Trucs et astuces : bronzer et conserver son bronzage en sécurité

Après un hiver couvert de multiples couches de vêtements et sans soleil, notre peau a perdu de sa lumière et de ses couleurs. ConsoGlobe.com vous propose les astuces qui vous permettront de bronzer, ainsi que de conserver votre nouveau teint hâlé.

Rédigé par Aurore, le 24 Jul 2016, à 15 h 27 min

Étape 2 : préparer votre peau au soleil

Un beau bronzage naturel, ça se prépare !

De nombreux aliments vous permettent de préparer votre peau à recevoir les rayons du soleil sans brûler.

Les aliments avec du bêta-carotène

Le bêta-carotène se trouve dans bon nombre d’aliments. Le bêta-carotène fait partie de la catégorie des caroténoïdes, aux pigments jaunes ou orangés.

Le bêta-carotène a des propriétés antioxydantes, et permet entre autre de protéger la peau contre le soleil.

Vous pouvez en trouver dans :

bronzage-astuces-oranges

La vitamine A protège votre peau

La vitamine A a pour rôle de protéger la peau et les muqueuses.

Vous pouvez en trouver dans :

  • l’huile de foie de morue ;
  • le foie d’agneau, de génisse, de volaille, de porc ou de veau ;
  • les oeufs entiers ;
  • le fromage.

Les acides gras essentiels

Bronzer agresse la peau, ou du moins l’assèche et contribue ainsi à son vieillissement. Heureusement, vous pouvez essayer de pallier ce phénomène en consommant des acides gras essentiels qui favoriseront la régénération de l’épiderme, tout en lui apportant plus de souplesse.

Vous pouvez en trouver dans :

  • les poissons gras (saumon, sardine, thon…) ;
  • l’huile de pépins de raisin…

Lire la suite : Protéger et soigner sa peau naturellement

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. après un coup de soleil pour éviter de rougir et de peler, je mélange une cuillère à soupe d’huile de table (tournesol ou olive) à une cuillère à soupe d’eau), je passe cette émulsion sur les parties rougies,(je m’habille d’une veste de pijama pour éviter de salir les draps), le lendemain le rouge est devenu une jolie couleur abricot et je ne pèle pas et la douleur a disparu. de même, si le soleil me fait tourner la tête et que je me trouve « patraque », je prens une carafe d’eau à long col, je pose un mouchoir sur le haut du col et m’allonge et je renverse la carafe sur la tête. des bulles d’air montent à la surface : c’est la chaleur qui s’en va et bientôt tout cela ne sera plus qu’un mauvais souvenir, bon bronzage !

  2. Il est une faute de Français que l’on retrouve très souvent et ici dans ce texte. C’est « pallier à » !!! forme incorrecte,on ne pallie pas à quelque chose, on pallie quelque chose c’ est à dire « atténuer faute de remède véritable, résoudre d’une manère provisoire »
    SD

    • Aurore

      Merci Sophie, l’erreur a été corrigée 😉

Moi aussi je donne mon avis