Naturopathie, la santé par l’éducation et le conseil – partie 1

Rédigé par Philippe C, le 21 Feb 2012, à 18 h 44 min

S’il y a une pratique reine de notre rubrique “santé préventive”, c’est bien la Naturopathie avec un “N” majuscule ! Vous allez vite comprendre ! Rien de tel qu’une image pour commencer : la voiture neuve et son entretien  !

La qualité de ce que l’on “met” sur et dans notre corps (attention de ne pas “creuser sa tombe avec ses dents” !) et de ce qu’on lui fait vivre va déterminer celle de notre santé.

La naturopathie ou la “santé préventive” par excellence !

sante preventive philippeAi-je besoin de le rappeler : la bonne santé est notre état naturel ; c’est le point de départ “normal” ; nous sommes tels une voiture neuve en sortie d’usine : à moins d’un “grain de sable dans les rouages”, elle est construite pour rouler sans problème ; et de nos jours, les voitures neuves roulent quasiment toutes sans problème.

De la même manière, la naturopathie n’a pas d’autre vocation que de nous maintenir en bonne santé.

Si, si, je vous assure : revenons à la voiture ! Alors qu’elle roule pourtant parfaitement, nous l’emmenons bien périodiquement, “à la révision”, faire un entretien, vous êtes d’accord ? Et tout garagiste consciencieux qui se respecte procède alors à son entretien, détecte des faiblesses et les risques de dysfonctionnement éventuels,… bref, il entretien et révise notre voiture chérie. Vous êtes toujours d’accord ?

Eh bien, le naturopathe, procède de même avec le corps humain : il surveille, ajuste, entretien, oriente, prévient, donne des conseils de conduite, etc.

 

Autre image : en matière de chauffage et d’isolation d’une maison, ne dit-on pas que “la meilleure énergie est celle qu’on ne consomme pas” ? L’OMS(1) et les naturopathes nous diraient également que le meilleur moyen d’éviter les maladies, c’est de faire de la santé“.

Bien évidement, les médecins et les pharmaciens “font un peu (sic) la grimace” : en effet, grâce aux naturopathes, les patients font tout le “travail” en amont ; bien rares ensuite sont ceux qui consultent médecins et pharmaciens !

Belle diminution des consultations et de la consommation de médicaments !

médicaments-danger-pamplemousse

Plus sérieusement et pour faire simple, disons que “la naturopathie est fondée sur le principe de préservation de l’énergie vitale. C’est une synthèse de plusieurs disciplines, cherchant à préserver et optimiser la santé, améliorer la qualité de vie et permettre l’auto-guérison(2)

Pour cela, les naturopathes ont à leur disposition plusieurs outils disons “naturels”, sans effets secondaires. Ils recourent en effet à 10 techniques naturopathiques. Nous ne rentrerons pas dans le détail ici. Internet répondra à vos questions sur le sujet.

Donc, toujours pour vous permettre de “faire bosser” le médecin qui est en vous à moindre coût pour nous tous pauvres contribuables, nous avons donc demandé à Isabelle Gomez-Echeverri, naturopathe à Paris(3) de nous éclairer sur son métier.

Philippe : on est bien d’accord : je veux rester en bonne santé mais ne sais pas trop comment m’y prendre, consulter régulièrement un naturopathe est une bonne idée ?

En clair, j’ai bien une vague idée des règles à suivre pour cela (une alimentation saine, un bon sommeil, une ou des activités physiques, etc.) ; mais précisément, ce qui est recommandé pour mon cas personnel, je n’en sais trop rien : vous allez pouvoir me renseigner ?

Isabelle : Le terme « régulièrement » n’est pas très approprié en naturopathie car justement, un des  objectifs du naturopathe est de rendre son client autonome par rapport à sa santé.
Le naturopathe doit toucher du doigt les causes des dysfonctionnements (s’il y en a) chez la personne et lui expliquer pourquoi elle a tel ou tel souci.

C’est la seule pratique de médecine dans laquelle le thérapeute responsabilise (avec bienveillance) le client. C’est pour cela que la définition du naturopathe est : Éducateur de santé.

Une fois que la personne a compris, mis en place les préconisations d’hygiène vitale qui lui sont données et qu’elle va mieux ou bien, elle a les clefs en main pour gérer elle-même sa santé. Elle devient actrice de sa santé. Personnellement, je conseille à la personne de revenir après la première cure pour faire le point. Si cela va bien, elle décidera ensuite de revenir lorsqu’elle le ressentira. Bien sûr pour les situations un peu délicates, le naturopathe peut demander un suivi régulier pendant quelques temps.

Sachant que les conseils sont donnés sous forme d’une cure à mettre en place pendant  2, 3 ou 4 mois, de toute façon on ne voit pas son naturopathe tous les 15 jours. En revanche, le naturopathe reste disponible par mail ou téléphone pour répondre à une question ou une remarque de son client.

Chaque cas est différent. Les préconisations sont individualisées et font de toute façon suite à un bilan de vitalité à chaque visite.

Page suivante : suite de l’interview d’Isabelle, naturopathe

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



« Réflexologue diplômé et praticien depuis 10 ans, praticien Reiki (Niveau III) depuis 8 ans, j’ai la « santé préventive » dans la peau depuis tout...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Vivement que la naturopathie soit reconnu en France..nous sommes très en retard par rapport a de nombreux pays européens et les Etats Unis..

  2. Je suis de tout coeur avec vous, vivement que cette pratique soit acceptée partout.

Moi aussi je donne mon avis