La reconnaissance de la naturopathie progresse en Europe

L’un des principaux problèmes des médecines alternatives est sans doute l’harmonisation de la formation, et la professionnalisation, permettant ainsi plus de contrôles et plus de confiance de la part du patient. Où en est-on de la reconnaissance de la naturopathie en Europe ?

Rédigé par Kathy, le 15 May 2015, à 18 h 04 min

Un problème qu’a pris à bras le corps la Suisse en créant un diplôme de naturopathe, une première en Europe.

Reconnaissance de la naturopathie : professionnalisation en Suisse

Pratique reine de la « santé préventive », comme vous l’expliquait Philippe il y a quelque temps, la naturopathie est la discipline mettant en avant une idée simple : la bonne santé est l’état naturel du corps (pour les curieux, découvrez comment se déroule une consultation en naturopathie).

Jusque là la naturopathie n’était pas toujours bien considérée, à tort ou à raison, l’excès n’étant jamais profitable. D’un côté, les opposants aux médicaments, défendant farouchement leurs méthodes contre le « lobby pharmaceutique ». De l’autre des opposants aux « charlatans », dénonçant le « tout naturel » et le « recul du progrès médical ». Il s’agit sans doute de rester plus mesuré.

grippe-medicaments-gelules-cachets-rhume, reconnaissance de la naturopathie

 

Toujours est-il que le souci d’encadrement de la profession est réel, à la fois pour protéger les patients des dérives et, parallèlement, dans un souci de reconnaissance de la profession.

Un premier diplôme de naturopathie en Europe

En Suisse, la situation est différente de la France et la naturopathie est bien installée. Selon l’Agence télégraphique suisse (ATS), environ 2500 naturopathes exercent en Suisse et ce dans tous les cantons. La naturopathie est une médecine traditionnelle dans le pays et on distingue quatre sous-disciplines :

Ayurvedic massage, reconnaissance de la naturopathie

Des disciplines regroupées dans le nouveau diplôme fédéral de praticien de naturopathie, à présent reconnu dans toute la Suisse. Le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (Sefri) vient en effet d’approuver la mise en place d’un  examen professionnel supérieur donnant droit à ce diplôme.

La Suisse est le premier pays à reconnaître par un diplôme cette formation. Un beau pas en avant pour la médecine préventive !

illustration bannière : © Happy Family On Nature. Mom And Baby Daughter Are Playing, via Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Kathy a rejoint consoGlobe en 2012 alors qu'elle cherchait des informations pratiques pour rendre sa maison plus durable et l'entretenir naturellement....

4 commentaires Donnez votre avis
  1. La naturopathie qui est la médecine et l’hygiène de l’homme depuis le début de l’humanité;mais le progré industriel depuis plus de 3 siècles a déformé la raisonnement humaine vers le chimique et le physique absolu.
    le retour de la guérison par les moyens offerts par la nature et par la philosophie sage ne devait plus être considéré comme un crime puni par la loi.car ce n’est pas légal ,ni démocratique d’interdire à l’homme de choisir sa médecine qui lui convienne et son retour du biologique.
    La vraie démocratie est de libérer les anciennes lois crées par des hommes du temps de d’euphorie des petits génies de l’industrie et de l’imitation de la créativité de la nature en essayant de l’abandonner et la faire remplacer par l’artificiel pour un but devenu clair plus tard en un grand monopole d’argent et du commerce sur la santé humaine .

  2. La naturopathie qui est la médecine et l’hygiène de l’homme depuis le début de l’humanité;mais le progré industriel depuis plus de 3 siècles a déformé la raisonnement humaine vers le chimique et le physique absolu.
    le retour de la guérison par les moyens offerts par la nature et par la philosophie sage ne devait plus être considéré comme un crime puni par la loi.car ce n’est pas légal ,ni démocratique d’interdire à l’homme de choisir sa médecine qui lui convienne et son retour du biologique.
    La vraie démocratie est de libérer les anciennes lois crées par des hommes du temps de d’euphorie des petits génies de l’industrie et de l’imitation de la créativité de la nature en essayant de l’abandonner et la faire remplacer par l’artificiel pour un but devenu clair plus tard en un grand monopole d’argent et du commerce sur la santé humaine .

  3. la France est toujours a la traine…dommage car j’ai déjà consulté un naturopathe en France et j’en ai été très satisfaite.

  4. il y a belle lurette qu’il existe un diplôme en Allemagne (1926, je crois), et qui s’appelle Heilpraktiker… beaucoup de naturothérapeutes français sont allé le passer en Allemagne (en français), car ce diplôme est déjà reconnu depuis des années dans plusieurs pays européens …

Moi aussi je donne mon avis