Panorama de la santé 2017 : une espérance de vie en France supérieure à la moyenne européenne

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a dévoilé son Panorama de la Santé 2017. « L’état de santé » de 35 pays du monde a été ainsi analysé avec soin. Une étude très instructive.

Rédigé par Marine Tertrais, le 13 Nov 2017, à 11 h 15 min

Selon les résultats d’une enquête de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), publiée vendredi 10 novembre, les Français sont en bonne santé comparé à leurs voisins européens.

Les Français vivent longtemps

Bonne nouvelle : les Français sont bien lotis en matière de santé. C’est ce que révèle le panorama 2017 de la santé de l’OCDE(1). On y apprend en effet que la France est le pays où le reste à charge pour des soins de santé est le moins élevé pour le patient : 7 % (hors paiements directs de séjours hospitaliers de longue durée), contre 20 % en moyenne dans les autres pays de l’OCDE.

C’est également en France que l’espérance de vie est une des plus élevées : elle est estimée à 82,4 ans en moyenne. La France se classe ainsi à la sixième place des meilleures espérances de vie avec le Japon en tête (83,9 ans). Quant à la moyenne de l’OCDE, elle est établie à 80,6 ans. Revers de la médaille : un taux élevé de démences (dont la maladie d’Alzheimer) supérieur à celui de la moyenne de l’OCDE.

Lire aussi : Allongez votre espérance de vie, devenez végétarien !

Une consommation excessive d’antibiotiques

Mais tout n’est pas rose en France en matière de santé. Le rapport de l’OCDE nous apprend par exemple que les Français consomment encore trop d’antibiotiques, au risque de rendre certaines bactéries résistantes. Les médecins français auraient tendance à prescrire trop souvent des antibiotiques même quand ce n’est pas nécessaire, pour des angines virales par exemple. « En France, l’utilisation des antibiotiques est supérieure de près de 50 % à la moyenne des pays de l’OCDE », note l’organisation.

Quid de la vaccination

Le taux de vaccination contre la rougeole est parmi les plus faibles des pays de l’OCDE. Même chose pour l’hépatite B, la France se classant en avant-dernière position devant le Mexique. L’entrée en vigueur des onze vaccins obligatoires à partir du 1er janvier 2018 vise à atteindre une couverture vaccinale maximale afin d’empêcher une recrudescence des maladies qui sont aujourd’hui quasiment éradiquées.

Lire aussi : Êtes-vous favorable aux 11 vaccins obligatoires ?

D’autres efforts restent également à faire en matière d’addiction. Le tabagisme des plus de 15 ans est estimé à 22 %, contre 18 % en moyenne dans l’OCDE. Par ailleurs, 19 % des jeunes âgés de 15 ans fument au moins une fois par semaine, soit 7 % de plus que la moyenne de l’OCDE. Enfin, la consommation d’alcool est également préoccupante : elle est estimée à 133 litres de vin par an par habitant, la moyenne de l’OCDE est de 100 litres.

Illustration bannière : Famille en bonne santé – © Monkey Business Images
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste web depuis 2010

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Quand ont voit le nombre de personnes malades ou grabataire malgré une soi disant espérance de vie prolongé ça rapporte du fric aux labos!

Moi aussi je donne mon avis