Un “superbrocoli” pour lutter contre le cancer

Un super brocoli mis au point en Grande-Bretagne aurait pour propriété de limiter le développement de certains cancers, de diminuer les inflammations chroniques ainsi que de modérer le risque de maladies cardio-vasculaires.

Rédigé par Aurore, le 12 Oct 2011, à 18 h 09 min

Sur consoGlobe, vous connaissiez déjà les superfruits, ces fruits bons pour la santé, naturellement.

Aujourd’hui débarquent dans vos assiettes les “superlégumes”, à commencer par un brocoli un peu spécial, mis au point pour nous faire du bien.

Un brocoli aux propriétés améliorées

En Grande-Bretagne, des chercheurs sont parvenus à mettre au point un brocoli un peu spécial, baptisé “super brocoli.

Le légume n’a pas été modifié génétiquement, mais est issu de croisements effectués par les chercheurs en quête d’améliorer les propriétés du légume vert.

Ainsi, ce super brocoli renferme bien plus de glucoraphanine, un composant naturel du brocoli qui se transforme en sulforaphane au contact de la flore intestinale, qu’un brocoli normal. Le super brocoli favorise également l’assimilation par le corps du sulforaphane.

Or, le sulforaphane aurait pour effet de combattre le développement ou l’apparition de certains cancers comme celui du poumon, de la prostate ou encore de l’estomac, tout en limitant les inflammations chroniques.

Brocoli : à consommer plusieurs fois par semaine

Pour que le brocoli soit réellement efficace, il est préférable d’en manger plusieurs fois par semaine. Le mode de cuisson est également important afin que le légume conserve toutes ses propriétés.

Ainsi, il est préférable de manger le brocoli et a fortiori le super brocoli cru ou légèrement cuit. Ce super brocoli, baptisé “Beneforte” est d’ores et déjà en vente, en Grande-Bretagne seulement.

La mise au point et vente de ce super brocoli laisse présager la naissance imminente d’un nouveau marché qui pourrait bien s’avérer très rentable et précieux, celui des super légumes de toutes sortes. Ainsi, si David Khayat, cancérologue français, explique à France Soir qu’il “n’est pas question d’assimiler le brocoli à un médicament anticancer” puisque qu'”aucun aliment n’a la propriété de guérir“, ce dernier précise tout de même que le super brocoli “diminue le risque de développer un cancer ou de rechuter”.

Et M. Khayat d’ajouter : “Nos ingénieurs agronomes de l’Inra sont tout aussi renseignés que leurs confrères anglo-saxons et parfaitement capables de sélectionner des “super légumes” bénéfiques pour la santé“.

Le rayon légumes des magasins pourraient bientôt regorger de légumes aux propriétés boostées. Ce qui n’est pas improbable lorsque l’on connait les bienfaits multiples de certains légumes sur notre santé.

Voici une infographie de Sciences et Avenir sur les occurrences de cancers en France en 2013

cancers-francePlanetoscope  : Nombre de décès dus au cancer en France

*

Cela me donne une idée

Sur les légumes et l’alimentation :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. Qu’en est-il du romanesco? Ce légume ressemble au brocoli. En a-t-il les mêmes propriétés?

    • Aurore

      Jacotte,

      Le romanesco et le brocolis font partie de la même famille des crucifères mais le Romanesco se rapproche davantage du chou-fleur que du brocolis.

      La consommation régulière de chou-fleur pourrait prévenir les accidents cardiovasculaires et certains types de cancer comme ceux des poumons ou des ovaires. Le chou-fleur serait également bourré d’antioxydants et de vitamines.

      Dans tous les cas, la consommation de légumes est bonne pour la santé !

  2. Qu’en est-il du romanesco? Ce légume ressemble au brocoli. En a(t(il les mêmes propriétés?

  3. Vous expliquez que ce super brocoli est issus de divers croisements, il s’agit donc bien d’une modification génétique par inter croisement. Il ne faut pas trop avoir peur des modifications génétiques, je pense qu’il est cependant absolument nécessaire d’établir une surveillance quant aux modications génétiques des pro de l’alimentation. Rappelons nous cependant que la totalité du monde qui nous entoure, nous y compris, est le résultat de modifications génétiques incessantes.

    • Aurore

      Peut-être me suis-je mal exprimé ? Cela arrive ^^

      Ce que j’ai voulu dire, c’est que le superbrocoli n’est pas le résultat de manipulations génétiques dans le but d’obtenir un légume aux propriétés boostées ou résistant à certaines maladies.

      Pour parvenir à élaborer ce superbrocoli, les scientifiques ont utilisé des méthodes de croisement classiques. Voila 😉

  4. Bonsoir, je découvre votre site et le trouve très bien, mais une petite parenthèse, un conseil très important et pas assez diffuser aux heures d’écoute TV en pub par exemple malheureusement, les légumes et les fruits devraient être lavés dans du bicarbonate de soude avec de l’eau pour enlever les pectisides entre autre. voilà, pour ma part j’ai le bicarbonate à demeure dans ma cuisine, et lave mes légumes et fruit et salade avec
    cdt
    bb

    • Tremper les légumes ou les fruits dans une eau légèrement vinaigrée au vinaigre d’alcool blanc a les mêmes effets.

Moi aussi je donne mon avis