Un peu de plastique avec votre bière allemande ?

Rédigé par Alan, le 16 Sep 2014, à 14 h 54 min

Décidément le plastique est une vraie plaie et on le retrouve partout, et pas seulement dans les océans ou la chair des poissons. On en trouve également… dans la bière !

Allemagne : des microplastiques dans la bière

Rappelez-vous, il y a quelque temps on vous expliquait qu’on retrouvait de bonnes quantités de microplastiques dans les moules, les organismes marins filtrant l’eau salée et conservant au passage du plastique.

Comme on peut s’en douter, les microplastiques ne se contentent pas d’atterrir à l’intérieur des moules et des traces peuvent être retrouvés dans des endroits variés. Y compris la bière, selon une étude récente.

La bière est une affaire sérieuse en Allemagne. Il faut savoir qu’une “loi de pureté de la bière” a été établie à une date aussi avancée que 1516 afin s’assurer des méthodes standardisées et protéger les consommateurs.

La bière, une affaire sérieuse en Allemagne - Jardin de la bière en Bavière

La bière, une institution en Allemagne – Jardin de la bière en Bavière

Le pays conserve donc un haut niveau d’exigence par rapport au produit et les seuls ingrédients autorisés sont l’orge, le houblon et l’eau bien entendu. Encore faut-il que l’eau ne soit pas trop polluée, tout comme les céréales utilisées.

A la recherche des polluants

Des chercheurs indépendants ont examiné la bière provenant de 24 marques différentes – dont 10 parmi les plus populaires en Allemagne – à la recherche de polluants et ont publié les résultats de leur étude en septembre 20141.

Ils les ont filtré afin de rechercher les traces de divers polluants et n’ont pas été déçus du voyage : des bouts d’insectes, des grains de sable, et même des éclats de verre. Et puis des microplastiques, sous forme de “fibres, de films, de particules granulées de moins de 0,5mm de taille” et le plus couramment des “microplastiques en fragments“.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. correctif : “Autant pour moi”

  2. ……de particules granulées de moins de 5mm de taille »
    Ca me laisse pantois ! 5 mm, c’est la taille d’un petit pois. Attention de ne pas s”étouffer en buvant !!

    • Alan

      Bonjour,
      j’imagine que c’est juste un critère dans leurs protocoles, ce n’est pas une moyenne de la taille des particules trouvées, la plupart du temps comme précisé il s’agit de micro-fragments donc on l’avale sans problème, et c’est bien le souci !

    • ou alors la journaliste à voulu dire 0,5 mm (ce qui serait effectivement déjà plus réaliste) voire de 5 micromètres mais n’a pas trouvé la touche pour faire le signe “mu” comme moi sur le clavier que j’ai

    • Alan

      Au temps pour moi, j’ai vérifié le texte original, 0,5 mm 😉 5mm seraient filtrés je suppose.

    • correctif : « Autant pour moi »

Moi aussi je donne mon avis