend alors pour mettre en place simplement une consigne comme en Allemagne qui s’applique sur les bouteilles en verre seulement mais on pourrait l’étendre facilement au plastique…

Moi aussi je donne mon avis