Syndrome de l’intestin irritable : certains aliments seraient responsables

Rédigé par Emma, le 8 Aug 2013, à 13 h 22 min

Les causes possibles du fameux syndrome de l’intestin irritable (SII) (ou troubles fonctionnels intestinaux, ou encore colopathie fonctionnelle) font l’objet de nombreuses recherches depuis les années 1980. Une toute nouvelle étude américaine, parue en 2013 dans The American Journal of Gastroenterology (1) vient de mettre en lumière l’efficacité d’un régime qui diminue la consommation de certaines fibres alimentaires contenues dans les végétaux et les céréales sur les symptômes de cette maladie pas toujours facile à vivre.

Syndrome de l’intestin irritable : sucres et fibres en cause

cerealescompletesL’acronyme FODMAPs est composé des premières lettres des nutriments suivants : « Fermentable by colonic bacteria Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides And Polyols », ce qui signifie en Français : oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentescibles par la flore intestinale.

Il s’agit des différents types de sucres qui composent la famille des glucides, et dont la plupart sont des fibres, c’est-à-dire qu’elles sont faiblement absorbées dans l’estomac et l’intestin grêle et qu’elles peuvent ensuite fermenter dans le colon.

On trouve ces fibres dans de nombreux aliments, surtout parmi les fruits et légumes, les légumineuses, les céréales et dans certains produits laitiers (surtout ceux non fermentés).

 Liste des aliments pourvoyeurs de FODMAPs :

Types de sucres Sucres visés Sources
Oligosaccharides

FOS (fructo-oligosaccharides), GOS (galacto-oligosaccharides)

Blé, orge, seigle, oignons, poireaux, ail, échalote, artichaut, betterave, fenouil, petits pois, chicorée, pistache, noix de cajou, légumineuses, lentilles et pois chiches

Disaccharides Lactose Lait, fromages frais non affinés
Monosaccharides

Fructose (lorsqu’il est en excès par rapport au glucose)

Pomme, poire, mangue, cerise, pastèque, asperge, sucre de table, pois mange-tout, miel, sirop de glucose-fructose

Polyols

Sorbitol, mannitol, maltitol et xylitol

Pomme, poire, abricot, cerise, nectarine, pêche, prune, pastèque, champignon, chou-fleur, chewing-gums et sucreries diverses

Source : CERIN.

cereales68L’intérêt de cette étude est de donner une liste plus précise et plus longue que les études précédentes qui se sont focalisées seulement sur des sucres précis.

Le syndrome du colon irritable :

Chez les patients atteints du syndrome du colon irritable, la fermentation des fibres dans le colon entraîne 2 phénomènes :

  • une distension du colon qui cause des douleurs intestinales,
  • la production de gaz qui cause des flatulences.

Ces symptômes s’accompagnent le  plus souvent soit de  diarrhées, soit de constipations, ou alors des 2 en même temps.

Donc cette fois, dans cette pathologie, les fibres n’ont pas les effets bénéfiques habituels.

> Suite  : Intestin irritable : diminuer les FODMAPs

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

25 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour, difficile de s’y retrouver dans l’alimentation et les conseils divers, que cela devient un vrai casse tête, encore plus difficile quant on est diabétique (je ne dois pas manger de ceci, ni cela)). J’ai déjà arrêté de mange de la viande, les oeufs, plus de conserves, à cause des scandales de l’agro-alimentaire, de leur mal-bouffe, aliments modifiés, falsifiés) à part les légumes et les fruits, il ne reste plus rien à manger, et là c’est certain cela crée des problèmes de transi. Faut-il se laisser mourir de faim ?

  2. Bonjour, après avoir lu tous vos commentaires, je me rends que je ne suis pas la seule malheureusement…ayant eu un cancer il y a qques années j’avais peur d’en refaire un aux intestins. Nausées, diarrhées, douleurs intestinales, constipations et autres sont depuis 1an 1/2 mon quotidien…! Je vois que le naturopathe revient souvent dans vos remarques. Comment en trouver un bon quand on ne connaît pas. je mange beaucoup beaucoup de pain blanc…Je suis qq’un de très anxieux et stressé, gros problèmes familiaux, plus de contact avec mes enfants depuis plus de 10ans petits enfants inconnus. Tout cela joue je pense. Je suis sous antidépresseur…bof…Donnez moi des conseils svp. Merci. A bientôt de vous lire.

    • Bonjour, me concernant j’ai arrêté le pain, pas de levain, pas de pain de mie! Tout ça fermente et entretient la maladie. Cordialement.

  3. moi aussi je souffre de la colopathie fonctionnelle.cette maladie pas comme les autres.je fais cette malaise il 3 mois(depuis le 4 février 2016).merci je vais essayé vos conseils.

  4. Bonjour, depuis que je fais le régime Fodmap je n’ai plus mal au ventre.. plus sans gluten

  5. bonjour, depuis que je fais le régime Fodmap je n’ai plus mal au ventre

  6. Le problème c’est que je ne peux pas manger de gluten, de lactose et d’agrumes. De plus je suis végétarienne.Je ne peux pas manger de tomates. Alors quoi comme fruits? Pas de pain même sans gluten mais le remplacer par quoi?

    • C’est facile, quand tu mange des cerises avale aussi le noyau, ça ralentira ton transite intestinale.

  7. Merci infiniment pour tous vos commentaires qui m’ont beaucoup aidé dans ma recherche, je suis nouvelle sur ce site!Depuis 4 ans, je souffre régulièrement de ballonemment, malaise, gazs intestinaux!Les médecins me préconisent des traitements de crise, qui font disparaître les douleurs abdominaux mais pas le sgazs et gonflements!J’ai fait un régime (pas de pain blanc, sodas, lait cru, jus d’orange, gâteaux, charcuterie et légumineuse)Le problème a diminué de moitié mais pas tout a fait guéri!Je sais que parfois j’ai envie de manger dse choses que j’aime, comme les glaces ou bière mais je sais qu’automatiquement j’aurais dse spasmes!JE suis de type anxieux, et stressée par mon boulot!Si un médecin ou autre lecteur peut m’aider , ca serait gentil!ah, j’ai fait dernièrement un test d’allergie alimentaire, on m’a dit, que je n’ai aucune allergie contre quelconque aliment; je suis revenue à manger ce que je veux y compris les fritures de temps à autre, car le régime est dur, te me rend triste et fatiguée!aidez- moi par vos conseils!Merci

    • mon conseil / DORMER BIEN ; ne buver pas d’alcool ni de bierre, manger peu; prier dieu beaucoup faite du bien : la charité aux orphelins ; faite du footing ; la natation; ou du karaté vs allez guérir du colon irritable ; c’est psychique + physique a la fois ; c’est dieu qui a créer l’homme donc le colon il faut implorer donc dieu pour ce faire guérir

    • au fou

    • Bonjour Maria,

      Je réponds peut-être un peu tard, mais…
      A force de lire des articles, d’en parler autour de moi et de consulter des médecins, j’ai appris une chose qui n’a pas la moindre importance !
      En complément du tri des aliments qui nous font mal, il est préconisé de prendre un relaxant, un anti-dépresseur…etc, car cette maladie est tout particulièrement due à un état d’anxiété ou de stress, qui agit sur l’état général et aussi sur l’humeur, les insomnies… On peut boire de l’alcool et vivre tout à fait normalement, sans s’en remettre à des imbécillités comme celles de prier dieu ou que sais je encore !!!!
      J’espère que vous avez trouvé une solution depuis..
      Soignez vous bien et bon courage 🙂

  8. Je ne sais pas quelle différence on fait entre l’intolérance au gluten et le symptôme du colon irritable. Ce que je sais par contre est que je souffrais depuis plus de cinquante ans de “colite fonctionnelle” avec diarrhées, ballonements etc à quoi se rajoutaient diverses affections auto immunes : psoriasis, douleurs articulaires très invalidantes et une sorte de fibromyalgie. Tout cela a disparu après exclusion totale du gluten de mon alimentation. Je garde seulement une sensibilité aux aliments “flatulents”, que je dois prendre en quantité modérée.

  9. Bonjour.
    Moi aussi, j’ai eu ce syndrome et dis bien “j’ai eu” car a ce jour tout va bien.
    En décembre 2000, j’ai eu une bonne gastro et cela a durée 8 mois. J’ai perdu 12 kilos et les medecins n’ont rien trouvé! Au début, ils ont pensé que c’était la maladie de Crohn, car j’ai un membre de ma famille qui l’a…. Et je réagissais a aucun des traitements!!! Et c’est parti du jour au lendemain.
    Février 2007, rebelote: J’allais a la selle 15 a 20fois par jour, perte de poids et j’étais tres faible…de là, examens, et les médecins m’ont dit que j’avais le syndrome de l’intestin irrité. Et pareil que la première fois, c’est parti comme c’est venu.
    A ce jour, je n’ai plus rien, mais des que j’ai la diarrhée,je croise les doigts pour que ça ne revienne pas!!!!

  10. Bonsoir,

    Je suis atteint du syndrome de l’intestin irritable depuis plus de 35 ans, de candidoses, hypercholestérolémie etc..
    Le problème il faudrait que j’élimine pratiquement tous les aliments, ce qui est bien évidemment impossible à part me nourrir de pilules.
    J’ai supprimé:
    – le lait: Aucun effet.
    – les charcuteries: Aucun effet.
    – les viandes rouges: Aucun effet.
    etc…

    Mise à part que je suis maigre et faible, tous ces régimes ne font rien.

    Quant à la levure de riz rouge contre le mauvais cholestérol, cela marche mais au prix d’une bonne candidose.
    On ne sait donc plus quoi faire…

    Cordialement.

    • Bonsoir, j’étais comme vous je ne pouvais plus rien avaler sans gonfler, avoir des gaz et des douleurs. Le pire c’était les fruits et légumes. J’ai découvert que c’était une intolérance au gluten qui avait provoqué une candidose et un intestin perméable… à force de recherche sur le net, je suis tombé sur un site qui m’a bien plu, j’ai essayé et je vais super bien depuis maintenant 9 mois que je pratique… le site c’est “vivre cru.org”. A vous de voir. Le gérant du site a fait une série de vidéos sur les intestins. Elles sont complètes et donnent de bons conseils. J’espère que mon témoignage vous sera utile à vous et à d’autres.

    • de part mon expérience et ceux à qui j’ai parlé de ce site, je confirme totalement les propos de noel

      les vidéos adéquates: bit.ly/H9OIna

      ne pas se fier aux apparences, la maladie n’est pas l’état par défaut de notre corps

      bon chemin vers la santé!

    • Bonjour, je suis un peu dans le même état que vous. Côlon irritable, hyper perméabilité intestinale, candidose…Il y a des périodes quasiment plus aucun aliment ne passe. Le cru, je ne le digère pas du tout. Je fais des test régulièrement mais à chaque fois, je suis pliée en deux. Je ne mangue plus de gluten, ni de laitage, quasi plus de sucre, des fruits mais cuits, très peu de viande… Bref, ça devient vraiment compliqué !

    • Salut,
      Je te conseille d’aller voir un(e)naturopathe ainsi qu’un bon ostéopathe qui s’occupe du système digestif et du drainage du corps !!!

  11. Je suis assez d’accord avec tout ce que vous dites et je trouve qu’ il y a beaucoup de bon dans cet article. Je préfère le brocoli au choux fleur, ai découvert les bienfaits du chou, ne boit plus de lait “normal”et remarque de suite quand je ne mange pas ce qui me convient. Par test il m’a été prouvé une intolérance au sorbitol, en réduisant ma onsommation de fruits, je vais mieux…

  12. il nous reste quoi à manger ???

    • L’emballage des aliments 🙂

  13. Après une multitude d’examens(radio, échographie, IRM, examens sanguins complets………….) pour d’atroces douleurs abdominales, mon époux a tout simplement arrêter la consommation d’aliments à base de gluten, de produits laitiers (sauf yaourts faits maison) de sucre raffiné; nous utilisons en particulier la stévia, parfois le rapadura. Depuis, il va beaucoup mieux, ses problèmes de cholétesrol, de tension, de tréglycérites se sont presque envolés et de plus il a maigri de 17 kgs. Je peux vous dire qu’il a retrouvé la santé!!!!!!

    • Le syndrome des intestins irritables fait souvent suite à une intolérance partielle au gluten et/ou au lactose et a pour conséquence le syndrome des intestins poreux. La muqueuse intestinale est érodée, ne joue plus le rôle de barrière protectrice et laisse passer tous les allergènes comme les toxines. Ce qui explique les multiples maux divers de votre conjoint

  14. Je suis atteinte de cette pathologie depuis environ 25 ans. Après bien des régimes spécifiques donnés en général par les médecins ALLOPATHES et leur échec, je me suis tournée depuis environ 10 ans vers la NATUROPATHIE. Donc, a priori, je fais le CONTRAIRE de ce qui est préconisé et … tout va bien ! il faut savoir en préambule que ce syndrome est très différent selon les individus. Certains ne peuvent pas du tout manger de TOMATES ou d’ARTICHAUT ou de CERISES par exemple et les autres si, chaque cas est différent. Dans cette maladie, il est TRES IMPORTANT de faire du SPORT, de BOUGER. Pour ma part, mes douleurs et gonflement de ventre ont disparu depuis que je ne TRAVAILLE PLUS, j’avis un travail de bureau, assise quasiment toute la journée ! le fait de bouger, d’avoir un régime à base de fruits et légumes sélectionnés, de pratiquer les massages (biokinésie) liés à la pratique de la NATUROPATHIE ont fait que je suis quasiment guérie. Ne pas oublier également les dégâts causés par le STRESS et l’angoisse liés bien souvent, hélas, au milieu du travail surtout depuis ces 20 dernières années … Bien sûr, si je mange une choucroute avec en dessert une mousse au chocolat et que j’aurai trinqué le tout au champagne, j’aurai peut-être quelques difficultés à digérer mais toute autre personne serait dans ce cas je pense ! alors un conseil : ESSAYEZ !!

Moi aussi je donne mon avis