La Maison de la Soupe : développement durable et produits locaux

Rédigé par Aurore, le 16 May 2011, à 7 h 49 min

Après plusieurs années au coeur de grandes entreprises et de la vente par correspondance, Grégoire Gorecki a choisi de se tourner vers la terre et ce qu’elle apporte en 2009.

Ainsi, l’homme s’est lancé dans deux projets importants à ses yeux : le site internet Jesuislocavore.com, qui a vu le jour en 2009, et La Maison de la Soupe, qui s’est ouverte en fin d’année 2010.

A ces deux projets, un fil rouge commun : le respect des producteurs de sa région et des produits qu’ils proposent.

Rencontre avec cet homme résolument tourné vers le développement durable.

La Maison de la Soupe : du local et du frais dans nos assiettes

La Maison de la Soupe est une entreprise proposant chaque semaine de nouvelles soupes fraîches et cela tout au long de l’année.

Rien de très révolutionnaire jusque là, si ce n’est que l’ensemble du processus de production de ce plat tant apprécié des petits et des grands, est tourné vers le développement durable et la production locale.

La Maison de la Soupe est ainsi concentrée sur le respect des producteurs, de la région, et de l’environnement.

Les soupes produites se conservent près de deux semaines grâce à un processus de pasteurisation rapide, tandis que Grégoire Gorecki utilise uniquement des légumes de saison et venant de la région comme base de ses recettes (voir notre article : Alimentation : qui sont les locavores ?).

En s’approvisionnant autour de chez lui, dans la région Nord, l’homme entend ainsi donner la part belle à l’approvisionnement par circuit court afin de limiter l‘impact carbone de ses produits en réduisant les temps de transport.

L’ingrédient principal de chaque soupe est idéalement acheté chez un producteur local afin de supprimer les intermédiaires non-nécessaires.

Si la soupe est vendue dans des pots en plastique, ceux-ci font l’objet d’un accord de collecte et de recyclage, tandis que les clients ne reçoivent pas de ticket de caisse pour limiter l’utilisation du papier.

Aujourd’hui, La Maison de la Soupe propose également des yaourts fermiers, des fromages et des petits gâteaux, tous issus de la région bien sur !

 

p.2> La rencontre entre consoGlobe et la Maison de la Soupe

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Curieusement, cela fait un mois que j’ai cette idée de créer et vendre mes soupes. Qq questions pour débuter:
    – l’endroit pour la fabrication (un laboratoire certifié ou juste un local comme ma cuisine ?)
    – les autorisations auprès de l’administration ?
    Merci pour vos commentaires et bravo !

  2. Très belle idée, c’est l’avenir en fait, bénévole sur un Jardin Partagé dans le Val-de-Marne nous organisons des ateliers cuisine avec le même concept, proximité, produits frais de saison, bravo à vous

  3. Bonjour je viens de lire l’article sur la maison de la soupe et je trouve cela génial. Je suis une grande consommatrice de soupe été comme hiver. Mais comme je suis handicapée je n’ai pas toujours la force ni l’envie de les préparer. Je voudrai savoir si on peut en commander ?
    Cela serait super de savoir que l’on mange sain et surtout ce qu’il y a dedans et comment cela est préparé.
    TRES BONNE IDEE.
    BONNE CONTINUITE.

Moi aussi je donne mon avis