Oktoberfest c’est quand on en a envie avec notre recette des bretzels !

Véritable emblème de l’Alsace, le bretzel est une délicieuse spécialité boulangère à mi-chemin entre le pain et la brioche.

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 11 Jan 2021, à 18 h 00 min
Oktoberfest c’est quand on en a envie avec notre recette des bretzels !
Précédent
Suivant

Le bretzel traditionnel requiert tout ce qui a de plus basique du point de vue des ingrédients : farine, eau, beurre, levure de boulanger et sel. Ce qui rend le bretzel unique, c’est le fait de d’abord le pocher dans une saumure composée d’eau salée, additionnée de bicarbonate de sodium, et ensuite de le saupoudrer de gros sel avant la cuisson au four.

Comment faire un bretzel maison ?

Pour réaliser le bretzel alsacien, préparez les ingrédients suivants.

  • 500 g de farine
  • 3 cuillères à café de sel fin
  • 20 g de levure de boulanger
  • 150 g d’eau tiède
  • 150 g de lait tiède (ou lait végétal pour une version végétalienne)
  • 40 g de beurre mou (ou margarine)
  • 1 cuillères à café de gros sel
  • Pour le bain de saumure : 60 g de bicarbonate de soude pour 1.5L d’eau.

Bretzel Alsace, la recette

Délayez la levure dans un peu d’eau tiède. Dans un saladier, mélangez la farine et le sel et creusez un puits. Versez le reste d’eau, le lait et la levure au centre. Pétrissez. Incorporez le beurre mou au fur et à mesure.

La forme en bras croisés du bretzel – © Brent Hofacker

Faites une boule et laissez reposer au moins 30 minutes près d’une source de chaleur.
Formez les bretzels (on vous dit comment un peu plus bas !) et pendant ce temps, faites bouillir de l’eau salée avec du bicarbonate de soude.
Pochez les bretzels pendant une minute. Déposez-les sur un torchon pour les égoutter et saupoudrez de gros sel. Enfournez 15 à 20 minutes à 200°C.

Bretzel alsacien ou allemand ?

De part et d’autre du Rhin, le ou la bretzel est extrêmement populaire. Mais son origine reste floue.

On dit qu’il aurait été créé au Moyen-Age par le boulanger d’une abbaye. Celui-ci se serait inspiré de la position des moines attendant leur bière, les bras croisés, pour en inventer la forme caractéristique.

Le bretzel se dévore partout en Alsace et en Allemagne bien sûr, mais aussi en Suisse, en Autriche et au Luxembourg.

Comment faire la forme d’un bretzel ?

Pour donner cette forme entrelacée au bretzel, il faut un petit coup de main ! Mais rien de bien méchant.

Il suffit de former un boudin avec la pâte, auquel on donne une forme de U. Croisez les extrémités une première puis une seconde fois. Les bras sont ainsi entrelacés. Ramenez les deux bouts vers la base du U et pincez pour qu’ils se maintiennent bien en place.

Recettes de bretzel sucré et salé

Le bretzel peut faire l’objet de toutes les fantaisies ! Si la recette traditionnelle est incontournable, on peut ajouter différentes ingrédients pour varier les plaisirs.

Idées pour bretzel salé

Inspiré des marchés de Noël alsaciens, le bretzel aux épices se parfume de quelques pincées de cardamome et de noix de muscade.

Pour un déjeuner sur le pouce, parsemez de fromage râpé avant de passer au four.

Bretzel calories : à déguster avec modération ou à manger en plat complet – © Hathaipat Nk

Plus healthy, parsemez les bretzels de diverses graines comme des graines de courge, chia, sésame, pavot ou tournesol.

Vous pouvez aussi garnir les bretzels : mozzarella et tomates séchées, gruyère et lardons ou tofu fumé, tapenade, pesto, etc.

Idées pour bretzel sucré

Si vous préférez le sucré, déclinez la recette de bretzel tout simplement en remplaçant le gros sel par du sucre, de la cassonade, du miel, du sirop d’érable ou d’agave.

Pour retrouver l’ambiance de Noël, ajoutez un peu de cannelle.

Parsemez de fruits secs : noix de Grenoble, noix de pécan, pistaches, noisettes…

Là encore, vous pouvez mettre une garniture avant de former le boudin : confiture, caramel, compote, pâte à tartiner maison…

Et pour une version croustillante, utilisez de la pâte feuilletée.

Illustration bannière : Bretzel alsacien – © Foxxy63
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis